Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
lundi 18 juin 2018
22h18

Statistiques éditoriales
2225 Articles
101 Brèves
27 Site Web
161 Auteurs

Statistiques des visites
612 aujourd'hui
748 hier
7641620 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Kanaky, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Rapatriement de la, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, TCSV/décès camarade (...), Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Subventions européennes : La liste des 60 "agro millionnaires"

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Le jeudi 30 avril, la France publiait la liste des bénéficiaires des subventions agricoles de l’UE sur son territoire, comme prévu par la législation européenne. Les 27 pays européens avaient jusqu’à cette date limite pour publier sur des sites internet la liste intégrale et nominative des bénéficiaires de l’ensemble des subventions agricoles européennes sur leur territoire, avec les montants. "Il s’agit de l’argent des contribuables et il est très important que les gens sachent où il est dépensé", a expliqué la commissaire à l’Agriculture, Mariann Fischer Boel.

En Guadeloupe & en Martinique, seule la journaliste de RFO Martinique Lisa David publiait sur le site de ... Caribcreole1, un article consacrée à cette question... Elle y démontre comment « La route de la Banane » est parsemée non des pierres du Petit Poucet mais des millions d’euro versées au titre de la PAC à un cercle étroit d’ "agro millionnaires".

Nous en publions un court extrait (I), avant le tableau des 86 premiers bénéficiaires (II). Suit l’extrait d’un article de Marianne dévoilant comment, pour raison « d’insolvabilité », le Sénat a effacé le 8 juillet dernier 32,5 millions d’euros d’aide aux producteurs de bananes antillais. Lesquels producteurs se sont offerts entre temps une société en LBO pour 48,3 millions d’euros !

A ces subventions européennes, à l’annulation de la dette par le Sénat français, il faut aussi ajouter les dizaines de millions d’euros de subventions ou d’avances (jamais remboursées) versées par la collectivité régionale de Guadeloupe.
Il convient enfin d’y ajouter les "économies" autorisées par l’état : En dépit des larges exonérations de charges accordées à ce secteur depuis deux décennies, deux-tiers de ces "grands exploitants agricoles" de la banane ne paient pas les cotisations obligatoires aux organismes sociaux, tout continuant à les prélever sur leurs salarié-e-s ; lorsque ceux-ci sont "déclarés"...

Pour la même période - octobre 2007 à octobre 2008 - le Pôle Emploi de Guadeloupe (les ex ANPE & ASSEDIC) aura enregistré plus de 850 inscriptions de chômeurs licenciés dans ce secteur d’activité ; et plus d’un millier de salariés mis en chômage partiel... Avec la bénédiction de l’état français et de la collectivité régionale...

I - Extrait de l’article de L. DAVID : Agriculture. A qui profite l’argent de l’Europe ?

...

EN GUADELOUPE

En Guadeloupe, les gros bénéficiaires des aides européennes sont moins nombreux qu’en Martinique. Gardel arrive en tête du Palmarès des agri-millionnaires des DFA avec ses 10 millions d’euros. Suivent de nombreux gagnants avec des montants qui ne révèlent pas vraiment la réalité. Exemple à Capesterre Belle Eau où « Bois Debout » entre dans le classement avec plus de 4 millions d’euros (4 225 628,23 €).

Mais l’administrateur Marc De Lacaze peut se réjouir de la générosité de l’Europe qui rapporte à ses exploitations plus de 6 millions d’euros (6 815 283,18 €). On peut s’étonner qu’une autre de ses exploitations, « Dumanoir » dont il est le gérant, obtienne du Feaga 1 003 577,27 € pour la période du 16 octobre 2007 au 15 octobre 2008. Par jugement du Tribunal de commerce du 23-08-2007, « Dumanoir » a été placée en liquidation judiciaire. La « Bananeraie Saint Julien » de Capesterre Belle-Eau avec ses 1 586 077,68 €, ne devrait pas connaître le même sort que « Choisy Monbello », ou la « Bananeraie Chabert », deux autres plantations de Marc De Lacaze, mises en liquidation judiciaire en juin et août 2007.

Avec 3 340 289,74 € du Feaga, le PDG des Grands Moulins des Antilles (GMA), Charles Fribourg, peut regarder avec optimisme l’avenir de la meunerie de Baie Mahault.

À quelques bras de mer, la SA des Sucreries et Rhumeries de Marie-Galante reçoit du Feaga 2 126 827,96 €.
La « Société de distribution Philippe Mallenec » de Petit Bourg au titre des paiements directs aux agriculteurs du Feaga obtient, elle, 1 023 593,02 €.

En Martinique comme en Guadeloupe, les largesses de la Politique Agricole Commune n’empêchent ni le rétrécissement des terres agricoles, ni les licenciements qui, depuis le cyclone Dean, se multiplient. Les subventions tombent en même temps que les bras des salariés qui, sous les abris d’attente des transports en commun, espèrent ne pas passer des journées dans les files du désespoir, au Pôle Emploi.

Source :
Agriculture. A qui profite l’argent de l’Europe ?
Par Lisa David
Caribcreole1.com
Vendredi 3 juillet 2009

II - La liste des bénéficiaires de plus de 100 000 €

A l ’analyse de Lisa David, il convient de rajouter qu’à côté de la caste des békés et blancs créoles, les premiers bénéficiaires de la manne financière européenne sont les "producteurs de banane" membres des groupements agricoles professionnels...

En outre, si l’on excepte les unités industrielles (GARDEL - GMA - SUCRERIES & RHUMERIES DE Marie- Galante) et les groupements professionnels autres (IGUAVIE - SICAPAG - CARAIBES MELONNIERS), la région du Sud Basse-Terre concentre l’essentiel des subventions versées aux personnes privées - exploitants et entreprises.

Le tableau de la liste des bénéficiaires :

NB : Quand il a été possible de retrouver l’information, nous avons rajouté le secteur d’activité et les noms se cachant parfois derrière les raisons sociales.

Paiements effectués pour la période du 16 octobre 2007 au 15 octobre 2008.
Nom / Raison sociale - - Commune Montant total
GARDEL Sucrerie ERIDANIA BEGHIN SAY ; SAINT LOUIS SUCRE ; SOCIETE INDUSTRIELLE DE SUCRERIE ; SUCRERIE DE LA REUNION ; TEREOS UCA LE MOULE 10007086,91
BOIS DEBOUT Bananeraie Dormoy - Bonnet - J. De Lacaze CAPESTERRE BELLE EAU 4225628,23
GMA ( grands moulins des Antilles) Meunerie filiale de multinationales dirigée par Charles FRIBOURG BAIE-MAHAULT 3340289,74
SUCRERIES ET RHUMERIES DE MARIE-GALANTE - - GRAND-BOURG 2126827,96
SCEA BANANERAIE SAINT JULIEN Bananeraie Marc DE LACAZE CAPESTERRE BELLE EAU 1586077,68
MALLENEC PHILIPPE GERARD LOUIS Bananeraie MALLENEC PETIT BOURG 1023593,02
DUMANOIR (Liquidée en aout 2007 !) Bananeraie Marc DE LACAZE CAPESTERRE BELLE EAU 1003577,27
SEA CHANGY-DAMBAS Bananeraie Tino DAMBAS SAINT CLAUDE 963998,51
ASSOCIATION CARAIBES MELONNIERS Production de melons Syndicat patronal LE MOULE 914307,65
SICAPAG - PRODUCTEURS D’ANANAS LE LAMENTIN 910416,82
IGUAVIE INTERPRO GUADELOUPE VIANDE ET ELEVAGE - - BAIE MAHAULT 821321,17
DE BOLOGNE Rhumerie Lignières - Sargenton-Calllard BASSE TERRE 774069,73
BLONDINIERE-DAMBAS Bananeraie Tino DAMBAS SAINT CLAUDE 735825,98
SOCIETE AGRICOLE DE MARIGOT Culture fruitière Christopher LIGNIERES SAINT LOUIS 725696,52
DE FONDS CACAO Bananeraie Butel ou Le Metayer CAPESTERRE BELLE EAU 676910,27
SCEA LES HAUTS DE CAMBREFORTS Bananeraie Luc POUMAROUX CAPESTERRE 629050,76
BLONDINIERE BUTEL - BUTEL CAPESTERRE BELLE EAU 618635,56
SCEA NARA - Maximilien NARAYANINSAMY CAPESTERRE-BELLE-EAU 606418,99
EURL DE BELLEVUE - Francis LIGNIERES BAILLIF 574657,73
DAMOISEAU FRERES - DAMOISEAU LE MOULE 562992,11
DE LA DIGUE - Guy ADOLPHE ; Maximin DUFLO CAPESTERRE BELLE EAU 559942,51
CHOISY MONTEBELLO (Liquidée en aout 2007 !) - DE LACAZE MARC CAPESTERRE BELLE EAU 518741,40
LANDRY PATRICE - LANDRY PATRICE BAIE-MAHAULT 516951,07
FRED ET YVON HERY - FRED ET YVON HERY CAPESTERRE BELLE EAU 490972,37
DAMBAS TINO STE-CROIX - Tino DAMBAS ST CLAUDE 439183,73
SCEA CABOU Culture fruitière Harry GUILLAUME CAPESTERRE BELLE EAU 411229,41
AVIPRO Elevage de volailles Philippe ROULET SAINT FRANCOIS 410408,14
PETITE PLAINE Culture fruitière Manuel HERY CAPESTERRE BELLE EAU 384521,00
SCEA BANANERAIE CHABERT (liquidée en juin 2007 !) - Marc De Lacaze CAPESTERRE BELLE EAU 338706,85
MOUTOUCARPIN FELIX JACQUELINE Culture de la canne MOUTOUCARPIN FELIX TROIS RIVIERES 321166,82
BABIN - BABIN GERARD CAPESTERRE BELLE EAU 312178,72
DE SAINTE-CLAIRE Culture fruitière Rigobert VIRAPIN GOYAVE 308869,54
POUMAROUX LUC - POUMAROUX LUC CAPESTERRE BELLE EAU 305949,17
LES FOUGERES - Jean MORAND TROIS RIVIERES 294282,65
SCEA DE DOUVILLE - Philippe & Rene BEAUVARLET GOYAVE 270665,67
BELLE PLAINE - - BASSE TERRE 253332,31
SCEA DE CHATEAU RENARD - Constant & yves Duflo GOYAVE 251449,73
SIOURAKAN JOSIANE MAURILLE - - CAPESTERRE BELLE EAU 240712,97
ESPERANCE SAINT JACQUES - LONGUETEAU PAUL HENRI ADRIEN GOURBEYRE 231773,83
JUS DE FRUITS CARAIBES - AUBERY BAIE MAHAULT 229929,29
NARAYANINSAMY ODETTE JEAN-LOUIS - - CAPESTERRE BELLE EAU 223336,80
GUILLAUME HARRY VICTOR - - CAPESTERRE BELLE EAU 217649,40
LAGUERRE JEAN EMMANUEL - LAGUERRE JEAN GOYAVE 209538,47
DORMOY LOUIS MARIE ANDRE - - CAPESTERRE BELLE EAU 201561,06
NARAYANINSAMY NEE ANDYPAIN JULIENNE MARTIAL - - CAPESTERRE BELLE EAU 198466,71
SOCREMA - Alain HUYGHUES DESPOINTES BAIE MAHAULT 197922,25
SCEA HABITATION LA LYSE - David & Philippe MIRRE BASSE TERRE 192913,64
HERY MANUEL GABRIEL - - CAPESTERRE BELLE EAU 192039,21
LOUIS JUSTE JOSEPH FRITZNER - - TROIS RIVIERES 179042,88
BAZIRE - - CAPESTERRE 176002,35
LAFITE - - CAPESTERRE BELLE EAU 175628,10
TROPICAL FOOD - Rene BILLY TROIS RIVIERES 175492,50
BUREAU DENIS MICHEL - BUREAU DENIS TROIS RIVIERES 174409,86
PAGESY BERNARD MARIE JOSEPH - PAGESY BAILLIF 171966,91
DOLLIN PHILIPPE JEAN-SEBASTIEN - DOLLIN CAPESTERRE BELLE EAU 168280,23
ETANG GOMMIER - - TROIS RIVIERES 167857,84
CIRAD-FLHOR - - CAPESTERRE BELLE EAU 161503,26
CONCESSION - - CAPESTERRE BELLE EAU 161335,35
POUMAROUX NEE POIRIER TANIA - - CAPESTERRE BELLE EAU 159674,08
BILLY HENRI - - GOYAVE 159250,06
MORAND JEAN-CLAUDE - - TROIS RIVIERES 157991,32
AVRIL CHARLES FRANCK - - CAPESTERRE BELLE EAU 155156,77
NARAYANINSAMY SAINTE-CROIX MAX - - CAPESTERRE BELLE EAU 154578,20
DISTILLERIE BELLEVUE - - CAPESTERRE M/G 152572,40
NARAYANINSAMY MEDARD ARMEL - - CAPESTERRE BELLE EAU 150941,69
MONT-LOUE - - TROIS RIVIERES 147982,88
CAFEIERE - - TROIS RIVIERES 147141,32
MORDIER-ALCIME MARCEL KETIS - - PETIT CANAL 145274,93
GIE METISS CARAIBES - - SAINT-FRANCOIS 139079,38
NARAYANINSAMY MARIE CLAUDE - - CAPESTERRE BELLE EAU 137751,06
NARAYANINSAMY NARCISSE HUGUES - - CAPESTERRE BELLE EAU 135551,68
SCEA LA GRANGE - - GOYAVE 132787,08
GAEC LES 2 M - MELANGE Pepin née LAMBERT CAPESTERRE BELLE EAU 129715,39
COOPERATIVE DE L’EST - Honore KICHENASSAMY SAINT-FRANCOIS 129109,60
LIGNIERES NEE BUTEL MARIE-CHRISTINE - - BAILLIF 127921,41
SEGT - Jean BARFLEUR - Jose GADDARKHAN PORT LOUIS 126193,52
CASALAN LUCIEN PIERRE MARIE - - ST CLAUDE 125541,18
NARAYANINSAMY ROSAN DIDIER - - CAPESTERRE BELLE EAU 125448,93
POMME ROSE - Yvon HERY CAPESTERRE BELLE EAU 124059,95
BARGAS-BIBRAC CLAUDE INNOCENT - - CAPESTERRE BELLE EAU 118940,60
ROSE CAYENNE - Damien FRAIR ; Thierry RODNE CAPESTERRE BELLE EAU 115679,56
SCEA LES 4 L - - CAPESTERRE BELLE EAU 113535,21
GENGOUL LEON MARIUS - - PETIT CANAL 106951,62
ELLAPOULLE ODETTE MOISE - - CAPESTERRE BELLE EAU 105424,68
MONTEBELLO - - PETIT BOURG 105212,91
VIRASSAMY RAMSSAMY MICKAEL - - PETIT CANAL 103662,49
Source : Télépac

III - Extrait de l’article de Marianne : Subventions agricoles : après les maraîchers, la banane ?

...

Pendant les affaires, les affaires continuent ! Alors que Bruno Le Maire se démène depuis quelques jours à imposer aux agriculteurs le remboursement de 500 millions d’euros d’aides indirectes exigé par Bruxelles, le Sénat vient d’effacer une ardoise de 32,5 millions au bénéfice des producteurs de bananes antillais, auxquels s’ajoutent 1,75 millions d’euros d’intérêts non versés depuis le 1er février 2009.

Contredisant le nouveau ministère de l’Agriculture qui répète qu’il veut désormais veiller à la maîtrise des dépenses, la commission des Finances du Sénat a validé le 8 juillet l’article 8 du rapport de gestion pour l’année 2008 qui renonçait à exiger le remboursement de la somme prêtée à la filière par le biais de l’Odeadom, l’office de développement de l’économie agricole de l’Outre mer.

« Surrendettés », les producteurs de bananes contractent un LBO de 48,3 millions !

L’avance du Trésor avait été accordée fin 2007 en raison du contexte hyper concurrentiel du secteur, des « conditions météorologiques difficiles » des archipels (que le cyclone Dean avait balayé en août 2007) et du surendettement des cultivateurs. Par cet article, le Sénat transforme donc ce crédit en « perte au titre d’avances consenties », mettant en avant l’insolvabilité des débiteurs, la stagnation du marché et les conséquences des mouvements sociaux dans les Antilles.

Or, un détail semble avoir échappé au rapporteur Philippe Marini et aux membres de la commission des Finances : entre la date où le prêt a été consenti et le constat de la perte, l’UGPBAN, syndicat des producteurs de bananes de Martinique et de Guadeloupe, s’est offert la société Fruidor (spécialisée dans les mûrisseries de bananes) pour la bagatelle de 48,3 millions d’euros ! Une somme un peu trop conséquente pour eux : les producteurs guadeloupéens ont donc fourni 8 millions, les Martiniquais 22, le reste étant financé... par un emprunt ! Alors que la filière était débiteur de l’Etat à hauteur de 32,5 millions d’euros, elle s’est endettée pour acheter en LBO (leverage buy out : rachat d’une entreprise par emprunt massif).

Extrait du dossier de presse sur la prise de contrôle de Fruidor par Bananinvest.

Outre le fait que toutes ces informations sont disponibles sur le site de l’UGPBAN, le Sénat pouvait difficilement ignorer l’opération puisqu’elle ne pouvait se faire sans l’aval de l’Etat. Pour racheter Fruidor, le syndicat de la banane antillaise a créé deux structures : la société par action simplifiée Baninvest, au capital de 30 millions d’euros (la contribution des cultivateurs), et Banantilles, société en commandite par actions propriétaire de Baninvest. C’est par le biais de cette dernière société qu’a été contracté le prêt de 18,3 millions utilisé pour racheter Fruidor en LBO.

Etant donné que Baninvest et Fruidor étaient tous deux positionnés sur le même secteur (culture et commercialisation de bananes), Baninvest a donc dû en notifier la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, qui veille à éviter les trop fortes concentrations. Déposé le 1er août 2008, le dossier a reçu le 4 septembre une autorisation par le ministère de l’Economie. Quelques mois après, l’Etat cédait ses 32,5 millions de créance aux cultivateurs de bananiers surendettés.

...

Source :
Subventions agricoles : après les maraîchers, la banane ?
Par Sylvain Lapoix
Marianne
Vendredi 07 Août 2009

Publié par Ibuka le dimanche 16 août 2009

Téléchargez les documents joints à l'article

16.10.07 - 15.10.08

 
Fichier de type Excel
Poids : 29.5 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !