Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
lundi 11 décembre 2017
20h23

Statistiques éditoriales
2180 Articles
97 Brèves
27 Site Web
160 Auteurs

Statistiques des visites
1076 aujourd'hui
2650 hier
6763310 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Carburants : NON à la hausse dictée par la SARA & Penchard !

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

RDV douvan la préfèkti merkredi 2 sektanm a 3zèd laprémidi !!!


Mots-clés : #Prix des carburants
Aucune réaction pour le moment !
 

La ministre des colonies, Mme Marie-Luce PENCHARD, est en visite-éclair, an koudvan, ce mercredi 2 septembre 2009 pour annoncer non pas le respect et la mise en oeuvre des engagements pris par l’état lors de la signature du protocole de suspension de conflit du 4 mars 2009... mais une nouvelle hausse des prix des carburants !

Et ceci, alors même qu’un moins d’un an cinq rapports ont tous mis en lumière l’opacité du mécanisme de fixation des prix et l’impéritie - ou plutôt la complicité - des services de l’état, les dérives, vols (enrichissements sans cause) et trafics (Sent lisi apa Sent Lis) en tous genres pratiqués par la SARA !

La dernière charge en date nous vient du parlementaire Louis-Joseph Manscour (Déclaration faite le jeudi 23 juillet 2009 lors de la réunion commune de la commission des affaires économiques et de la commission des Finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire. A l’ordre du jour : Examen du rapport d’information de la mission d’information commune sur le prix des carburants dans les départements d’outre-mer) :

Dans le cadre du pré-rapport des inspections, le secrétaire d’État d’alors, M. Yves Jégo, avait évoqué « l’enrichissement sans cause des compagnies pétrolières », n’excluant pas « des actions judiciaires de l’État contre elles ».

La nouvelle secrétaire d’État à l’outre-mer, Mme Marie-Luce Penchard, a déclaré fort imprudemment, de mon point de vue, envisager une hausse des prix de l’essence, hausse qui pourrait avoisiner les vingt centimes d’euros par litre en Guyane. Pourtant le rapport de la mission des inspections soulignait que « les services de l’État sont incapables de justifier la base de calcul sur laquelle repose l’évaluation des prix ». Cinq mois après, ce constat est toujours valable, et on nous annonce une nouvelle hausse des prix ! La Secrétaire d’État nous informe du lancement d’une campagne d’explication qui suivra cette augmentation des prix. C’est dans l’ordre inverse qu’il faudrait procéder ! Je crains que cela ne nous expose à de nouvelles manifestations de mécontentement.

Pour rétablir la confiance, il est indispensable d’établir la transparence des prix, tout le reste n’est que balivernes. L’État prévoit d’affecter quarante-quatre millions d’euros pour combler le manque à gagner de la SARA, et ce alors même que règne l’opacité sur le mode de formation des prix. Cette contradiction, nos populations ne la comprennent pas. (Source : Assemblée nationale)

Et pour le porte-parole du LKP, Elie DOMOTA, Marie-Luce PENCHARD n’est rien d’autre qu’une « actionnaire de TOTAL » ; en quelque sorte, un supplétif recruté, enrôlé, au pied levé par les békés esclavagistes et la SARA-TOTAL pour faire avaler à ses compatriotes indigènes les mauvais coups de l’état colonial et de sa multinationale mafieuse :

« A ce jour les négociations sont suspendues ; il n’y a aucune réponse. Nous attendons donc des réponses sur un certain nombre de points sur lesquels l’état a pris des engagements. Nous ne comprenons donc pas que Marie-Luce Penchard n’ait encore répondu à aucun des points posés et que la seule chose qui la préoccupe c’est d’augmenter l’essence ! Apparemment, elle est quasiment une actionnaire de TOTAL ! Car Mme Penchard ne travaille nullement pour les guadeloupéens, on ne sait même pas si elle travaille pour la France, mais visiblement, elle roule pour TOTAL !

Il y a une réunion mercredi à 16H00 de L’Observatoire des prix à Basse-Terre. Cet observatoire des prix est quelque chose qui n’existe même plus en France, car ne servant à rien ; dont même le président de la mission parlementaire - M. Patrick Ollier - et Mme Taubira Delanon ont demandé la suppression. Cet Observatoire, qui n’existe curieusement que dans les colonies, ne sert qu’à entériner ce que les compagnies pétrolières ont décidé comme prix ! Le préfet le réunit donc mercredi 2 septembre à la demande cette fois de Mme Penchard alors qu’il ne sert strictement à rien, sinon à valider une bonne fois pour toutes l’augmentation de l’essence au profit de TOTAL.

C’est pourquoi nous lançons un appel à tous les guadeloupéens a vinn pòté fos à Basse-Terre Mercredi après midi à 15H00 devant la préfecture de façon à dire à Man Penchard et au préfet que nous en avons assez de nous faire couillonner ! Et exiger le respect de l’ensemble des points et des engagements du protocole ; notamment la restitution de l’argent volé par la SARA et les compagnies pétrolières, au profit d’un fonds pour la formation des jeunes et pour le transport public en Guadeloupe ! Et dire que nous n’acceptons aucune augmentation de l’essence ! Il est hors de question que Mme Penchard vienne en Guadeloupe pour augmenter l’essence, alors que l’état et la SARA sont incapables de justifier la base de calcul et que plus de 60% du carburant est acheté tout raffiné ! »

Post-Scriptum

Cliquez pour accéder au dossier complet sur le Prix des carburants
date de l evenement : 2 septembre 2009

Publié par la Rédaction le mercredi 2 septembre 2009

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !