Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
2951 aujourd'hui
1853 hier
6237875 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Déclaration de L’UGTG sur l’avenir de la Une Guadeloupe

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Pointe-à-Pitre, le 09 Août 2010

DÉCLARATION DE L’UTT-UGTG

Le 12 Août prochain, le Tribunal de Commerce de Pointe-à-pitre se prononcera sur l’avenir de la Une Guadeloupe. Cette décision interviendra après la mobilisation des travailleurs de cette chaine de télévision exigeant simplement le paiement de leur salaire, la régularisation d’une partie du personnel et la remise en état de leur outil de travail afin d’en faire une vraie télé locale ayant pour vocation, l’éducation, la formation, l’information et le divertissement du Peuple et des Travailleurs de Guadeloupe.

Avec leur organisation syndicale UTT-UGTG, les travailleurs auront mis à nu :

1. L’incapacité de José GADDARKAN de pérenniser et de développer cet outil pour et avec les Guadeloupéens ;

2. La volonté manifeste de la Région de laisser mourir La Une Guadeloupe et de présenter un dossier de reprise pour une télé au service de la propagande politique de LUREL et ses amis et cela en préparation des prochaines grandes échéances électorales.

La liquidation de la Une Guadeloupe est donc la conséquence de l’inconséquence de GADARKHAN et de LUREL (chacun rejetant la responsabilité sur l’autre) et au final plusieurs dizaines de Guadeloupéens à la rue.

Nous l’aurons compris, l’offre de la Région, soutenue par les vieux amis (groupe LORET, Trace Tropical, la SEMAG, La SEMSAMAR, …..) que l’on retrouve d’ailleurs dans nombre de chantiers de la Région, est un dossier sans perspective de développement ni pour la Guadeloupe, ni pour les salariés. Ce dispositif, dont le contenu est un simple copier-coller sans vision stratégique n’est en fait qu’un leurre visant à faire main basse sur cet outil de communication afin d’en faire une courroie de transmission et de propagande de la politique de LUREL and Co et de poursuivre l’acculturation des nos enfants à travers les programmes de Trace TV piskè sé yo ki ké fè program a télé la. La Guadeloupe et les Guadeloupéens méritent mieux.

Initialement, ce dossier a été présenté comme étant celui des salariés. Il n’en est rien et les deux seuls qui y ont cru ont vite été débarqués par les ogres ki pa bizwen pou moun an pyé a yo é pou fè zafè a yo èvè ti télé an nou la. Mi Vérité la.

Cette tentative de contrôle des médias par le pouvoir politique est une remise en cause des libertés fondamentales et singulièrement de la liberté d’expression et de revendiquer. Sé kon sa tout diktati ka konmansé, en formatant, en verrouillant ainsi l’esprit des Femmes et des Hommes tout en cadenassant et en maitrisant la communication et l’information.

NOU PA DAKÒ :

- NON A UNE TÉLÉ AU SERVICE DE LA PROPAGANDE POLITIQUE DES PWOFITAN

- WI POU ON TÉLÉ POU PèP GWADLOUP, ÉPI TRAVAYÈ GWADLOUP chouké adan mès é labitid annou, adan kilti annou andidan basen Karayib la é wouvè si tout la tè....

Nous exigeons :

1. Une télé ayant vocation à former, éduquer, informer et divertir les Guadeloupéens. Une télé qui tienne compte de notre environnement, de nos coutumes, de notre culture, de notre histoire, de notre situation dans la Caraïbe et ouverte sur le monde. On télé lè ou ka limé-y pou nwèl, ou ka vwè ou an Gwadloup, ou pa an Alzas.

2. Une télé garantissant nos emplois et l’évolution de nos carrières professionnelles.

Nous restons mobilisés.

JOU NOU KÉ MÉTÉ A JOUNOU PÉKÉ VWÈ JOU !

Le Secrétaire Général de l’UGTG, E. DOMOTA
La Secrétaire Générale de l’UTT-UGTG, Maïté HUBERT

date de l evenement : 12 août 2010

Publié par la Centrale UGTG, UTT - UGTG le lundi 9 août 2010
Mis à jour le mardi 10 août 2010

Téléchargez les documents joints à l'article

Déclaration UGTG sur l’avenir de la Une Guadeloupe
 
Fichier de type PDF
Poids : 124 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !