Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
594 aujourd'hui
3916 hier
6229615 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Guerlain se parfume au racisme et au négationnisme

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Par Claude Ribbe


Mots-clés : #Racisme
2 réactions
 

Guerlain se parfume au racisme et au négationnisme

Par Claude Ribbe, mercredi 20 octobre 2010

Depuis Port-au-Prince, où je me trouvais vendredi 15 octobre, les propos tenus en direct par Jean-Paul Guerlain, invité du journal de France 2 – « Je ne sais pas si les nègres ont toujours tellement travaillé, mais enfin… » avaient quelque chose de particulièrement odieux. La France a en effet déporté en Haïti, pendant cent cinquante ans, plus d’un million d’hommes, de femmes et d’enfants, laissant près de six millions de morts en Afrique (cinq morts pour un déporté selon les estimations les plus optimistes).

L’espérance de vie de ces « nègres » dont M. Guerlain doute qu’ils aient jamais beaucoup travaillé, était de cinq ans en moyenne. Le mot « nègre », dans la bouche de certains Français de la génération de M. Guerlain, renvoie à l’esclavage. D’où l’expression « travailler comme un nègre » ou « nègre littéraire » (celui qui travaille pour le compte d’un autre, lequel ramasse l’argent et les lauriers).

L’angle d’attaque de celles ou de ceux - bien rares - qui se sont insurgés : le racisme du propos. Oui, M. Guerlain est raciste, c’est évident. D’abord parce que pour lui les « nègres » formeraient un groupe à part dont il ne pense pas un seul instant qu’il puisse y trouver aucun consommateur de ses parfums. Il a tort. Ensuite parce que ce groupe n’aurait que des défauts. Des tares particulières. La « paresse » des « nègres », coupables de n’en faire jamais assez pour leurs maîtres et de ne pas mourir assez vite au travail : un poncif colonial et esclavagiste répandu dans les esprits européens depuis le XVIIIe siècle.

Le « dérapage » est parti de là. M. Guerlain, qui n’a pas l’air d’avoir l’esprit bien délié, flatté d’être encouragé par une interlocutrice complaisante, lâche tout naturellement l’expression « travailler comme un nègre ». Celle de « nègre littéraire » lui a peut-être alors traversé l’esprit, lui qui était venu pour faire la promotion d’un livre qu’il n’a pas forcément écrit tout seul. Ensuite, départ en vrille. Croyant faire un bon mot, comme il en a certainement l’habitude à la fin des dîners, il vient à son esprit gourd l’idée que les « nègres » sont paresseux. Et il se débonde.

Le plus surprenant n’est pas le racisme, dans cette affaire. Le racisme, une certaine France - celle qui a le droit de s’exprimer, celle à qui on tend volontiers le micro et dont on approuve les dérives en gloussant -, semble baigner dedans depuis quelque temps. Mais il y a un autre problème.

Voici dix ans, la France a voté une loi reconnaissant que l’esclavage des « nègres » était un crime contre l’humanité. En mettant en doute le fait que les « nègres » aient jamais beaucoup travaillé, le « nez » de LVMH conteste un crime contre l’humanité. C’est ce négationnisme désinvolte qui doit être avant tout sanctionné.

Quant à Guerlain, la société, dont M. Guerlain, l’héritier, était quand même venu faire la promotion, elle a beau désavouer de pareils propos, il sera difficile pour les « nègres » paresseux de continuer à acheter ses parfums. En ce qui me concerne, « Habit rouge », c’est fini. Au moins tant que Guerlain n’aura pas fait un geste significatif de réparation en mémoire des « nègres » esclaves que l’héritier Guerlain a insultés, comme il a insulté leurs descendants.

Source : http://www.claude-ribbe.com/dotclear/

Publié par la Rédaction le mercredi 20 octobre 2010

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Guerlain se parfume au racisme et au négationnisme
Réaction de Martine Valla le 21 octobre 2010 @ 09h09
Je viens de lire l’article de Claude Ribbe. Les propos de Guerlain sont proprement scandaleux, il s’est excusé mais cela ne suffit pas. Le MRAP vient de déposer plainte, d’autres associations l’ont déja fait ou vont le faire. Audrey Pulpard a eu le courage de consacrer une de ses chronique sur france inter pour lui répondre, tout le monde peut la regarder sur Youtube. Contrairement à ce que dit Monsieur Ribbe, besucoup de gens ont réagi aux propos de Guerlain, il est vrai qu’au niveau du gouvernement seule madame Lagarde l’a fait et les amis politiques de Monsieur Ribbe se font attendre. Depuis quelques temps déja, les propos racistes se multiplient, même le ministre de l’intérieur a été jugé pour en avoir tenus suite à une plainte de MRAP..dans cette histoire nous pouvons nou réjouïr que des militants veillent au grain.
^
Guerlain se parfume au racisme et au négationnisme
Réaction de Martine Valla le 25 octobre 2010 @ 15h35
Je suis extrêmement déçue de voire que mon commentaire n’a pas été publié, il ne tombait pas sous le coup de la loi, en effet je lutte contre le racisme et toutes les formes de discriminations même si je ne suis pas d’accord avec Monsieur Ribbe. Une simple question : est ce tout simplment parce que j’ai osée contester monsieur Ribbe que vous n’avez pas publier mon commentaire ? Pour ce qui concerne vos infos je les publie et les fait connaitre très largement
^

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !