Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
lundi 16 octobre 2017
21h28

Statistiques éditoriales
2162 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
1715 aujourd'hui
4674 hier
6496352 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Békés & intelligence : Rony Poncis répond à Hervé Damoiseau

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Les antillais autres que « békés » sont intelligents aussi


Mots-clés : #LKP #Solidarités #Racisme
2 réactions
 

Monsieur DAMOISEAU : Trop facile les importations, il faut encore réfléchir...

Vous avez dit que certains propos lors des dernières semaines peuvent donner lieu à des inquiétudes chez certains (France-Antilles du 11 mars 2009 - Interview téléchargeable au bas de cet article). Pour vous les questions de races, c’est imbécile.

Personnellement j’ai été choqué par un de vos propos concernant l’incapacité des autres communautés à gérer les affaires ; à être des bons gestionnaires ou de bons entrepreneurs.

On peut m’appeler batazindien, chabin, peut importe j’accepte toute forme de dénomination concernant mon type, ou ma race. Je suis un antillais.
J’ai des amis « békés » avec qui j’ai grandi et aussi avec qui je tiens à garder de bons rapports parce qu’avant d’être des « békés » ils sont des amis, et je vous dirais de très bons amis.

Nous n’avons pas besoin de guerre civile en Guadeloupe. La Guadeloupe a connu des périodes très difficiles, les esclaves se sont révoltés et ont commis des actes envers votre communauté qui ont été HORRIBLES. Pas de détails, on nous traite déjà de tonton makoutes, je crois que ça suffit.

Monsieur DAMOISEAU, je vais être clair avec vous. J’ai deux casquettes, l’une « sociologique-anthropologique » et l’autre de « Technicien Transport international et logistique ».

L’habitus en sociologie, c’est la façon d’agir, de faire et de penser extérieure à l’individu et qui sont douées d’un pouvoir de coercition en vertu duquel il s’impose à lui.

Vous n’avez pas plus de qualités d’entrepreneur que les autres communautés parce que vous le devenez. Vous avez les moyens de le faire, de mettre des millions dans des affaires ; ce que les autres communautés ne peuvent pas faire. Qui vous a inculqué cette façon de penser, de faire et d’agir si ce ne sont vos parents.

Monsieur DAMOISEAU, les antillais autres que « békés » sont intelligents. Peut être qu’ils n’ont pas la même complicité avec le gouvernement, mais ça c’est un autre problème.

Moi, j’ai une intelligence transport logistique que je crois que vous avez « perdu » ou peut être que vous n’avez jamais eu. On ne gère plus les entreprises comme des plantations.

Actuellement en Guadeloupe :

- 95% d’importations
- Banane : à l’exportation
- Canne : Le sucre et le rhum et autres usages

Pourquoi autant d’importation ?

Est-ce une question de notoriété de la banane à l’exportation ? N’y aurait t-il pas d’autres usages ou d’autres transformations pour la canne ?

L’Etat et la Région se sont mis d’accord pour un meilleur développement de la Guadeloupe.

La Zone Industrielle et Commerciale a été pensée pour être la principale plate-forme de redistribution de la Caraïbe des produits issus, ou à destination, des marchés européens et mondiaux.

Les entrepôts francs bénéficient d’un statut douanier particulier (régime zone franche communautaire). Le régime d’entrepôt franc permet aux entreprises de bénéficier d’un dispositif de stockage en suspension de droits et taxes pour la distribution de leurs marchandises et leur réexpédition sur le marché international. Des transformations industrielles sous le régime du ‘perfectionnement actif ‘’ peuvent aussi être réalisées.

Monsieur DAMOISEAU, si ce projet avait été réalisé, nous serions une terre de transformation, donc plus d’emplois, et surtout plus de valeur ajoutée. Qui a détourné la Guadeloupe de cet objectif ? Tout cela avec l’argent des guadeloupéens.

Donc je me permets de vous dire qu’on a pas besoin d’être malin ou intelligent pour faire de l’importation : il faut du « fric », et rien que ça.

L’Etat, services des douanes exonéraient les matières premières et vous êtes toujours resté dans une logique d’importation. Vous savez très bien que la valeur ajoutée permet des créations d’emplois et surtout que nous soyons un hub (plate forme de redistribution) très important dans la Caraïbe. Oui l’influence « béké » a permis de financer des portiques qui coûtent des millions alors qu’il y a un port à Basse-Terre qui meurt.

Je vous parle en tant que Guadeloupéen et non pas en tant que petit fils d’esclave, an pa esclav aw DAMOISEAU ; je veux tout simplement savoir à quoi m’en tenir avec certains « békés ».

CEUX QUI PARTENT DE LA GUADELOUPE SONT DES PROFITANTS ET DES LACHES.

Publié par la Rédaction le jeudi 12 mars 2009
Mis à jour le samedi 21 mars 2009

Téléchargez les documents joints à l'article

France - Antilles _11 mars 2009
 
Fichier de type PDF
Poids : 56.6 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Békés & intelligence : Rony Poncis répond à Hervé Damoiseau
Réaction de auwelio le 13 mars 2009 @ 07h52

. Monsieur DAMOISEAU s’est auto proclamé être plus intelligent et plus entrepreneur des guadeloupéens qui ne font pas partie de sa triste caste. c’est son droit. Les questions que je lui pose :

-Le montant des subventions versées aux "entrprises coloniales " concernées par l’ Etat et la Région depuis la départementalistion

-A quoi ont servi ces subventions - l’origine de votre plantation

IL FAUDRA BIEN UN JOUR ROUVRIR CE DOSSIER SUR L’UTILISATION DES FONDS PUBLICS.

Enfin sans les forces rétrogrades française vous n’existerez pas, et je ne vois pas en quoi vous avez contribué à développer la Guadeloupe, peut-être en creusant un peu plus chaque jour le déficit de la sécurité sociale en aggravant la santé de certains. Je préfère de loin ceux et celles (les bac+..) avecun diplôme Européens qui s’efforcent de soigner vos méfaits.

auwelio

^
Békés & intelligence : Rony Poncis répond à Hervé Damoiseau
Réaction de Honhil le 13 mars 2009 @ 08h54
Disons que le gars a récidivé dans l’émission Complément d’Enquête du Lundi 9 mars (Antilles : la faute aux Blancs ?).
^

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !