Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
3746 aujourd'hui
5719 hier
6212368 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Gwadloup : Faut-il brûler Willy Angèle & Edouard Boulogne ?

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Faut bien rigoler : En défense de P-E Rouyard & d’Elie Domota...


Mots-clés : #Procureur PRETRE #LKP #Solidarités
1 réaction
 

Allez ! Allez ! Forigolé.

Imaginons alors, imaginons simplement, imaginons donc qu’un militant politique anti-colonialiste, ou qu’un syndical membre de l’UGTG, ou enfin qu’un pamphlétaire anonyme - car redoutant trop les morsures des chiens de garde du système colonial ou celles des larbins affranchis par leurs années servitude - soit l’auteur de la blague suivante... Que n’eut-on à très juste titre vu, entendu et lu comme condamnations !

« J’étais en voiture sur la rocade près de Jarry, lorsque j’arrive à un bouchon de circulation.

Je me dis ’C’est le Port de PAP’.

Un automobiliste de la file de devant frappe à ma vitre. Je la baisse et demande :
Qu’est-ce qui se passe ?
L’automobiliste me dit :
Des syndicalistes de l’UGTG ont pris Willy ANGELE en otage et ils demandent 1 million d’euros sinon, ils l’arrosent d’essence et ils jettent une allumette dessus...
Alors vous comprenez, on passe à chaque auto pour ramasser des dons.

Je demande alors :
Et les gens donnent combien ?
L’autre me répond :
5 à 10 litres...ça dépend....... »

Commentaire :

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.
Un rire consanguin

C’est entre autres, un exemple [1] des incitations à l’amour d’autrui (ie : halte aux truismes) que l’on trouve sur un blog qui se félicite de l’explosion du nombre de ses visiteurs depuis la grève du LKP...

En somme, une bonne blague qu’on se refile par mail ou par sms, ou lors de diners entre membres de la majorité silencieuse.

Les ânes ataviques des allogènes racistes frères de lait des békés consanguins et esclavagistes, ainsi que les mulets des mulâtres modernes riront. Nous pas.

Car ce serait accepter l’inacceptable et laisser - Yo é konplis a Yo - préparer la réédition du meurtre d’Aliker commandité par les cousins et gendres consanguins De Lavigne & Aubery [2]

Car à ce jour, aucun leader noir, ou apparenté, n’a vu le jour sans que l’Etat français - par l’entremise de barbouzes ou de colonisés fantoches - ne l’assassine : Ruben Um Nyobè au Cameroun le 13 septembre 1958, Jacques Nestor en Guadeloupe le 26 mai 1967, Eloi Machoro en Kanaky le 12 janvier 1985, Thomas Sankara au Burkina Faso le 15 octobre 1987...
Faute ou dans le même temps, elle commandite et supervise la guerre civile comme au Rwanda appelés par l’Occident massacres ou guerres inter-ethniques.
Ces manifestations du terrorisme d’Etat sont systématiquement précédées d’une diabolisation à outrance (notamment par l’entremise des média français et de membres d’une élite locale - plus aliénée que complice ?) des leaders ou des mouvements de libération en question... : le « qui veut se débarrasser de son chien l’accuse de la rage » est un un idiotisme français.
Une fois cette étape franchie, il ne reste plus qu’à abattre ou faire abattre la bête, le fauve, le fou à lier, l’enragé au couteau entre les dents. En France ce type d’exécution s’appelle « la neutralisation », du chien, ajouterait MESMER, FOCCART, BOLOTTE, PISANI...
Sauf que cette fois, Elie DOMOTA l’a dit et répété, je crois :
- Yonn : Nou pa chyen a pèsonn... (Devant les grilles fermées de la préfecture les 17 décembre 2008 et le 8 février 2009)
-  : Nou pa an 1967... (Lors du meeting du 15 février 2009)
- Twa : Nou paré... (A l’antenne de Canal 10 lors du débat réunissant plusieurs avocats du collectif de défense et trois des dirigeants syndicalistes membres du LKP)

Car nul prêtre de passage n’a daigné recueillir ces incitations et déclencher les foudres de l’appareil judiciaire sur les bases racistes et colonialistes qu’il cultive avec la froide et implacable haine qui l’habite : Affaire Leborgne, Affaire DURIMEL, Affaire AREKIAN, Affaire Aristide, Affaire Jephté DEPREUX, Affaire Tacita, Affaire Choisi, Affaire des frères Mathiasin, Affaire Lollia... Une liste à n’en plus finir...

Car, pas un journaleux du Figaro, de l’Express ou du Point pour pousser des cris d’orfraie ; bien trop occupés à débusquer un supposé racisme anti-blancs, fantasmant ainsi le pendant de leur racisme viscéral - O combien réel, lui...

Aucun idiot de service à l’UMP, aucun scribouillard à l’Elysée ne s’est précipité vers des média aux ordres afin d’éructer ses âneries pour l’un et de pontifier - toujours quelques conneries, comme pour Dakar - s’agissant de l’autre...

Un philosophe de retour de chez Yo, publié et apprécié dans ce blog infâme, s’était jadis étouffé d’une tête de porc ramassée par des tontons-macoutes en herbe auprès d’un pauvre bougre qui venait de détailler un cochon bô kaz...
Aujourd’hui ses nouveaux textes kantiens (puisqu’il faut bien un nom pour désigner toutes choses) côtoient sur ce même blog, les appels aux meurtres du négrophobe révisionniste qu’est Edouard Boulogne. Dirions nous qu’ils y sont, là, bien à leur place... [3]

Aucun papa-m’a-dit, pauvre petit péteux prétentieux parce que père philosophe, pour oser enfin s’affranchir de ces Goliath de békés esclavagistes ; lui qui s’était précipité tel le pitbull de Pavlov sur un pauvre petit pet innocent. Dirions-nous alors qu’il fut simplement attiré par l’odeur...

Ne nous en étonnons pas !

Le propre des laquais, larbins, et autres petits roquets de service, c’est précisément de se dresser avec férocité contre tous ceux qui osent troubler, menacer, déranger, contrarier les maîtres, les puissants, les nantis... Dirions-nous alors qu’ils font aussi partie des Yo...

La France ne changera pas tant que le peuple français n’aura pas fait le choix de bouter une fois pour toutes hors de son sol ceux qui - par l’Affaire Dreyfus, par la Collaboration, par les Massacres de Madagascar, d’Algérie, en Afrique, en Mai 1967... - cultivent cette haine meurtrière : En attendant, elle reste donc un Etat raciste et négationniste.

L’exemple choisi [4] ne nous fait pas regarder dans le rétroviseur, comme ils aiment souvent à le répéter... Mais nous ouvre les yeux quant aux chemins d’un avenir sans... (kwa si bouch !)
- Yo ?
- Non, non non ! Dès demain, par les mêmes, nous serions poursuivis fiduciairement (une des spécialités du prêtre : réclamer de lourdes condamnations financières contre les militants syndicaux), vilipendés par nos mysosophes, lynchés médiatiquement, et accusés : épuration ethnique, fils de pol pot... é diab é sé konn...

« Soyons donc philosophes et pour une fois attendons de voir... » (Autre devise du chevalier de Charette)

Docteur André BLANC
Jarry, le 28 mars 2009

NDLR :

  1. L’adresse qui apparaît comme expéditeur (lescrutateur@vermine.com) n’a pas été vérifiée.
  2. C’est dans cette même perspective démystificatrice que le site ugtg.org publiera dans les prochains jours l’article de l’historien Nègre J-C DUPONT, sobrement intitulé : "L’occupation nazie en France ? Un fond de commerce politique." Ce texte est en ce moment même relu, corrigé, annoté par Edouard Boulogne ; et mis en musique par son « D.J. » préféré...).
Publié par Ibuka le lundi 30 mars 2009
Mis à jour le mercredi 1er avril 2009

Notes

[1] J’étais en voiture sur la rocade près de Jarry, lorsque j’arrive à un bouchon de circulation.
Je me dis ’C’est le Port de PAP’.
Un automobiliste de la file de devant frappe à ma vitre. Je la baisse et demande :
- Qu’est-ce qui se passe ?
L’automobiliste me dit :
- Des békés ont pris DOMOTA en otage et ils demandent 1 million d’euros sinon, ils l’arrosent d’essence et ils jettent une allumette dessus...
Alors vous comprenez, on passe à chaque auto pour ramasser des dons.
Je demande alors :
- Et les gens donnent combien ?
L’autre me répond :
- 5 à 10 litres...ça dépend.......

[2] Au lendemain du crime, de Lavigne, gendre d’Aubéry, quitte la Martinique pour Paris où les magistrats instructeurs se déclarent dans l’impossibilité de découvrir son adresse.
Tenant Aubéry pour responsable du meurtre, le frère d’Alicker tire sur lui plusieurs coups de revolver. Cette seconde affaire est jugée en Cour d’assises de la Martinique où pour Aubéry plaide Jean-Charles Legrand, fasciste notoire. La grande effervescence de l’opinion impose un verdict d’acquittement.

[3] Un chasseur tout aussi délirant qu’obsessionnel de macoutes noirs frayant avec un chasseur atavique de nègres : tous deux passant pour pertes et profits le triste record de la France qui détient avec les USA la palme d’or du nombre d’indigènes assassinés, massacrés, exterminés... rien qu’au cours du XXe siècle.

[4] NDA : Lu sur le blog lescrutateur.com voila plus d’un mois.

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Gwadloup : Faut-il brûler Willy Angèle & Edouard Boulogne ?
Réaction de valerie le 31 mars 2009 @ 16h28

Allez, le scrutateur.com est tout simplement un plagiaire. Cette blague a été inventée contre le petit naboléon. Ses zélateurs l´ont détournée à leur profit - croient-ils - boof ! sans aucune allusion au companheiro chrétien brésilien, pas de la même chapelle que le scrutateur, c´est pas bien grave. Ils rament, ils rament, les pauvres, mais ils sont en train de couler, d´où leur agressivité.

Valerie

^

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !