Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 14 décembre 2017
08h21

Statistiques éditoriales
2181 Articles
97 Brèves
27 Site Web
160 Auteurs

Statistiques des visites
2881 aujourd'hui
4147 hier
6776119 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Kolektif Sonny RUPAIRE : Le Manifeste des créateurs culturels

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

KOLEKTIF SONNY RUPAIRE (KSR)

Le Kolektif Sonny Rupaire entend regrouper les créateurs de tous les secteurs de l’activité artistique. Son but est combattre les effets de la marchandisation de la culture dans la société de l’hyperconsommation, notamment la compartimentation du monde artistique. Les créations ne doivent plus être rangées dans des rayons, comme produits de première nécessité ou produits de luxe ; comme produits pour petites gens ou produits pour élite. La création culturelle guadeloupéenne est polymorphe, comme nos paysages, comme notre archipel, comme nos phénotypes, comme nos goûts, comme nos projets esthétiques, mais à la fois UNE, comme l’histoire qui nous a constitués en tant qu’humanité singulière. De ce point de vue, il n’y a qu’une Guadeloupe, potentiellement riche de toutes les pensées qui l’animent et de tous les efforts de ses artistes pour atteindre au sublime.

MANIFESTE DES CREATEURS CULTURELS

On bon lyannaj pou lyanné poubon

Il n’y a pas de Guadeloupe. Pas encore. Dans le désordre, qui veut dire, la désorganisation temporaire de l’ordre DOM, elle a hélé quelque chose au passage. Un chalvari de mots, de sentiments, de tout, défiant les vocabulaires encravatés qui, du coup, sont devenus désuets : en combien d’euros évaluer ce qu’on a vécu, qui s’appelle VIVRE, quand La Pointe Jarry poin-tait aux îles désertes, quand Carrefour n’était plus le quatre-chemin de personne, quand le port était contraint d’écouter la mer en silence ? Et puis, quels Etats Généraux pourraient contenter un peuple dans tous ses états, quand souffle ce vent folâtre, cet avant-goût de liberté, sur tous les articles 73-74 ékèk, comme sur des bougies inutiles en plein soleil ?

Elle ne sait pas encore dire où elle va, la Guadeloupe. Elle annonce seulement qu’elle vient. A grands pas. Dans la cosse d’une grammaire apprise sous DOM, où la raison économique prétendait être la seule à devoir nous relier d’homme à homme tout comme une religion, germait violemment notre étrangeté de peuple. Ce grand wélélé à ciel ouvert, ces tambours en drivaille, ont épelé tant d’inimaginables possibles ! Ceux qui, auparavant, faisaient métier de tout comprendre pour tout mettre à la norme afin d’apprendre au peuple ce qu’il doit être, les ont entendu comme jamais. Mais les voilà ababa, feuilletant des pages mille fois lues et tant apprises, tout étonnés de constater que rien de tout cela n’était écrit.

Alors, il est peut-être venu, le temps de lâcher les capteurs d’âme, les plongeurs qui de l’effervescence pourraient nous ramener ces trésors de nous-mêmes, que nous ne savons pas, mais aimons déjà. Auteurs, écrivains, poètes, musiciens, comédiens, danseurs, plasticiens, cinéastes, raconteurs de toutes sortes, nous que relient d’autres valeurs que l’euro, bim-partons ! Oui, c’est bien la Guadeloupe que nous sentons submerger le DOM. Ce sont les balbutiements d’une pensée renouvelée qui ont occupé la rue, faute de lieu où se faire voir ou entendre, et de page où s’écrire. Ce sont les gestes des sans voix et des sans plume pour se dégager de l’engrenage consumériste, et pouvoir comprendre, maîtriser et traduire un destin de peuple.

Quand l’homme s’extrait des mécanismes biologiques du manger et du boire pour clamer son existence collective au monde, alors, il y a, pour de bon, un appel d’air de culture, puis d’Œuvre. Tout ce qu’il faut pour nous construire et nous maintenir en tant qu’humanité. Nous en appelons donc aux créateurs de culture, non en tant que supplétifs du mouvement, mais en acteurs, pleinement AN LIYANNAJ, capables de mettre en lumière tout ce que nous aimons de nous-mêmes, nos valeurs partagées, de faire surgir nos symboles nécessaires, de retisser tout notre imaginaire. Et, par-dessus tout, d’aider la Guadeloupe à changer de sta-ture par une reformulation inédite et multiple de son vouloir.

KOLEKTIF SONNY RUPAIRE
19 mars 2009

| Lire : Le Kolektif Sonny Rupaire recommande « Conte à mourir debout » de Frantz Succab

Post-Scriptum

Le document téléchargeable au bas du présent article contient le MANIFESTE et la CHARTE DES CREATEURS.

A la fin du document, on trouvera trouvera une fiche à détacher et à retourner par Internet.

LE PREMIER GROUPE D’ADHERENTS A LA DEMARCHE

Philippe CALODAT (Comédien)
Gerty DAMBURY (Comédienne, auteure-metteuse en scène)
Sylvaine DAMPIERRE (Cinéaste)
Nikki ELISÉ (Arts visuels)
Jacqueline ETIENNE (Musicienne)
Gilda GONFIER (Auteure)
Claude HOTON (Ingénieur Culturel)
Joël JERNIDIER (Comédien)
José JERNIDIER (Comédien, auteur, metteur en scène)
Lucien JERNIDIER (Cadre d’établissement culturel)
Claire-Nita LAFLEUR (consultante, ex-directrice de l’Artchipel)
Gérard POUMAROUX (Musicien)
Richard-Victor SAINSILY (Arts visuels)
Frantz SUCCAB (Auteur)

Pour tous contacts : ksr.ksr1@orange.fr

Publié par Collectif le vendredi 22 mai 2009

Téléchargez les documents joints à l'article

Manifeste & Charte des créateurs.
 
Fichier de type PDF
Poids : 602.2 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !