Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
mardi 16 septembre 2014
12h46

Statistiques éditoriales
1953 Articles
95 Brèves
27 Site Web
135 Auteurs

Statistiques des visites
155 aujourd'hui
2134 hier
3082369 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Dans la rubrique : Communiqués

Dernier ajout : 20 juillet 2013


Les articles associés :


  • Eli Varieux rè konvoké lapolis lapwent
    Publié par la Centrale UGTG le samedi 20 juillet 2013
  • Konférans dè près a sendika ki signé BINO
    Publié par la Centrale UGTG le samedi 20 juillet 2013
  • Mobilisation Générale jeudi 7 février 2013
    Publié par la Centrale UGTG le mardi 5 février 2013
  • Réprésyon
    Publié par la Rédaction le mardi 6 novembre 2012
  • Communiqué relatif au procès MADASSAMY du 4 Novembre 2011
    Publié par la Rédaction le mardi 8 novembre 2011

    Ce mardi 8 Novembre à 8 heures, Michel MADASSAMY était à nouveau convoqué devant le tribunal correctionnel statuant sur les intérêts civils car l’un des gendarmes « agressés » dans l’affaire SARA-TEXACO demande réparation. Après 10 ans de procédure, Michel MADASSAMY a été condamné à 3 mois de prison avec sursis le 9 août dernier. Il est accusé d’avoir blessé 16 gendarmes et c’est l’un deux (un seul) qui demande à être indemnisé pour le préjudice subi. Encore une fois, comme le 04 octobre dernier, ni le gendarme, ni son avocate n’ont été en mesure de fournir une quelconque demande d’indemnisation. Malgré cette nouvelle absence de justificatif, le juge a quand même reportée l’affaire, une fois, au 3 janvier 2012.

  • Michel Madassamy : Senkyèm Manch ! Mawdi 8 Novanm 2011 an Twibinal Lapwent ! Sendikalis pa Kriminel – Rèspé pou Travayè !
    Publié par la Centrale UGTG le lundi 7 novembre 2011

    Dix ans de procédure pour découvrir qu’il n’y a jamais eu de tentative d’incendie, ni de mise en danger de la vie d’autrui. Et pourtant, nos camarades ont été frappés, maltraités et présentés comme des criminels. Gabriel BOURGUIGNON aura passé 1 mois en prison et payé 15 000 euros pour sa libération conditionnelle. Mais la justice coloniale ne peut s’avouer vaincue. Ainsi, une nouvelle fois, elle condamne Michel MADASSAMY à une peine de prison avec sursis pour avoir soi-disant blessé 16 gendarmes armés.

    Nous l’avons compris, il fallait en épingler un et leur choix s’est naturellement porté sur Michel MADASSAMY car l’Etat français garde au travers de la gorge le combat héroïque mené par Michel MADASSAMY qui a conduit à la reconnaissance du 27 mai en Guadeloupe.

  • Communiqué de L’UGTG à propos de la nouvelle convocation de Michel MADASSAMY devant le tribunal ce mardi 4 octobre 2011
    Publié par la Centrale UGTG le mardi 4 octobre 2011

    Ce mardi 4 octobre à 8 heures, Michel MADASSAMY était à nouveau convoqué devant le tribunal correctionnel statuant sur les intérêts civils car l’un des gendarmes « agressés » dans l’affaire SARA-TEXACO demande réparation. Après 10 ans de procédure, ni le gendarme, ni son avocate n’ont pu produire une quelconque facture de médecin, ni de médicaments. Compte tenu de cette absence de pièces, on se doute bien à quoi va servir le délai accordé par le tribunal. Michel MADASSAMY n’a visiblement pas ses entrées à l’Elysée.

  • A propos de l’agression et des injures racistes proférées par Sylvie HAYOT à l’encontre des pompiers : Le Communiqué de L’UGTG !
    Publié par la Centrale UGTG le lundi 3 octobre 2011

    Pa mannyé mwen, sal nèg ! (Ne me touchez pas sales nègres !), crachats, gifles… Voilà ce qu’ont subi les pompiers venus secourir une automobiliste accidentée samedi 01 octobre. Mais qui est cette jeune femme dont les injures racistes rappellent celles ayant entrainé une révolte lycéenne à Baimbridge en 1978 ? Il s’agirait de Sylvie HAYOT. Que l’on aurait tôt fait d’enfermer à Saint-Claude.

  • Haïti : Communiqué de L’UGTG en Soutien aux Cinq membres du syndicat des ouvriers du textile & de l’habillement (SOTA) licenciés
    Publié par la Centrale UGTG le samedi 1er octobre 2011

    Cinq membres du comité exécutif du Syndicat des Ouvriers du Textile et de l’Habillement (SOTA) ont été licenciés. Ils étaient salariés des entreprises ONE WORLD APPAREL et GENESIS. C’est le sort réservé aux travailleurs qui osent s’organiser au sein d’un syndicat afin de défendre leurs droits et leurs intérêts. Le 23 septembre, le porte parole de SOTA, Johny Deshommes a été contraint de signer sa démission pour avoir refusé d’accomplir des heures supplémentaires.

  • Communiqué de l’UGTG suite au verdict du procès des 3 militants : Gabriel Bourguignon, Fred Louise & Michel Madassamy [9.08.2011]
    Publié par la Centrale UGTG le mercredi 10 août 2011

    Gabriel BOURGUIGNON : Relaxé ! Freddy LOUISE : Relaxé ! Michel MADASSAMY : Condamné à 3 mois de prison avec sursis ! Voilà la sentence prononcée par le tribunal de Pointe-à-Pitre ce Mardi 9 août 2011 à l’encontre des trois militants de l’UGTG. Il aura donc fallu près de 10 ans de procédure pour découvrir qu’il n’y a jamais eu de tentative d’incendie, ni de mise en danger de la vie d’autrui, ni de rébellion contre la force publique. Et pourtant, nos camarades ont été frappés, maltraités et présentés comme des criminels, des terroristes. Ce verdict confirme donc qu’il s’agit bien d’une affaire montée de toutes pièces pour tenter de diaboliser l’UGTG et de criminaliser l’action syndicale.

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !