Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
lundi 22 mai 2017
22h56

Statistiques éditoriales
2162 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
3128 aujourd'hui
4880 hier
5784570 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

La vérité sur le conflit des crèches en Guadeloupe !

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Fo pa Patwon a Krèch fè Fanmi é Travayè pran dlo mousach pou lèt !



Aucune réaction pour le moment !
 

Fo pa Patwon a Krèch fè Fanmi, é Travayè pran dlo mousach pou lèt !

Depuis plusieurs années, les gestionnaires de crèches prétextent de l’arrivée de la P.S.U. (Prestation de Service Unique), comme la seule source de difficultés financières qu’elles rencontreraient.

En rappel, l’application de cette prestation (P.S.U.) en faveur des familles a déjà été reportée de 2 années, suite à une première grève des crèches, avec les mêmes menaces de fermetures, de licenciements.

Dans l’obligation de l’appliquer au 1er Janvier 2010, ces mêmes gestionnaires ont repris leur lobbying en amenant le Département, la CAF, les Mairies, la Région à les aider, suite à un audit de gestion.

Ils ont obtenu au travers d’une Commission Ad Hoc d’Octobre 2009, un plan de financement des établissements d’accueil de la petite enfance, prévoyant des mesures d’accompagnement se traduisant en aides financières, à savoir :

- Pour la CAF, sur 12 ans et de manière dégressive par tranche de 4 ans ;
- Pour le Département, sur aussi 12 ans avec une kyrielle de chiffres annoncés (7 - 2,7 - 1,6 millions d’euros), tenant compte du différentiel engendré par la P.S.U. ;
- L’incitation à un financement des Mairies, en conservant pour les quelques unes qui le font déjà une subvention égale à celle versée, et que les autres le fassent à leur tour.

Il est aussi question de l’application de l’Accord Jacques BINO, dans son article 2, mais encore dans son article 11 qui concerne les négociations collectives et de l’application d’une Convention Collective, précisément la 83.

Kay ka pasé jodi ?

Sé menm moun la ki ka pléré mizè jodi pa rapot a P.S.U., ka pwofité si Fanmi, é Travayè pou mèt présyon asi Konsey Jénéral, la KAF.

Yo ka pwofité :
- Sur leurs salariées, auxquelles elles doivent des mois de salaires de misère ;
- En faisant un chantage à l’emploi, soutenez-nous et vous serez payées, faites grève pour nous, sinon ???? ;
- Parce que 76 % de leurs salariées sont en contrats aidés (C.A.E.) ;
- Ces mêmes contrats aidés corvéables à merci, mais surtout qui se répètent sur tout le déroulement de carrière de ce type de personnel (5, 7, 9 ans) ;
- Vu les conditions de travail déplorables imposées, les plannings constamment modifiés, le sous-effectif, le sous-encadrement ;
- Parce qu’il n’existe pas de plan réel de formation dans les établissements de ce secteur ;
- Vu la répression antisyndicale appliquée, vous appartenez à un syndicat et qui plus est l’UGTG, vous êtes liquidés, mis à l’écart, sanctionnés.

Mè a pa yenki lè ti patwon a krèch, ki responsab !!!

1. Le Conseil Général, qui malgré un schéma départemental fait à la va vite, n’a aucune politique réelle de la petite enfance, un bric à broc d’études amoncelées depuis les années 2000 pour les premières, 2008 et 2009 pour la dernière commandée à l’O.I.H. (Observatoire des Inadaptations et du Handicap).

2. Les Mairies, qui pour la plupart sont absentes du financement, mais surtout par le vide de leur politique à ce sujet.

3. La CAF, qui depuis des années se désengage de ce secteur, peu enclin malgré de grands discours bardés de chiffres à accompagner ce secteur.

Ka l’UTAS-UGTG ka di jòdi ?

- Yonn, nou pé ké aksepté pon manipulasyon é goj a pon moun si lè Travayè.

- Dé, fò pa pon Travayè tonbé an pyéj a sé patwon la, ki ka pléré jodi, mè ki touléjou ka méprizé Travayè , pa péyé yo kon sa dwètèt.

On tan pou Jibyé, On tan pou Chasè, chak Bougo halé zékal ‘ay.

Pas dépi 2005, nou téja vèti, que ce soit le Département, la CAF, le G.A.P.E.G.et les Maires.

Avril 2009, nous étions en négociations avec le Département et l’Etat, accompagnés du LKP. De fameux rapports d’audit devaient nous être remis. Nous attendons encore !!

Une deuxième rencontre était prévue afin de poursuivre les négociations courant Mai. Nous nous interrogeons sur l’année : Serait-ce 2009, 2010 ou encore 2011 ??? Peut-être 2014 ?

Ki sé G.A.P.E.G., Konsey Jénéral, Sé Mè la, la KAF, kouri toujou, zòt ké ni a hélé pous lè zòt ké las.

La ritounèl toujou pli bèl !!!

Pointe-à-Pitre, le 04 Mai 2010

UTAS-UGTG

Post-Scriptum

« Le groupement des associations de la petite enfance en Guadeloupe, la caisse d’allocations familiales et le conseil général ont signé un accord, mercredi soir [5 mai 2010], qui met fin à la grève.
[...]
Cet accord stipule le versement par la Caf de la prestation de service unique (PSU) à tous les bénéficiaires, de même que 70% du contrat d’accompagnement de soutien et d’objectifs (Caso). Les responsables de crèches sont convoqués ce vendredi pour signer la convention Caso. Les sommes versées par le conseil général seront redistribuées également par le Caf Guadeloupe dans les mêmes conditions. »
Source : France-Antilles (édition du vendredi 7 mai 2010)
Publié par UTAS - UGTG le jeudi 6 mai 2010
Mis à jour le samedi 8 mai 2010

Téléchargez les documents joints à l'article

Tract UTAS - 4.05.2010
 
Fichier de type Word
Poids : 41 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !