Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 19 octobre 2017
22h10

Statistiques éditoriales
2164 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
4785 aujourd'hui
6830 hier
6518764 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

LKP : Communiqué de soutien aux journalistes de Guadeloupe 1ere

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #Solidarités #Justice coloniale
Aucune réaction pour le moment !
 

Communiqué de presse

En soutien aux journalistes de RFO (Guadeloupe 1ière)

Avant-hier les syndicalistes, hier les avocats, aujourd’hui, les journalistes ; et DEMAIN…. Même les plus sordides dictatures n’en font pas autant en si peu de temps. Nous l’aurons compris, il faut rétablir la terreur en Guadeloupe et éradiquer toute contestation pour nous faire bien comprendre que nous ne sommes que des sous hommes ; sé konsa.

Et bien évidemment, cela se passe dans un pays dit démocratique où nombre d’intellectuels commentent l’actualité « sociale », où nombre d’associations de défense des droits de l’homme font des communiqués de soutien pour tous les faits survenus en dehors du territoire Guadeloupéen. En un mot, pani ayen a vwè, tout va bien.

Le LKP condamne avec la plus grande fermeté les mises en examen de Thierry Philippe, Franck Aristide et Jacky Massicot, journalistes de la télé publique.

C’est clair, ces mises en examen montrent bien le virage totalitaire pris l’état français en Guadeloupe. Il s’agit de faire taire toutes celles et tous ceux qui osent s’opposer au mépris, à l’exploitation, à la discrimination et a tout pwofitasyon dont nous sommes, nous Guadeloupéens, victimes an péyi annou.

Ces mises en examen remettent donc en cause la liberté de la presse, la liberté d’informer et sans liberté de la presse, il n’y a pas de démocratie.

OUI, nous sommes bien dans une colonie où il convient de bâillonner les journalistes qui refusent la pensée unique.

Pour rappel, ces derniers avaient révélé les écoutes téléphoniques illégales, la violation de la confidentialité des correspondances entre un avocat et son client dont ont été victimes Sarah Aristide et Patrice Tacita.

Le LKP apporte son soutien aux « 3 de RFO » et invitent l’ensemble des journalistes à ne pas se laisser intimider et à lutter contre la dictature.

Le LKP Appelle l’ensemble des Guadeloupéens à se mobiliser pour contrer l’ordre colonial en participant à toutes les manifestations organisées pour défendre le droit, la dignité et les intérêts du Peuple Guadeloupéen.

En démocratie, l’unité, le consensus ou l’unanimité ne sont pas obligatoires. Le plus important est de contribuer à l’élévation du débat public en fournissant à l’opinion les informations et thèses contradictoires. Il y va de l’existence même de la démocratie et des libertés fondamentales.

NON AU MEPRIS

RESPEKTÉ FANM É NONM GWADLOUP,

ANSANM NOU KA LITÉ, ANSAMN NOU KÉ GANNYÉ,

Pour le Collectif LIYANNAJ KONT PWOFITASYON

Elie DOMOTA

Lapwent, le 13 décembre 2010

Publié par le LKP le lundi 13 décembre 2010

Téléchargez les documents joints à l'article

Soutien aux journalistes
 
Fichier de type PDF
Poids : 114.3 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !