Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
2956 aujourd'hui
5620 hier
6222706 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Procès Madassamy, Louise, Bourguignon : Sendikalis pa kriminel !

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #Michel Madassamy #Procureur PRETRE #SARA #Justice coloniale
Aucune réaction pour le moment !
 
Sendikalis pa kriminel : Lundi 23 mai 2011, c’est ce qu’ont tenu a réaffirmer les six avocats guadeloupéens et le secrétaire général de l’UGTG, au terme des deux jours du procès intenté à trois dirigeants de L’UGTG, plus de 8 ans après le complot ourdi par l’Etat pour décapiter la centrale syndicale. Tour à tour, ils ont pris la parole pour délivrer aux nombreux militants présents aux abords du palais de justice de Pointe à Pitre un double message : ce procès n’était que l’épilogue de l’entreprise de manipulation de l’opinion et de diabolisation de l’UGTG ; et que tant que la lutte du peuple et des travailleurs de Guadeloupe continuera, tant il faudra faire face à répression de l’état colonial français.

L’intervention de Félix RODES, qui en dépit de son age et de ses problèmes de santé a tenu à être présent durant les deux jours d’audience : Le doyen des avocats guadeloupéens a d’abord tenu à souligner que ce procès était probablement « l’un des plus combats » auxquels il ait pris part dans sa longue carrière. Avant d’expliquer pourquoi :

Me F. Rodes au procès du 23 mai 2011 (mp3)

Le bâtonnier Roland EZELIN est ensuite intervenu pour affirmer que « ce procès, la défense de ces trois militants, et la présence massive et sonore du peuple dans et aux abords du tribunal constituaient une fierté pour un avocat ». Car ce soit-disant procès de Michel Madassamy, Fred Louise et Gabriel Bourguignon était en réalité le procès du colonialisme français ! Et d’expliquer pourquoi :

Me R. Ezelin au procès du 23 mai 2011 (mp3)

Maître Evita CHEVRY, : une des trois avocates [1] a considéré que ce procès mettait à nu toutes les faiblesses de l’état colonial français ; les mêmes que l’on retrouve dans les autres dossiers que les avocats ont eu à plaider auparavant : « l’arrogance des forces de l’ordre qui peuvent dire tout et son contraire en se disant que cela va passer »... ; l’incapacité de la justice à pouvoir gérer un dossier tel que celui-ci car il y a la raison d’état.. :

Me E. Chevry au procès du 23 mai 2011 (mp3)

Pour Sarah ARISITDE l’état français n’a pas voulu perdre la face. Mais pour ne pas désavouer leurs préfet, sous-préfet et juges d’instruction ils ont préféré étirer ce procès sur deux jours...

Me S. Aristide au procès du 23 mai 2011 (mp3)

Pour Patrice TACITA l’état et ses juges s’étaient laissés convaincre que l’UGTG et le LKP étaient morts, en raison de l’absence de manifestation ou de barrages de rues ces derniers mois. En cela ils se sont lourdement trompés. D’où leur attitude au procès, vendredi 20 et le lundi 23 mai 2011. Et de rappeler avec force que tant que le combat continuera, tant il y aura des procès... Et même si certains colonisés sont tentés - face au système colonial - de se montrer gentils, ou de faire le chien couchant, cela ne changera rien à l’affaire : ils récolteront toujours leur coup de pied aux fesses... :

Me P. Tacita au procès du 23 mai 2011 (mp3)

Maître René FALLA, dans sa courte intervention, a d’abord insisté pour dire qu’unis, solidaires, nous sommes forts... avant de revenir sur la symbolique du mois de Mai en Guadeloupe [le procès s’est tenu les 20 et 23 mai]. 10 mai 1802 : le sacrifice de DELGRES à Matouba ; 20 mai 1802 : rétablissement de l’esclavage en Guadeloupe ; 27 mai 1967 : les massacres de Pointe-à-Pitre commis par les gendarmes et l’armée française ; 27 mai 2001 : la lutte pour faire respecter la date de commémoration de l’abolition de l’esclavage... :

Me R. Falla au procès du 23 mai 2011 (mp3)

La conclusion d’Elie DOMOTA : Un faux dossier monté à partir d’un mensonge d’état [2] que le procureur de Pointe-à-Pitre, aidé de quelques journalistes ont organisé pour discréditer et diaboliser l’UGTG... :

E. Domota au procès du 23 mai 2011 (mp3)

Post-Scriptum


Procès Madassamy, Louise, Bougrguignon : La... by UGTG
date de l evenement : 9 août 2011

Publié par la Rédaction le vendredi 17 juin 2011

Notes

[1] Avec maître Hélène CARRERA-RUBINSTEIN - avocate honoraire et membre du Comité international contre la répression (CICR) - et maître Sarah Aristide

[2] NDLR : Les militants et dirigeants de l’UGTG , dont les trois poursuivis, auraient voulu mettre le feu à la SARA, la compagnie de raffinage et de distribution de carburant en Guadeloupe

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

D'autres articles sur le theme Répression

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !