Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
4777 aujourd'hui
5620 hier
6224527 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

4 morts du conflit Aircal : Rétablir la vérité et les responsabilités

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #Kanaky
Aucune réaction pour le moment !
 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Nous, collectif des 5 grandes chefferies de Maré La Roche, Tadine, Médu, Tawainedre, Pénélo voulons rétablir la vérité suite à certaines déclarations diffusées par certains médias ces derniers jours.

Si les événements se sont précipités et ont eu pour conséquences la mort de 4 jeunes, cela vient du fait que le Grand Chef (fils) des Si Guahama accompagnées de plusieurs centaines de ses sujets, du maire de la commune et de plusieurs agents municipaux sont revenus armés avec des intentions non seulement d’agressions physique et matérielles mais aussi de meurtres à l’encontre de la Grande Chefferie de La Roche et au motif qu’ils allaient faire du nettoyage à l’aérodrome.

Le samedi 6 aout 2011, les sujets du Grand Chef Sinéwami ont compris leurs intentions quand ils ont tiré et abattu le jeune William qui voulait les empêcher de franchir le barrage érigé à l’entrée nord de La Roche.

Nous rappelons que le District de La Roche avait depuis le jeudi 4 août subi plusieurs expéditions punitives de groupes armés du Guahma, à la tête desquelles se trouvaient le fils du Grand Chef mais aussi du maire de Maré, Basile Citré.
Preuve en est que la voiture de ce dernier a été cassée suite à leur expédition punitive du samedi 6 août vers 6h du matin avant qu’il ne prenne la fuite dans les brousses.

Le même jour les barrages n’avaient été érigés que suite à cette incursion matinale sur le site de l’aérodrome. Après de violentes échauffourées, ils avaient été chassés.

Malgré ces tensions, nous appelons à la sagesse de chacun et notamment des responsables coutumiers de l’île. Nous interpellons le Grand Chef Nidoish Naissilin quant à ses responsabilités. Nous interpelons aussi le Maire Basile Citre, 1er magistrat de la commune, sur rôle et la responsabilité qu’il a joué dans la surenchère et la dégradation de la situation, sur l’utilisation des véhicules de la mairie et la participation de plusieurs agents communaux dans les expéditions punitives conduites sur les terres de la grande Chefferie de La Roche. Ces actes, dont il est devenu coutumier lors des derniers conflits sur l’île, doivent être sanctionnés, par l’Etat et la justice. Malgré le drame qui venait de se dérouler, le maire a fait des déclarations pour simplement occulter sa responsabilité au devant de l’opinion quant à son rôle dans la tragédie, tout en jetant de l’huile sur le feu.

Nous lançons un appel au calme et demandons à nos ressortissant de laisser les forces de l’ordre, faire leur travail, ainsi que la justice. La médiation qui se met en place doit permettre aux parties de dialoguer et mettre en évidence les responsabilités dans cette affaire.

Nous lançons un appel pour que le deuil des familles soit respecté et que la situation s’apaise. Tout comme, nous avons une pensée profonde pour les victimes et leurs familles.

L’Etat et la justice savent où se trouvent les véritables responsables de cette situation et il est temps que nous, coutumiers de l’île, puissions régler définitivement nos conflits qui n’ont que trop duré et dans l’intérêt majeur de nos populations.

A Maré le 9 août 2011

Le collectif des 5 Grandes Chefferies ELENOD de Néngoné

Publié par la Rédaction le dimanche 14 août 2011

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !