Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 14 décembre 2017
08h21

Statistiques éditoriales
2181 Articles
97 Brèves
27 Site Web
160 Auteurs

Statistiques des visites
754 aujourd'hui
3362 hier
6769845 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Occupy Wall St. : Déclaration du Malcolm X Grassroots Movement

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Beaucoup s’interrogent sur la place des noirs américains et sur la position des organisations noires dans le mouvement de protestation qui s’amplifie aux Etats Unis. Un élément de réponse à la dernière question, avec la Déclaration du Malcolm X Grassroots Movement.

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

DÉCLARATION : NEW AFRIKANS & OCCUPY WALL STREET

Le Malcolm X Grassroots Movement lutte pour la défense des Droits Humains des Africains aux États-Unis et dans le monde entier. "L’Occupation de Wall Street" est une importante occasion de souligner les luttes économiques menées, et en particulier celles des New Afrikans (personnes d’ascendance africaine ou afro descendants).

La richesse nationale et celle des compagnies a été et continue d’être construite sur la terre des peuples indigènes qui a été volée par le biais d’un génocide, et sur le dos des New Afrikans, des immigrants et des démunis d’ascendance européenne ; les profits sont réalisés en raison de notre souffrance.

La force agricole et industrielle qui a posé les bases de la puissance économique U.S. existe à cause du sang, de la sueur et des larmes des Afrikans asservis durant l’esclavage. Les Africains asservis ont littéralement construit Wall Street [1] , le mur dont Wall Street tire son nom, lieu où les Africains étaient achetés et vendus. La vente de nos corps Noirs a enrichi les premiers commerçants et banquiers.

Maintenant, des banquiers de Wall Street profanent quotidiennement les tombes de nos ancêtres et déshonorent leur labeur en négociant cet argent du sang au dessus d’un cimetière Africain.

Les impressionnantes contributions des News Afrikans à la puissance de l’économie capitaliste américaine sont continuellement non reconnues et dévaluées. Des nombreuses inventions aux différentes formes de d’art, les livres d’histoire passent sous silence notre contribution à la richesse de ce pays. Nous exigeons des réparations qui honorent la valeur incommensurable de notre travail !

Il y a un lien direct entre les profits réalisés par les compagnies et la souffrance New Afrikan. Alors que les New Afrikans souffrent dans le chaudron de communautés dépourvues des ressources nécessaires, frappées par le chômage et par des taux d’emprisonnement élevés. Nos membres sont expulsés à coups de pied de leurs maisons, de leur terre et perdent leurs petits business.

Pendant ce temps, les prisons privées et publiques profitent de notre travail payé à vil prix pour gagner des milliards de dollars chaque année, et des nababs médiatiques engrangent des milliards de dollars l’an grâce à l’avilissement sexuel des nôtres et à la glorification de la violence dans nos communautés. Comme résultat de ce qui précède mais aussi des autres politiques et pratiques racistes, nous nous retrouvons en 2011 avec des dettes dépassant nos avoirs. L’écart de revenus entre ménages blancs et New Afrikans s’est accru à la suite du vol financier orchestré par Wall Street.

Comme toujours, nous continuerons à résister ! Nous continuerons sur la voie de notre appel à l’autodétermination collective, à la défense de nos droits humains, aux réparations et à la fin de l’oppression économique !

Nous nous tenons debout solidairement aux côtés de Occupy Wall Street, mouvement de protestation au nom nom de la justice économique ; parce que cela touche aux réalités des New Afrikans des Etats-Unis et du monde entier. Nous ne nous attendons pas à ce que les autorités changent les systèmes d’exploitation dont profitent le centième le plus aisé de la population, et sommes résolus à construire nos propres alternatives. Nos membres sont dans les rues, solidairement, de New York à la Baie de San Francisco, d’Atlanta à Dallas, dans Washington DC et dans Philadelphie.

Source : Malcolm X Grassroots Movement - 12 octobre 2011

Publié par la Rédaction le vendredi 14 octobre 2011

Notes

[1] NDR :
- "They built Fort Amsterdam, where Battery Park is now. They cut the road that became Broadway. They built the wall for which Wall Street is named. Without their work, the colony of New Amsterdam might not have survived. Ils (les esclaves) ont bâti Fort Amsterdam, sur l’emplacement actuel de Battery Park. Ils ont coupé la route qui devint Broadway. Ils ont construit le mur qui a donné son nom à Wall Street. Sans leur travail, la colonie de la Nouvelle Amsterdam urait pu ne jamais survivre. - New York Historical Society
- Par ailleurs, durant la période de domination britannique, le premier marché aux esclaves de New York fut établit en 1709 à Wall Street.

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !