Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
lundi 16 octobre 2017
21h28

Statistiques éditoriales
2162 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
2061 aujourd'hui
5840 hier
6492024 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Collectif Marigalant Péyi Doubout : Sé lè ou mèt difé an pay sèk kè ou ka tann son a krikèt … !!!

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Travayè, Pèp Marigalant,

Dépi détwa jou, réunion à huit clos médiatisée, déclarations, communiqués fusent kon tilili sur journaux radios et télévisions…

Nou tousé…yo tann

Il aura donc fallu stopper les Négociations Annuelles Obligatoires (NAO), paralyser la filière Canne-Sucre-Rhum Guadeloupe, bloquer les rues de Grand-Bourg, pour que nos élus politiques et autres décideurs ankayé auparavant dans une léthargie, s’agitent sur les ondes, annoncent d’étonnantes déclarations, se jettent la responsabilité les uns sur les autres, yo mété yo ka koniyé yon si lòt.

Bref, ils gesticulent publiquement. Car en fait, excepté de surprenants projets et révélations, rien de bien nouveau sous le soleil de Marie-Galante. Aucun rendez-vous officiel, aucune demande de rencontre avec le Collectif Marigalant Péyi Doubout, pour qu’enfin se dessine une réelle solution pou divini a Péyi Marigalant.

Sé lè ou mèt difé an pay sèk ké ou ka tann son a krikèt

Et comme par enchantement, en l’espace d’un week-end, près de 3 projets sont révélés subitement sur les ondes : celui de Toto avec son fameux bois tout frais sorti du Brésil en remplacement de la centrale thermique, celui en eaux troubles de notre Sénateur Cornano avec sa révélation sur la contamination de nos nappes phréatiques par l’usine thermique bagasse-charbon ou bien l’usine canne-fibreuse (allez savoir..), celui de Gillot surfant sur ces douteux 11 millions d’euros…alors que la seule modernisation de l’usine en couterait 3 voire 4 fois plus, quant à Coquin, pa menm palé ! Le sieur coquin est patron de l’usine grande-Anse et Président de l’interprofession Canne-Sucre-Rhum de la Guadeloupe…

Autant de projets fraîchement sortis du chapeau de ces élus, et si bien camouflés,cachés aux travailleurs et aux planteurs, que l’on se poserait même la question : é si nou paté tousé, ka ki téké pasé ?

Certainement, qu’ils nous auraient laissés nous bagarrer sur cette mascarade de choix entre bagasse-charbon et canne fibreuse sans nous donner quelque garantie d’un outil de travail, celui de l’usine, véritablement viable…

Sans doute, auraient-ils laissé en l’état notre usine, rafistolée à leur bon vouloir, à coups de réparations et de rustine jusqu’au jour où…

Certainement qu’ils se seraient assurés, san di pon mo, que le même sort machiavélique de chlordécone réservé aux gwadeloupéyen, nous aurait été réservé à nous marie-galantais avec cette contamination des nappes phréatiques.

Certainement que ces Messieurs nos élus et décideurs économiques n’auraient en réalité d’autre projet pour nous qu’un projet de mort, pas lanmò osi sé on projè…

Pèp Marigalant, Yo ka owganizé jénosid a nonm, fanm é ti moun Marigalant

Par la disparition de notre hôpital, la fermeture de notre usine, la perdition de notre jeunesse, la cherté et la mauvaise qualité de notre eau, l’enclavement de notre territoire…la destruction de notre Peuple !

Pwoblèm an nou apa pwoblèm a yo

Nous exigeons que soient enfin réunis autour d’une table acteurs économiques, politiques, décideurs é travayè pou nou négosié … san pon bòl.

Pèp Marigalant, mobilisons-nous afin que les acteurs-décideurs nous donnent une réponse claire, définitive et viable pour notre outil de travail, notre poumon économique, lizin annou

Travayè, Pèp Marigalant san lalit pani viktwa

Mobilisons-nous pour notre santé, notre transport, notre jeunesse, notre eau, notre développement… divini a Pèp Marigalant.

Pèp Marigalant an nou préparé nou a lévé gaoulé avan twota maré nou

ANSANM NOU KA LITÉ … ANSAMN NOU KÉ GANNYÉ !!!!

Collectif Marigalant Péyi Doubout, 04/02/12

Publié par la Rédaction le dimanche 12 février 2012

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !