Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 14 décembre 2017
08h21

Statistiques éditoriales
2181 Articles
97 Brèves
27 Site Web
160 Auteurs

Statistiques des visites
3382 aujourd'hui
2650 hier
6765616 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

UTC-UGTG : Pongnèt a travayè... Sé yenki pou élèksyon

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Chaque candidat nous promet, la veille de ces élections, un changement. Notre vie sera plus belle… (Emplois, suppression des monopoles, baisse des prix de consommation, logement, éducation, santé…).

Fo pa NOU LESE yo kouyonne nou ! Ceux-là qui prétendent nous aimer, nous demandent de leur faire confiance afin de mieux défendre nos intérêts aux Assemblées Européennes et Nationales, au Sénat, à la Région et au Département et dans les Communes.

Qu’ont-ils fait pour la préservation de l’environnement et l’empoisonnement des terres de Guadeloupe ? (Chlordécone, pesticide aérien, gestion de l’eau, gestion des déchets).

Qu’ont-ils fait des mandats que nous leurs avons accordés ?

Qu’ont-ils fait de la légitimité des urnes vis-à-vis de la population, les chômeurs, les personnes handicapées, les travailleurs ?

Les élus Guadeloupéens, au nom de la réduction des déficits publics et la discipline budgétaire imposée par l’Etat français, basées sur les réformes territoriales, ont décidé de s’attaquer aux emplois et avantages acquis des travailleurs communaux dans l’objectif de démanteler le statut et les règles régissant la fonction publique territoriale, sous prétexte de réduire les dépenses de fonctionnement tout en sauvegardant leurs fêtes patronales et leurs réceptions « atilayengon »

Au nom de la compétitivité et de la rentabilité du capital, les nouveaux cadres d’emploi permettent une rivalité entre fonctionnaires, tout en les privant d’une progression de carrière.

La privatisation et le démantèlement des services publics, détruisent les lois sociales et les avantages des travailleurs, …, afin d’aboutir à la dislocation des nations en remettant en cause leur souveraineté.

Les effets commencent à se faire sentir.De plus en plus, les emplois publics sont remplacés par des associations (nettoyage et entretien des écoles) exemple commune de Deshaies, Petit Bourg, Goyave …. Les services assurés par les fonctionnaires sont remplacés par des DSP Délégation de Service Public (exemple le service de collecte des ordures ménagères privatisé à SAINTE ANNE) sans avis des représentants du personnel. Les emplois publics, progressivement, sont remplacés par des agences intérimaires et Contrats à Durée Déterminée.

De plus, les travailleurs sont attaqués au niveau des salaires et l’ensemble des leurs avantages(Suppression de 40%, primes et indemnités en cas de maladie et maternité, Journée de carence, journée de solidarité). Les élus refusent d’appliquer les avis émis par la Commission Administrative Paritaire pour les retards de carrière des agents…

Le 9 août 2011, le Conseil municipal de la Commune de goyave a délibéré pour attribuer un séjour à Saint Martin de 800€ aux époux Roland et Arlette Torrent.

Et sous recommandation du Préfet et la Chambre Régionale des Comptes, le 14 avril 2012 Monsieur Ferdy LOUISY, vêtu d’un gilet pare-balles, est rentré par la petite porte de la Mairie sous escorte DES MANBLO, lui et son conseil municipal étaient obligés de voter à huit clos l’annulation de cette délibération pour cacher leur honte.

Alors que depuis le 19 décembre 2011, les travailleurs se battent pour le maintien de leurs droits fondamentaux et les avantages liés aux primes, indemnités et 40% de vie chère en cas de maladie et maternité…

En vérité, l’analyse de la délibération du Conseil Municipal de Goyave montre qu’il s’agit d’un moyen pour justifier l’attaque orchestrée par nos représentants à l’Assemblée Nationale et, à terme, privatiser le maintien des revenus dans le cadre d’une prévoyance directement prise en charge par les agents eux-mêmes.

Siw malad, Ou kotizé, ou ké touché. Siw malad é Ou pa kotizé, ou péké touché.

Di-w Byen, Yo ka véyé Lwizi… Si-i réisi Cette mesure serait applicable automatiquement dans tous les autres départements et collectivités d’Outre-Mer. A l’Ile de la Réunion, ce n’est pas 40% de salaire qu’ils perdront mais 53%.

Et pour y parvenir, le système s’appuie sur une représentation politique kapon, soumise, agoulougranfal de mandats, et plus soucieuse de grappiller quelques miettes du pouvoir colonial que du sort des Travailleurs et du Peuple de Guadeloupe.

ALOS, TRAVAYÈ MOMAN RIVÉ POU LEVE TET, POU NOU MACHE SI YO !

ON KONPLO AVÉ LÉTA FRANSÉ, LÉZÉLI É LÉ PATWON VOLÈ, sé pou ataké Ki Akow BINO, Ki lé 40% et le grand victorieux sera GOUVÈLMAN FWANSÉ é SISTEM KAPITALIS é KOLONYALIS an péyi an nou.

L’UTC-UGTG appelle anfwa pou onfwa l’ensemble des Travailleurs des Collectivités de Guadeloupe, des Communes d’Anse-Bertrand à Basse-Terre, des Abymes à Saint-Claude, de Morne-à-l’Eau à Bouillante, de Gourbeyre à Grand-Bourg, de Baillif à Terre de Haut, de la Désirade à Pointe-à-Pitre, Gosier, etc.… à se mobiliser et porter une large solidarité aux Travailleurs de Goyave en lutte depuis le 19 décembre 2011 pour arracher le maintien des revenus en cas de congé maladie et le respect du statut des agents des collectivités.

L’UTC/UGTG invite l’ensemble des Travailleurs des Collectivités aux manifestations du 1er Mé à GRANBOU MARIGALANT.

APPEL A LA GRÈVE GÉNÉRALE A COMPTER DU 10 ME 2012

ANSANM NOU KA LITE, ANSANM NOU KA GANNYE !

Pointe à Pitre, le 16 avril 2012

Publié par UTC - UGTG le mercredi 25 avril 2012

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !