Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
1997 aujourd'hui
5620 hier
6221747 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

RESPEKTÉ TRAVAYÈ É PÈP GWADLOUP 10 MÉ 2012 : NOU AN GRÈV !

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Depuis 3 ans, Travayè é Pèp Gwadloup, sont debout face aux pwofitan, malgré toutes les tentatives de diviser notre peuple. Nous avons décidé de changer notre sort nous-mêmes, en comptant sur nos propres forces, sur notre propre détermination, sur notre conscience et sur la montée de notre esprit de révolte.

Nous avons beaucoup réfléchi, analysé et compris les raisons profondes du mépris affiché par les institutions, l’Etat, la Région et le Département. Yo pa ka lévé NOU di gad é yo ka kontinyé méprizé Travayè é Pèp Gwadloup.

YO KA MANJÉ MANJÉ OBLIYÉ

Combien de fois nous sommes-nous mobilisés pour rappeler et faire valoir des accords et des signatures qui ne sont pas respectés ?

Comme seule réponse :

· la présence des forces de l’ordre

· la fermeture des portes des autorités signataires des accords

· le musellement de la presse et la répression anti-syndicale.

YO VWÈ TA YO SI NOU

Malgré le retour violent et persistant des marges abusives des importateurs-distributeurs, des ententes commerciales illégales, des clauses d’exclusivité anticoncurrentielles, aucune sanction n’est prise à l’encontre des contrevenants. Les prix n’ont pas cessé d’augmenter alors que l’Etat et les Collectivités s’étaient engagés à faire respecter les baisses de prix négociées, à faire répercuter les baisses de taxes, notamment l’octroi de mer, et à lutter contre la Pwofitasyon sur les prix. Sa vé di Yo konplis .

Nous avons pour preuve qu’aucun des supports mis en place pour le contrôle des prix n’a jamais fonctionné. Le prix des carburants qui n’a cessé d’augmenter. Que ce soit l’Etat ou les Collectivités, ils soutiennent et entretiennent la pwofitasyon .

YO PA VWÈ PON DÒT BITEN POU FÈ ?

La gestion de la ressource en eau demeure problématique en Guadeloupe avec des pannes répétées, des coupures intempestives, dues à un réseau obsolète, un captage défaillant et une ressource souvent impropre à la consommation : pouki yo pa ka ranjé-y ?

Des opérateurs multiples appliquent les prix qui leurs conviennent sur le marché en continuant la Pwofitasyon . Pourquoi les engagements pris dans le cadre des Accords du 04 mars 2009 ne sont-ils pas respectés ?

Une subvention de 100.000 euros devait être versée au Bureau d’Etudes Ouvrières créé par LKP afin de faire des contrôles, des études sur l’évolution des prix et des propositions pour l’amélioration du pouvoir d’achat. Pourquoi pas un seul centime n’a-t-il été versé par les services de l’Etat malgré le dépôt de tous les documents demandés par la préfecture ?

YO VÉ TCHOUYÉ AKÔW BINO

Près de 80.000 travailleurs sont concernés par l’application de l’Accord BINO signé en février 2009. Après avoir bénéficié des aides de l’Etat et des Collectivités, certains employeurs refusent de respecter leur engagement et signature.Pourquoi ne sont-ils pas mis en demeure de respecter la loi ?

YO KA PWOFITÉ JIS SI MOUN MALAD

Les revenus des ménages demeurent largement inférieurs à la moyenne française. Dans le même temps, l’Etat et les Collectivités ont décidé de supprimer les 40% lors des arrêts de maladies de leurs agents.

YO KA ANPWAZONÉ NOU

Malgré l’interdiction de l’épandage aérien de pesticides en France et en Europe, comme pour le Chlordécone, l’Etat Français a choisi de distribuer des dérogations aux pwofitan

É TI MOUN AN NOU ?

La situation des jeunes, au regard de la formation et de l’emploi, est dramatique. Le plan d’urgence pour l’emploi et la formation, n’a jamais vu le jour. État, Collectivités Chacun a choisi de jouer seul sa partition pour de sombres considérations politiques ; ayen pa fèt.

Le combat contre l‘échec scolaire doit être réalisé avec les Parents, les enfants et les enseignants ANSANM davwa sé nou menm ki ké fè ti moun an nou vayan.

Nous réaffirmons que :

- l’exclusion, la pauvreté, le chômage relèvent d’une volonté politique de maintenir sous la dépendance des banques et de l’Import-Distribution toutes les productions et les énergies qui nous permettent d’améliorer notre condition.

-  Sé si nou menm pou nou konté pou fè chanjé vi an-nou é ta pitit an-nou.

ANSANM-ANSANM TRAVAYE É PEP GWADLOUP :

· Refusons cette vie qui nous réduit à être de vulgaires consommateurs payeurs.

· Refusons de sacrifier nos enfants pour l’enrichissement dè onti pilo pwofitan.

· Exhortons les Travailleurs de tous les secteurs d’activité à participer massivement à la mobilisation du 10 mai et à s’organiser pour une lutte durable pour le respect de tous les accords signés ;

· Apportons notre solidarité la plus large aux travailleurs en lutte : Centrale Géothermique de Bouillante, Ecomax de Jarry, l’Accessible au Moule, Gardel, Crèche Chemin Neuf, MIB sécurité, Mairie de Goyave, Super U Chanzy, … ;

· Soutenons les Associations de défense des usagers de l’Eau, les Collectifs de victimes de l’épandage, les Associations de locataires, les Collectifs de défense des usagers des Transports, les Créateurs, les Producteurs ;

· Transformons tous nos projets de construction individuelle ou collective en un vaste mouvement, Adan on gran KONVWA POU KONSTWI GWADLOUP !

LUTTONS POUR :

Une Guadeloupe de femmes et d’hommes respectés,

Une Guadeloupe riche et fière de ses jeunes à tous les niveaux,

Une Guadeloupe avec un environnement naturel préservé

Une Guadeloupe vivant de la production de ses créateurs, artisans et producteurs.

MEETING DOUVAN BIK LA MERCREDI 09 MAI - 19 h

ANSANM ANNOU KONSTWI ON DÒT GWADLOUP !

POU TI MOUN AN NOU É TI MOUN A TI MOUN AN NOU

NOU AN GRÈV LÈ 10 ME

MAINTIEN DES PIQUETS DE GREVE DANS LES ENTREPRISES

Rassemblement à 16 H devant la Mutualité

CFDT - CFTC - CGTG – CTU - FAEN - FO - FSU - SPEG - SUD PTT GWA - SUNICAG - UGTG – UNSA

P-à-P, le 01/05/12

Publié par la Rédaction le jeudi 3 mai 2012

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !