Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 19 octobre 2017
22h10

Statistiques éditoriales
2164 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
4827 aujourd'hui
6830 hier
6518806 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Hôtel KALENDA : Kay ka rété nou a fè ???

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

Palé.. yo paka tann… !

Ékri.. yo paka réponn… !

Ka ka rété nou pou fè ??

Camarades, Travailleurs, Jeunes, Chômeurs, Retraités, Peuple de Guadeloupe,

Depuis le mois de Mai 2006, les Travailleurs de l’Hôtel KALENDA vivent une situation inextricable, ils sont aussi une centaine à attendre qu’une décision politique impose la reprise de l’activité hôtelière et le maintien de leur contrat de travail ;

Voilà le Péyi Gwadloup qui est le nôtre, qui continue à être dévasté, dépouillé ; pour autant, nous avons l’impression que cela ne dérange nullement.

En effet, rappelons que la Guadeloupe c’est :

● 60.000 chômeurs, soit 30% de personnes en âge de travailler ;

● 17.000 familles avec enfants, vivant en-dessous du seuil de pauvreté ;

● 32.000 Rmistes ;

● Depuis janvier 2006, aucun budget pour la formation qualifiante ;

● la liquidation volontaire des Hôtels : PLANTATION SAINTE-MARTHE, KAYE LA, VVF, HAMAK, KALLINAGO, MARISSOL, au profit de spéculations immobilières ;

● une discrimination flagrante du fait de notre couleur et de nos origines ;

● des syndicalistes sont licenciés, alors que des politiciens délinquants sont réélus à des postes de maire.

Le constat est effrayant, la situation est inacceptable et c’est dans ce contexte social tragique que certains malfaiteurs, tels KADJI et ERRERA, envisagent de déposer des offres de reprise de l’Hôtel KALENDA, san menm palé dè travayè.

Nous savons aussi que si l’argent des contribuables guadeloupéens est dilapidé à coup de subventions, au profit des capitalistes européens et dé béké, sans le moindre contrôle pour la construction de résidences hôtelières, la privatisation de nos plages, c’est fort de l’appui des politiques capon tels que LUREL, GILLOT, CARABIN, JEANNY-MARC, MOUTOUSSAMY, incompétents, incapables d’imposer à un quelconque repreneur le maintien de l’activité hôtelière, le droit à la vie des 400 familles guadeloupéennes de l’Hôtel KALENDA.

Nous le savons tous, ces zélus n’ont jamais été inquiétés par les banques, maisons de crédit ou autres, ils n’ont jamais eu à faire la queue à la poste, jamais eu à compter de l’argent pour savoir comment ils donneront à manger à leurs enfants, c’est bien pour cela ‘’yo byen fouté panmal, zafè a yo ka maché’’.

KA KA RÉTÉ NOU POU FÈ ? ?

C’est bien la question à laquelle nous devons répondre car notre engagement doit être plus que déterminant pour dire non à l’injustice, au mépris, à l’exclusion et bien évidemment exiger notre droit au travail et à la vie.

C’est précisément toute la portée du combat des Travailleurs du Tourisme, de l’Hôtellerie, de l’Hôtel KALENDA, qui réclament la poursuite de l’activité hôtelière et le maintien de leur contrat de travail.

C’est surtout poursuivre notre mobilisation et nos actions pour exiger des repreneurs qu’un protocole d’accord soit signé avec les Comités d’Entreprise et les organisations syndicales AVANT LE 04 OCTOBRE 2007.

POURSUIVONS LA MOBILISATION

Participons massivement au meeting :

● LUNDI 1ER OCTOBRE 2007 – 19 H – DOUVAN LAPOS GOZYÉ

● MARDI 02 OCTOBRE 2007 – 19 H - DOUVAN LANMÉRI SENFRANSWA

● MERCREDI 03 OCTOBRE 2007 – JOURNÉE DE MOBILISATION ET D’ACTIONS

● JEUDI 04 OCTOBRE 2007 – 7TED MATEN – RANDÉVOU DOUVAN LOKAL A UGTG

LAY I PANN I SÈK !

P-à-P, le 28/09/07

Konsey Sendikal UTHTR-UGTG

Publié par UTHTR - UGTG le jeudi 27 septembre 2007
Mis à jour le mardi 5 août 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !