Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
lundi 16 octobre 2017
21h28

Statistiques éditoriales
2162 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
3794 aujourd'hui
5772 hier
6487917 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Le LKP demande une rencontre avec la préfète de Guadeloupe sur la situation en AYITI

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Madame la Préfète de Guadeloupe

Palais d’Orléans

97100 Basse-Terre

Objet : Demande d’audience sur la situation en HAÏTI

Madame la Préfète,

Par la présente, nous sollicitons une entrevue avec vous, ou toute autre personne de vos services, pour évoquer la situation en HAÏTI et la présence des forces françaises qui collaborent avec les troupes de la MINUSTAH depuis plus de 9 années.

Une CONFERENCE CONTINENTALE EN HAITIPOUR LE RETRAIT DES TROUPES DE L’ONU, vient d’avoir lieu à Port-au-Prince, les 31 mai et 1er juin 2013 dernier.

140 délégués ont participé à cette conférence : 120 d’Haïti avec plusieurs parlementaires dont le sénateur Jean Charles Moïse, lequel a fait voter le 28 mai dernier par le Sénat haïtien une résolution demandant le départ des troupes de la MINUSTAH d’Haïti.

Les autres sont venus de Martinique, de Guadeloupe, d’Argentine, du Brésil, du Mexique, du Salvador, des USA, d’Algérie, de France. Tous ont été mandatés par leurs organisations et associations respectives. Des messages de soutien sont venus de Guadeloupe, de Sainte-Lucie, de Martinique, de Trinidad and Tobago, des États Unis, d’Équateur, de Martinique, du Pérou, du Brésil, de Bolivie, de France, de République Dominicaine, d’Uruguay, …. Au cours de cette conférence un meeting populaire a été organisé sur le Champs de Mars réunissant des milliers de personnes.

Nous, délégués étrangers, en particulier de Guadeloupe, avons été interpellés sur la situation de misère et de violence que vivent les militants syndicaux, les militants politiques, les militants de défense des droits de l’homme, les travailleurs, la jeunesse et le peuple haïtien.

Il nous a été expliqué que : « …..Depuis juin 2004, une force d’occupation multinationale s’est installée dans notre pays, sous la couverture des Nations Unies. Sa mission officielle est de « stabiliser » Haïti. Mais, derrière cet objectif affiché, nous savons pertinemment que cette force d’occupation est présente en vue de sécuriser le projet de l’impérialisme en Haïti : garantir les intérêts des entreprises multinationales et ceux de la bourgeoisie locale...... »

Ainsi les 140 délégués de la conférence ont décidé à travers la résolution adoptée de s’adresser aux gouvernements des pays et gouvernements impliqués dans l’occupation d’Haïti.

Aussi, Madame la Préfète, nous sollicitons une audience dans les meilleurs délais. Nous souhaitons que cette entrevue ait lieu au plus tard le vendredi 2 août 2013. Bien entendu, nous acceptons toute autre proposition d’entrevue.

Dans l’attente d’une réponse favorable, nous vous prions d’agréer, Madame la Préfète l’expression de nos salutations les meilleures.

Pour LIYANNAJ KONT PWOFITASYON

Le Porte-parole

E.DOMOTA

L.K.P. C/O U.G.T.G.

Rue Paul Lacavé

97110 POINTE.A.PITRE

Publié par le LKP le mercredi 31 juillet 2013

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !