Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
samedi 22 avril 2017
13h51

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
2828 aujourd'hui
7204 hier
5605991 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Communiqué de l’UGTG à propos de l’arrestation ADMIRAL T et KALASH

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

L’UGTG condamne avec la plus grande fermeté, les intimidations, provocations et agressions dont ont été victimes ADMIRAL T et KALASH.

Ces situations ne doivent pas nous surprendre car pour certains, c’est toujours le code noir de 1685 qui s’applique.

Et ils sont légitimés en cela par le pouvoir colonial français qui nous méprise depuis toujours. Quelques exemples :

- En 1802, le rétablissement de l’esclavage par la France a fait plus de 10 000 victimes dans nos rangs, tuées au combat, décapités, emprisonnés et déportés.

- En 1848, c’est l’abolition de l’esclavage mais ce sont les blancs esclavagistes qui ont été indemnisés (ils ont perdu leurs bêtes).

- En 1967, ce sont plus de 100 travailleurs guadeloupéens qui ont été massacrés dans les rues de Pointe-à-Pitre par les militaires français.

Tous ces crimes sont impunis et sans coupable car ils considèrent que nous ne sommes pas des HOMMES.

Le président français François HOLLANDE vient inaugurer son musée de l’esclavage (Mémorial Acte) en Mai 2015 pour nous faire croire que tous les hommes sont égaux.

Mais nous le savons : les sociétés coloniales sont organisées suivant des rapports de classes et de couleur de peau. C’est l’apartheid et beaucoup d’entre nous, sportifs de haut niveau, vedettes du cinéma, politiciens, syndicalistes et surtout simples citoyens, en font tous les jours l’amère constatation.

L’UGTG apporte son soutien aux deux chanteurs et exige l’arrêt de toutes les poursuites dont ils font l’objet.

PA MANNYÉ ADMIRAL T – PA MANNYÉ KALASH !

Pointe-à-Pitre, le 15 Novembre 2014

Pour l’UGTG

E.DOMOTA

Publié par la Centrale UGTG le dimanche 16 novembre 2014

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !