Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 10 septembre 2017
18h05

Statistiques éditoriales
2161 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
692 aujourd'hui
4358 hier
6354358 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

VAYAN SE KONBATAN ! Organisons la contre offensive syndicale et populaire kont pwofitasyon TOUS EN GRÈVE LE 26 MARS 2015 !

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Camarades, Travailleurs,

- Militants des Unions UTHTR, UTS, UTSSD, UTT, UNASS, UTE, UTED, UTPP, ULTP, ULTEA, UTV, STMG, UTC, UEC, et UTAS ;

- Militants des Secteurs de la SÉCURITÉ, du BTP, et de l’Industrie, des Banques Assurances Mutuelles et Immobilier, de l’Emploi et de la Formation, de l’Eau, de l’Environnement et des Déchets, des Sports et Loisirs, du nettoyage, de l’agriculture et de l(Industrie Sucrière, du Transport Terrestre et Maritime ;

- Militants de l’UGTG,

Aujourd’hui la situation est grave. Dans tous les secteurs d’activité, publique ou privé, les patron et l’Etat remettent en cause les garanties sociales des travailleurs, des retraités, des chômeurs, des jeunes, des masses laborieuses. C’est une offensive généralisée contre les acquis sociaux et les garanties sociales arrachées de hautes luttes.

Ainsi, CICE, Pacte de responsabilité, loi Macron, loi sur la vie chère, décret Lurel ..., sont autant de dispositifs, mis en place sous l’injection du MEDEF, pour détruire toutes les réglementations qui protègent les travailleurs et les peuples. Il s’agit de démanteler le code du travail, d’anéantir les statuts et les conventions collectives qui sont autant d’obstacles à la loi des marchés à leurs yeux.

Aucun secteur n’est à l’abri. Au nom de la sacro sainte croissance économique, le code du travail, les statuts publics, les convention collectives, les accords de branche, ... sont considérés comme des obstacles à la liberté d’entreprendre. Il faut donc les casser, les démanteler, les détruites.

Leur crédo : Plus de profits encore et encore et surtout moins de protection pour les travailleurs et particulièrement, les plus démunis.

Camarades, Militants de l’UGTG, nous faisons partie de cette grande famille qui s’est forgée dans la lutte ; dans la lutte pour la liberté ; dans la lutte pour l’amélioration des conditions de vie ; dans la lutte pour la dignité et le respect ; dans la lutte kont pwofitasyon ; dans la lutte pour la vie. Aussi, nous nous devons de mener la contre-offensive et nous rebeller avan i tro ta.

Camarades, Militants de l’UGTG, nou an danjé. Le gouvernement HOLLANDE est la solde du MEDEF et transforme toutes les revendications du patronat en loi. Jugez-en :

- Remise en cause des seuils sociaux et de la représentativité des syndicats ;

- Suppression des acquis sociaux gagnés de hautes luttes ;

- Généralisation du travail du dimanche et du travail de nuit ;

- Suppression des 35 heures et des jours fériés ;

- Démantèlement du code du travail, des statuts et des conventions collectives ;

- Précarité, temps partiel imposé, gel des salaires et augmentation de la durée du travail ;

- Renforcement de le répression anti-syndicale !

Malgré toutes les aides reçues du CICE, du pacte de responsabilité, ..., le patronat refuse embauches et négociations collectives. Bien au contraire, il dénonce les convention et les accords existants. NOU PE PE ASEPTE SA !

Camarades, Militants de l’UGTG. En réalité, il s’agit toujours d’enrichir on ti pilo pwofitan, au nom de l’argent roi et cela au détriment des travailleurs et des peuples.

Les attaques fusent de partout. Les prix des carburants sont toujours aussi haut, les coupures d’eau se multiplient, les écoles ferment, le chômage augmente, notre jeunesse est dans la rue. Plus que jamais, nous devons réagir et dire AWA ! ARETE MASAK-LA !

NOU LAS PRAN, NOU SE PITIT A KONBATAN ! FO NOU DOUBOUT !

Dans ce contexte de remise en cause de nos droits fondamentaux et de nos acquis, nous devons, partout dans les entreprises, dans tous les établissement publics et privés, méné la lutte sans relâche : Sanblé, owganizé, konsyantizé, palé, rèkonstwi, mobilizé tout travayè é nouri lalit pou tiré pyé annou an vyé souliyé. DAVWA DAMEN PA SENTEN !

WI, SE REBELLER EST JUSTE ! Désobéir est un devoir, Agir est nécessaire !

Face à la volonté de zonbifikasyon mise en oeuvre en Guadeloupe par l’Etat colonial français et les politiciens à leurs bottes, il faut continuer à croire et à développer notre UGTG, outil de conscientisation et de libération des Travailleurs et du Peuple de Guadeloupe an filaj a SOLITUDE, DELGRES, IGNAS, MASSOTO, PALERME.

Travailleurs, Militants de l’UGTG : Exigeons notamment :

- L’ouverture des négociations dans toutes les branches professionnelles sur les salaires, la formation, la protection sociale, la qualification, l’exercice du droit syndical, etc, ... ;

- Le respect des conventions collectives de Guadeloupe, des statuts et accords de branche ;

- Le développement de la formation et de l’emploi des jeunes ;

- L’application de l’Accord Jacques BINO et de l’Accord du 04 mars 2009 ;

- Le respect de la représentativité des organisations syndicales ;

- La sauvegarde et le développement des services publics ;

Toupatou si latè kon isidan, les Travailleurs et les peuples se révoltent contre l’exploitation capitaliste et colonialiste. Nou ni rézon, annou kontinyé nouri lalit, annou pran chimen a lalit.

PARTICIPONS MASSIVEMENT AU MEETING D’INFORMATION

Mardi 10 mars - 19h : Devant la mairie du Moule

Vendredi 20 mars - 19h : Bld maritime de Basse-Terre

Mercredi 25 mars - 19h : Place tricolore à Sainte-Rose

PA KONTE SI PYE A LEZOT POU MACHE... ANNOU PRAN CHIMEN A LALIT !

TOUS EN GRÈVE LE JEUDI 26 MARS 2015

UGTG, 6 maws 2015

Publié par la Centrale UGTG le samedi 7 mars 2015

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !