Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
mardi 21 mars 2017
20h36

Statistiques éditoriales
2154 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
746 aujourd'hui
7032 hier
5405432 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Assignation contre l’Etat français : Tous devant le Tribunal de grande instance de Pointe-à-Pitre le 4 mars 2016 à 8h

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #Esclavage #Assignation en justice de l’Etat français
Aucune réaction pour le moment !
 

Travailleurs, Peuple de Guadeloupe,

A la demande du LKP, de l’UGTG, de LA FONDATION FRANTZ-FANON, du COLLECTIF DE L’OUEST DE SAINTE-ROSE ET ENVIRONS (COSE), une assignation a été déposée contre L’ETAT FRANÇAIS le 05 mai 2015.

Notre requête demande au tribunal de :

- DESIGNER un collège d’économistes, d’historiens, de démographes et d’agronomes chargé de fournir tous les éléments d’appréciation du préjudice économique et social causé aux populations de Guadeloupe par les politiques criminelles de colonisation et de la mise en esclavage depuis 1626 ; ainsi que les éléments en vue d’une réforme foncière et agraire portant sur l’ensemble des propriétés d’origine criminelle, car issue des politiques criminelles de colonisation et de mise en esclavage en Guadeloupe ;

- CONDAMNER l’Etat français au paiement d’une provision de 200.000 € à chaque requérant afin de constituer un organe de travail dédié à l’étude et à l’évaluation du préjudice.L’assignation s’accompagne de deux Questions Prioritaires de Constitutionnalité (Art.61-1 de la Constitution de la République française) qui démontre que l’article 5 du décret-loi du 27 avril 1848 et la loi du 30 avril 1849 prévoyant l’indemnisation des esclavagistes, ne sont pas conformes à la Constitution française.

Nous demandons au tribunal de transmettre nos deux QPC au Conseil Constitutionnel afin qu’il prononce l’abrogation des textes incriminés avec toutes les conséquences que cela suppose.

Après moult tergiversations, une audience se tiendra ce Vendredi 4 Mars 2016 à 08 heures au Tribunal de Grande Instance de Pointe-à-Pitre.

TRAVAYÈ – PÈP GWADLOUP – SE KONBA ANNOU – KONBA A PÈP GWADLOUP

Pourquoi la République française a-t-elle indemnisé les esclavagistes et non pas les esclaves, les seuls victimes de cette abomination ?

TOUS AU TRIBUNAL DE POINTE-A-PITRE VENDREDI 04 MARS à 08 Heures

VANSÉ POU SAVÉ – VANSÉ POU FÈ MÉMWA MACHÉ POU FÈ KONSYANS VANSÉ

Lapwent, 28.02.2016

Publié par la Rédaction le dimanche 28 février 2016

Téléchargez les documents joints à l'article

 
Fichier de type PDF
Poids : 257.2 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !