Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 10 septembre 2017
18h05

Statistiques éditoriales
2161 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
2282 aujourd'hui
4358 hier
6355948 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

"La Guadeloupe pour tous" n’est qu’un leurre...

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Victorin LUREL, Sé yen ki tim tim bwa sek é on pil lafimé



Aucune réaction pour le moment !
 

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.
Moblisation à l’hôtel de région

Voilà un Président de Conseil Régional, « un Monsieur important » de Guadeloupe, qui n’a pas de réponse ‘’i boudé’’ sur des questions stratégiques qui se posent an péyi Gwadloup. Toujours présent dans les vins d’honneur, les allocutions, inaugurations et autres premières communions mais incapable de répondre aux préoccupations des Travailleurs et du Peuple de Guadeloupe.

Voilà un Président de Région, qui en sa qualité d’employeur, qui ne sait toujours pas régler les problèmes d’hygiène, de sécurité, d’organisation et d’application du droit des Collectivités pour son personnel.

Et Pourtant, il y a 2 ans, plusieurs dizaines de milliers de Guadeloupéens ont porté leur espoir pour un changement en Guadeloupe. « La Guadeloupe pour tous » n’était en fait qu’un slogan car force est de constater que Gwaloupéyen pa adan ’TOUS’.

Augmentations du prix de l’essence, de la bouteille de gaz, blocages des dossiers de bourses, entrepreneurs non payés, formations inexistantes, subventions pou lé gwo é ayen pou lé piti, tel est le quotidien des Travailleurs, des jeunes, des chômeurs de Guadeloupe.

Monsieur LUREL prétend dans un article de France Antilles du Mardi 16 Mai 2006 que des billets d’avion et des bourses sont bloqués par le mouvement de grève à la Région : mensonges car d’aucun aura constaté que ces dossiers sont bloqués depuis des mois tout comme le règlement des factures des entrepreneurs Guadeloupéens ou le financement des formations pour les chômeurs mais paradoxalement, il n’y aucun blocage quand il s’agit de verser 300 000 euros pour la location d’un bateau pour la route du rhum ou plus de 500 000 euros à des hôteliers qui licencient (Callinago par exemple).

Dès, vous l’aurez compris « La Guadeloupe pour Tous » se résume en fait à la Guadeloupe pour LIREL et ses Amis, Parents et Alliés.

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.
Pyé a pyé fas a réprésyon

POU KI SA NOU LA RÉJYON ?

Conflit DANONE : pour obtenir l’engagement de l’autorité régionale de rapprocher les parties sur la base de l’Accord trouvé suite à la médiation de Monsieur Pierre REINETTE. Les points de désaccord seront tranchés par le Conseil des Prud’hommes.

CALLINAGO : pour obtenir l’engagement de Région sur l’achat de l’Hôtel, évitant des dizaines de licenciement , la destruction de la structure et son remplacement par des résidences hôtelières entraînant par la même la privatisation de nos plages, notre patrimoine commun. Ce que LIREL fait pou on lo biten, ki pa ka rapòté nou ayen.

CAMPECHE : pour obtenir la garantie de la Région que les salariés licenciés bénéficieront des aides à l’investissement et à la création d’entreprise pour le rachat des 33 hectares de terres et la production d’œufs frais en Péyi Gwadloup, kon LIREL ka fè pou dòt pwojé ki pa ka rapòté nou ayen. Pour rappel, l’Etat Français autorise la consommation d’œufs réfrigérés en Guadeloupe alors que cela est interdit en France.
Nou pa ka mandé favè, nou ni dosyé.

LE PERSONNEL DE LA REGION : qui réclame depuis plus d’un an notamment :

  • la régularisation de l’amélioration de la situation professionnelle des agents ;
  • la revalorisation du régime indemnitaire et l’application de la NBI ;
  • le respect du protocole d’accord relatif aux agents de sécurité ;
  • l’examen de la situation des agents, lauréats des concours et examens professionnels ;
  • la révision de l’organisation administrative et l’amélioration des conditions de travail ;

L’EMPLOI et la FORMATION : Congrès et Assises rythment la vie des chômeurs de Guadeloupe.

Beaucoup de bavardages, on lo lafimé et le désespoir qui gagne de plus en plus d’hommes et de femmes an péyi an nou. En 2005, le budget consacré aux cérémonies et réceptions de la Région était supérieur à la somme budgétisée pour les travaux de réparations des 5 bâtiments de L’AFPA alors que la Région GUADELOUPE se paie des voyages, déplacements, cérémonies toupatou.

Comment accepter que la Région GUADELOUPE finance des études de faisabilité (nouvelle route de SAINTE ANNE, Ateliers Tourisme animé par un sociologue manti mantè venu d’ailleurs…) ou verse 300 000 euros pour la location d’un bateau ou plus de 500 000 euros à des hôteliers qui licencient sans vergogne alors qu’un chômeur doit attendre entre 6 et 12 mois pour se voir, en définitive, refuser une aide individuelle à la formation de 400 euros ?

Comment accepter que la région GUADELOUPE octroie des dizaines de milliers d’euros à un formateur mawon pour réaliser un soi-disant Programme Régional de Développement de la Formation (PRDF). Quelques mois après, le même mercenaire de la formation professionnelle se taille la part du lion des quelques maigres formations lâchées ça et là par LIREL permettant ainsi à cet individu de toucher à nouveau, on dézièm fwa, des dizaines de milliers d’euros pour des formations qu’il sous-traite à d’autres centres ?

Comment accepter qu’un programme régional de formation ne puisse comporter que des formations de jardinier, agent de sécurité et auxiliaire de vie. Oui, ce sont des métiers mais les Guadeloupéens n’aspirent-ils pas à autres choses ?

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.
I baré é sa mérité...

SÉ POU TOU SA NOU DOUVAN LA RÉJYON.

Le Lundi 15 Mai 2006, alors que les négociations allaient commercer, après 5 jours sans nouvelle du Président LUREL, la délégation de l’UGTG s’est vu interdire l’entrée parce que le ‘’Roi LUREL PREMIER’’ avait décidé que la délégation de l’UGTG serait limitée à 10.

Le Mardi 16 Mai 2006, le ‘’ROI LUREL PREMIER’’ a exigé en préalable que les Dirigeants de l’UGTG signent sur « une feuille de présence » déchirée du bloc note de Mr HUC alors que l’UGTG avait réduit sa délégation à 8. En définitive, la négociation n’a duré que 2 minutes, LIREL ne tolérant pas notre refus d’exécuter son ordre.

La vérité est que LUREL est incapable de porter des réponses sérieuses aux questions posées par les Travailleurs et le Peuple de Guadeloupe.

Incapable de s’opposer aux exigences du patronat ; Incapable de demander des comptes à tous ceux qui utilisent l’argent de la Région (notre argent) et qui licencient ; Incapable d’élaborer un véritable projet de développement économique pou Péyi Gwadloup.

La Guadeloupe pour tous n’est qu’un leurre, une mystification destinée a kouyonné Pèp GWADLOUP.

Aussi, l’UGTG invite le Peuple, les Jeunes, Les chômeurs à se joindre au mouvement des Travailleurs en grève, tous les jours devant la Région.

REFUSONS LE MEPRIS ET L’ARROGANCE ! REFUSONS LA FATALITE !

TOUS POUR LA GUADELOUPE…

JOU NOU KÉ MÉTÉ A JOUNOU PÉKÉ VWÈ JOU !

P-à-P, le 18/05/06

U.G.T.G.

| Lire aussi l’article : Mensonges et trahisons, illusions et promesses non tenues : Les vérités sur « La Guadeloupe pour tous de Victorin LUREL »

Publié par la Centrale UGTG le jeudi 18 mai 2006
Mis à jour le mardi 11 novembre 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !