Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
1760 aujourd'hui
5910 hier
6092582 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Pa mannyé MADA !!!

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #Michel Madassamy #Mwa Mé #Justice coloniale
Aucune réaction pour le moment !
 
En décidant malgré elle, le 12 juin 2001, la mise en liberté sous contrôle judiciaire de notre dirigeant Michel MADASSAMY, la CA n’a pas seulement confirmé notre point de vue sur le caractère politique de sa détention.

PA MANNYÉ MADA

AN NOU SANBLÉ DOUVAN TRIBINAL LAPWENT

VENDREDI 22 JUIN Á 14h

En décidant malgré elle, le 12 juin 2001, la mise en liberté sous contrôle judiciaire de notre dirigeant Michel MADASSAMY, la Cour d’Appel de Basse-Terre a :

* 1-Confirmé notre point de vue sur le caractère politique de la décision rendue le 1er juin 2001par le Tribunal Correctionnel de Pointe-à-Pitre ; * 2-Donné raison à notre combat et à celui du peuple de Guadeloupe pour le respect des règles et de la loi, et pour une justice également au service du peuple ; * 3-Légitimé la mobilisation populaire pour la libération de Michel MADASSAMY ; * Reconnu que sans un contre-pouvoir organisé et déterminé, qu’aucune démocratie n’est possible ; * 4-Dénoncé le complot ourdi par le Préfet CARENCO et ses obligés (politiciens, pseudo-intellectuels, avocats, chefs d’entreprise véreux) contre l’UGTG ; * 5-Révélé que la manipulation des masses est un moyen sauvage dont dispose toujours la moyenne bourgeoisie guadeloupéenne pour perpétuer l’aliénation et l’exploitation des hommes ; * Mis en garde tous les Guadeloupéens sur les prétentions consensuelles et responsabilistes de la classe politique locale.

Si cette décision constitue une première victoire du peuple de Guadeloupe, nous savons par ailleurs que le pouvoir colonial français tentera, le 22 juin 2001, de reprendre l’avantage toujours en arguant le respect des libertés individuelles.

Ainsi, quand nous avons observé comment le Préfet CARENCO :
- a su faire mentir ses obligés ;
- a tenté de minimiser la portée de la grève ;
- a essayé de terroriser les militants de l’UGTG ;
- a mis la Guadeloupe en état de siège ;
- a tout fait pour organiser une riposte des guadeloupéens en panne d’essence contre l’UGTG,
...nous savons que le 22 juin 2001, encore une fois, lors du procès devant le Tribunal Correctionnel, le pouvoir tentera de nous bâillonner.

Mais nous savons aussi dorénavant qu’avec la clairvoyance et la sérénité de nos militants et adhérents, qu’avec la qualité et la probité de nos défenseurs, qu’avec notre peuple AN FÒS É AN BALAN, qu’avec le soutien d’organisations et de personnalités de Guadeloupe et au plan international, que nous avons déjà gagné une légitimité dans notre lutte pour contribuer à l’élévation des hommes et des femmes, à la dignité fondatrice initiée par les combattants antiesclavagistes et anticolonialistes de 1802, 1848 et 1967.

Désormais, le 27 Mai sera un moment de création, d’engagement, de respect ; Désormais, le 27 Mai sera Jour férié, chômé et payé pour tous ceux qui se réclament gwadloupéyen, qu’ils soient adhérents à l’UGTG ou non.

Sé sa ki vérité !

C’est donc fort de ces convictions que nous invitons nos amis à la vigilance, nos adhérents à la mobilisation maximale :

• Jeudi 21 juin 2001 19 heures : Grand meeting devant le local de l’UGTG rue Paul Lacavé à Pointe-à-Pitre

• Vendredi 22 juin 2001 : Procès 14 heures devant le tribunal Correctionnel de Pointe-à-Pitre

Fòs é solidarité

Ansanm nou ka lité

Ansanm nou ké gannyé.

UGTG

P-à-P, le 14 juin 2001.

publication originale : 27 mai 2001

Publié par la Centrale UGTG le mercredi 13 juin 2001
Mis à jour le vendredi 5 septembre 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

D'autres articles sur le theme Répression

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !