Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
samedi 22 avril 2017
13h51

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
2760 aujourd'hui
6620 hier
5598719 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Soutenons la lutte des riverains de la grande rivière à goyaves

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Soutenons la juste lutte du collectif des riverains
de la Grande-Rivière à Goyaves
pour la défense de l’environnement
et du patrimoine guadeloupéen.

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

Depuis des dizaines d’années, la Grande-Rivière à Goyaves est polluée par les rejets industriels provenant de l’usine de Bonne-Mère.
Chaque année, ce sont des milliers de poissons, d’espèces animales et végétales qui sont détruits.

Cette pollution rend la vie insupportable aux habitants de la région : Eau noirâtre, puanteur, prolifération de moustiques et de maladies.

Selon les analyses réalisées par les scientifiques du Parc National de la Guadeloupe, établissement public chargé de la gestion du Grand Cul-de-sac marin, la pollution de l’eau et des berges est incontestable : absence d’oxygène dissous, acidité et température de l’eau élevées.

Face à cette situation, les riverains ont depuis longtemps multiplié les démarches administratives. Les différentes rencontres organisées avec le Préfet, la Région et les élus, n’ont pas permis de trouver jusqu’ici des solutions satisfaisantes.
Excédés par la carence des autorités, les membres du collectif des riverains soutenus par l’ensemble de la population, ont décidé de bloquer le pont de la Boucan pour exiger l’arrêt immédiat de la pollution.

La responsabilité de cette situation incombe essentiellement à Monsieur CLAVERIE, directeur de l’usine, qui viole toutes les lois relatives aux rejets industriels et qui ne dispose d’aucune autorisation administrative pour produire de l’alcool éthylique.
En outre, il refuse de prendre les mesures qui s’imposent pour arrêter cette pollution. Afin de sauvegarder ses intérêts égoïstes il met délibérément en danger la vie de milliers de personnes.

Aujourd’hui, cette affaire concerne toute la population de la Guadeloupe, d’autant plus qu’un peu partout dans le pays, la pollution prend de l’ampleur et cause de graves dommages à l’environnement.

C’est donc à Nous, Peuple Guadeloupéen qu’il appartient de prendre en charge ce problème. Si nous ne réagissons pas à temps, la Guadeloupe déjà sinistrée socialement et économiquement, deviendra un véritable enfer écologique.

Le Préfet lui-même reconnaît les faits, puisqu’il déclare : "Pour la Boucan, la pollution date de 35 ans...", mais il ajoute : " ... sans qu’il y ait de danger pour la population !. On ne peut que constater son cynisme et son mépris pour les Guadeloupéens. Face à la détermination des riverains, en particulier de la jeunesse, le Préfet tente de faire diversion. Il vient de prendre un arrêté de fermeture de l’usine pour dix jours. Et après ?...

Les Organisations Politiques et Syndicales soussignées EXIGENT :

  • L’arrêt immédiat, définitif et à 100% de toute pollution de la Grande rivière à Goyaves ;
  • Dénoncent l’attitude colonialiste de l’administration et de l’État français dans ce conflit ;
  • Appellent la population Guadeloupéenne à soutenir sans réserve la lutte des riverains de la Boucan pour le respect du patrimoine et de l’environnement ;
  • S’engagent à lutter dans toutes les autres parties de la Guadeloupe touchées par la pollution ;
  • Invitent les Guadeloupéens à assister nombreux au grand meeting unitaire qui se tiendra le : lundi 10 juillet 2000 à 19 heures à la Boucan Sainte-Rose.

COLLECTIF DES RIVERAINS - UGTG - PCG - KLNG - UPLG - VERTS GUADELOUPE - MOUVMAN GWADLOUPéYEN - COMBAT OUVRIER - KOMITé GWADLOUPEYEN VéYATIF

Pointe-à-Pitre le 06/07/00

Publié par la Centrale UGTG le mercredi 5 juillet 2000
Mis à jour le mercredi 3 décembre 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !