Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
lundi 16 octobre 2017
21h28

Statistiques éditoriales
2162 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
3794 aujourd'hui
5772 hier
6487917 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

NAO dans l’Hôtellerie : Ka GHTG & VION ka chèché ?!

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

Camarades, Travailleurs du Tourisme, de l’Hôtellerie et de la Restauration,

Il convient pour nous, Travailleurs, de répondre précisément à cette question et de rétablir la vérité face aux menaces, propos diffamatoires et calomnieux de la part de VION et IBANEZ, et le reste de leurs acolytes, et de ces journalistes aux ordres du pouvoir colonial français et du MEDEF, tel Marie-France GRUGEAUX-ETNA.

En effet, le 13 juin dernier à la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires de Branche, le GHTG a essayé par tous les moyens de nous imposer de négocier dans un cadre illégal, mais surtout tentant de nous faire accepter la mise en place de la coupure, l’annualisation du temps de travail et travailler jusqu’à 43 heures, car c’est précisément ce qui se fait aujourd’hui dans les Cafés, Hôtels, Restaurants de France.

Voilà pourquoi nou lévé gaoulé, et bien évidemment le GHTG a préféré quitter la table au motif qu’ils auraient soi-disant été agressés : manti a yo !!

En réalité, l’objectif du GHTG n’est pas de négocier mais bien d’imposer les mesures anti-sociales visant à abaisser le prix du travail et obtenir l’allongement de la durée du travail. C’est pour ça qu’ils essaient d’écarter les organisations syndicales les plus tenaces et leurs dirigeants syndicalistes, car ils pourront ainsi ‘’maché si frisi a travayè’’.

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

Mais aussi, dans leur ‘’fameux bulletin d’information N°12’’, ils parlent de revalorisation de salaire au 1er juillet 2008, c’est faux puisqu’ils y sont contraints de part le passage du SMIC horaire brut de 8,63 à 8,71 €, et obligés de le mettre à 8,73 € car la loi interdit l’indexation des salaires sur le taux du SMIC (article L.3231.3 du Code du Travail) mi sa ki la vérité.

Sé pou sa, nous Travailleurs de l’Hôtellerie, du Tourisme et de la Restauration, nous nous devons de bien prendre conscience de la réalité du moment, car le seul objectif de Nicolas VION et Bruno IBANEZ c’est bien de faire la peau à notre Convention Collective, mais surtout exiger de leur justice coloniale la condamnation des militants syndicalistes afin de poursuivre leur sale boulot de mépris et d’exploitation des Travailleurs de Guadeloupe, PANGA, PANGA !!

L’UTHTR-UGTG déclare que le Secteur du Tourisme et de l’Hôtellerie ne sera prospère et générateur de richesses et d’emplois que seulement lorsque les décisions politiques seront prises dans l’intérêt des Travailleurs et le Peuple de Guadeloupe.

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

Les Négociations Annuelles Obligatoires de Branche, connaitront du succès que lorsque les élus politiques de Guadeloupe imposeront la mise en place d’une autre structure patronale, avec un Président ayant de réelles compétences et connaissance en droit social ; ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

C’est bien pour cela que nous appelons les Travailleurs à renforcer la solidarité à la base et dans l’action, et de ne pas se laisser tromper par ce genre d’information calomnieuse et non fondée, et continuer à exiger :

  • L’ouverture des Négociations Annuelles Obligatoires de Branche, article L.2241.1 et L.2241.2 du Code du Travail ;
  • La redéfinition des politiques publiques en matière de Tourisme et d’Hôtellerie ;
  • La poursuite de l’activité de l’Hôtel KALENDA.

Pon disou pa pèd…nou ké gannyé !!

P-à-P, le 29/07/08
Konsey Sendikal UTHTR-UGTG

Publié par UTHTR - UGTG le jeudi 31 juillet 2008
Mis à jour le lundi 4 août 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !