Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
lundi 22 mai 2017
22h56

Statistiques éditoriales
2162 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
1542 aujourd'hui
5218 hier
5814295 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

CHU, grève du personnel de la Mèdecine B

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

La Médecine B en grève, Kowalski déchénée

Pour dénoncer la dégradation des conditions d’accueil, de soins et d’hébergement des patients, le peu de fiabilité de l’encadrement médical, la pénibilité de la charge de travail, l’absence de matériels de soins courants, le personnel de la Médecine B est en grève, ce jour, 24 janvier 2006.

Voilà donc, encore un service de soins du CHU où les malades sont mal, où le personnel, pourtant majoritairement jeune et motivé, est déçu et épuisé, où il faut quémander des alèzes, des couches, des coussins anti-escarres, des franges pour le nettoyage, où les admissions et sorties des malades ne répondent à aucune planification, où les toilettes se terminent après 13 h 00, où il n’y a pas de projet de service, ni de projet de soins.

NON, LA DERMATO N’EST PAS UNE EXCEPTION.

Voilà donc encore un service sinistré, oublié par la direction plutôt préoccupée par la construction d’un CHU neuf et embourbé dans la T2A.

C’est en substance, d’ailleurs, ce que nous avons compris de notre première rencontre avec la direction le vendredi 20 janvier 2006.

À notre revendication d’une présence régulière de médecins pour consulter, prescrire, gérer les admissions et les sorties des malades, conduire un projet de service, réduire la durée des séjours, éviter les infections, et la suroccupation des chambres, il répond qu’il fera respecter le tableau de service et qu’il envisage la nomination d’un Chef de Service à temps plein.

À notre revendication de respecter le nombre de lits autorisés (27), il répond qu’il faut attendre l’ouverture de lits de soins de suite à Ricou dans plus d’1 an.

S’agissant de l’augmentation des effectifs et du remplacement des absences, il promet de lancer une étude sur la charge de travail et si le besoin apparaît, d’augmenter les effectifs par "transformation de poste" ou par "redéploiement" si l’ARH refuse les créations demandées.

Concernant l’absence de projet de service et de projet de soins, il faut attendre le nouveau Chef de Service, pour les travaux de propreté , avril 2006, et enfin, le petit matériel sera attribué puisque les containers 2006 sont arrivés.

DLO MOUSACH POU LET !

En somme, selon Jolivière, tous les maux du service viennent de l’absence de Chef de Service à plein temps. En fait, depuis des années, alors que les chiffres de l’activité du service témoignent de sa suroccupation, de l’augmentation de la durée moyenne de séjour, du peu d’activité médicale, il a fallu un préavis de grève pour que ce service de dégagement des Urgences, situé à quelques mètres de la Direction Générale et de la DSSI, soit ausculté.

Il a fallu que le personnel décide d’arrêter de travailler pour que les malades accueillis le soient en toute sécurité. Et c’est bien là le scandale. Des scandales de ce genre, il en existe des dizaines au CHU.

VERITÉ KA OFANSÉ.

POU KOWALSKI, GWADLOUPÉYEN SÉ SAL NEG É SOVAJ.

Certes, Jolivière et Kowalski préfèrent passer leur temps à chasser les arrêts de maladie, les absences"irrégulières", à licencier sans cause, à poursuivre en justice les militants de l’UTS, à pavoiser à la télé sur les réalisations nouvelles plutôt que de gérer quotidiennement, au lit du malade aussi, le CHU.

Ce sont effectivement les révélations appuyées de l’UTS-UGTG de leurs forfaits qui expliquent leur hargne anti-syndicale, anti-agents. C’est pourquoi, le 23 janvier 2006, lors de la négociation du service minimum de la Médecine B, Kowalski, cette fois encore, pète les plombs et traite nos militants de "sales nègres" et de "sauvages" suite à notre désaccord sur le nombre de lits à installer dans le service durant la grève.

Kowalski anrajé kon kong davwa Mesdames ARAMON et DUFAIT ne l’ont pas suivi, et décide de clore toute négociation.

Devant l’insistance de nos militants pour la faire revenir à la table, elle vocifère, menace et agresse notre camarade Alexis LUNION debout à la porte de la salle. Elle dit avoir été séquestrée dans une salle de réunion où étaient présents 3 autres cadres et 7 agents de la Médecine B en discussion.

Kowalski aura déjà fait plus de dégâts en 4 mois que tout autre DRH au CHU…. Men la pli bèl an ba la bay…

La grève du personnel de la Médecine B, sé difé an pay sèk pou krikèt kriyé !!

Nous exigeons :

1°) la nomination d’un Chef de Service à temps plein,

2°) le respect du nombre de lits autorisés (27),

3°) l’augmentation des effectifs,

4°) le remplacement de toutes les absences,

5°) l’engagement d’un plan de formation spécifique à l’évolution des malades accueillis,

6°) l’attribution en nombre et en qualité de tous matériels de soins et d’entretien courant (alèzes, chariots de soins, chariots de ménage, franges, potences, pousse-seringes électriques, thermomètres, …etc),

7°) la contractualisation d’un projet de service et d’un projet de soins.

FOS & SOLIDARITÉ !

P-à-P, le 24/01/06

UTS-UGTG du CHU

Publié par la Centrale UGTG le mardi 24 janvier 2006
Mis à jour le lundi 29 septembre 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !