Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
1760 aujourd'hui
5910 hier
6092582 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Face aux dangers des conditions de soins...

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

TOUS EN GREVE LE 23 FEVRIER 2006 !



Aucune réaction pour le moment !
 
Contre l’arbitraire de l’attelage Jolivière-Kowalski, Pour le respect des statuts de la Fonction Publique Hospitalière, Face aux dangers des conditions de soins et d’hébergement des malades, en solidarité avec les Travailleurs de Danone et de la Médecine B.

Camarades, travailleurs du CHU,

Les agents de la Médecine B sont en grève depuis le 24 janvier pour obtenir principalement une Table Ronde sur le devenir du service, ceux de la Dermato attendent encore les équipements et matériels promis pour mieux soigner, suite à leur mobilisation de décembre 2005,

Nous sommes nombreux dont la note annuelle a été diminuée ou gelée malgré les appréciations satisfaisantes de l’encadrement de proximité.

Et, pour parfaire son forfait, la direction organise les 09, 10, 13 et 14 mars prochain Les Commissions Paritaires Locales et fixe au 06 mars 2006, la date limite pour les réclamations.

Ainsi, ceux d’entre nous qui profitons des fêtes de Carnaval pour partir en congé ou en RTT ne pourront formuler leurs réclamations, les représentants du personnel ne pourront consulter les dossiers des agents qui le souhaitent puisque les Services Administratifs du CHU y compris la DRH sont traditionnellement fermés les Lundi, Mardi Gras et Mercredi des Cendres.

On ne pouvait trouver meilleure période pour limiter les contestations sur les notations et avancements.

Non asa sé foutépanmal, sa ki pri….. pri !

Plusieurs dizaines d’entre nous ont reçu des arrêtés pour retenues sur traitement pour absence irrégulière du fait que l’administration dit avoir reçu au delà de 48 heures notre arrêt alors que le cachet de poste atteste de la régularité des délais,

Notre camarade Roseline SABLON-PELAGE attend depuis 1 mois dans le Hall du Bureau du Personnel le respect de l’article 31 de la loi du 09 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la Fonction Publique Hospitalière pour être inscrit sur la liste complémentaire obligatoire et bénéficier ainsi de sa nomination au grade d’Assistant Socio-éducatif de service social sur 1 des 2 postes vacants du CHU,

Nos camarades, Patrice ALEXANDRE de la BAM, et BORGIA-COURIOL sont licenciés abusivement et au mépris de toute réglementation, réclament eux aussi justice et droit,

Le Conseil d’Administration du 08 février dernier, réuni pour se prononcer sur l’implantation du nouvel hôpital et sur le budget supplémentaire 2005 n’a pu se tenir du fait de son incapacité à obtenir de Jolivière le règlement du conflit de la Médecine B, le règlement de la situation des jeunes de la BAM et celle de Roseline SABLON-PELAGE,

Non asa sé timal a lakou, sa ki pri …..pri !

En somme, camarades collègues, bien des situations individuelles et collectives préoccupantes qui s’ajoutent aux déficits structurels et de gestion du CHU (budget et trésorerie insuffisants, effectifs paramédicaux et médicaux manquants, équipements de soins courants absents, activité en baisse, personnel démobilisé, postes de travail pénibles, 35 heures non mis en place, ….etc) et qui pourraient occuper durablement la direction.

Seulement, l’attelage Jolivière-Kowalski incompétent à traiter les vrais dossiers préfère s’occuper à harceler et à traquer les "mauvais agents" et les délégués insoumis.

Il a choisi de tenter de domestiquer les cadres de proximité, et de camoufler sa gestion calamiteuse par des inaugurations fastueuses, des publications cossues et, surtout de s’offrir des villas et des avantages somptueux sur le dos du CHU.

• celui qui disait ne pas pouvoir payer l’entretien régulier de la Dermato vient de louer une superbe villa T6 avec piscine et climatisation dans toutes les pièces à notre Béatrice-la Débyélé,

• l’inauguration de la psychiatrie a coûté plus de 20.000,00 €,

• le CHU paye ses contraventions de RADAR et ses factures de restaurant. La dernière connue, payée à un restaurant du Bas-du-Fort classé 4 diamants au Guide 3AAA, nous a coûté 500,00 €.

Non asa sé timal-foutépanmal-malfétè, sa ki pran …..pri !

En clair, cet attelage installe au CHU un climat de suspicion et de terreur, en profite pour siroté et espère ensuite que la faillite du CHU sera portée à l’actif de l’UTS-UGTG.

Seulement, nous sommes de plus en plus nombreux à avoir compris ce calcul machiavélique, et à connaître le niveau d’incompétence de Jolivière et de Kowalski,

Nous sommes de plus en plus nombreux à réclamer une autre équipe de direction capable d’obtenir une mobilisation collective autour de projets structurants du CHU.

C’est donc de manière ferme, fière et massive que tous nous arrêterons le travail le Jeudi 23 février 2006.

Le jeudi 23 février 2006, premier rendez-vous, premier avertissement aux décideurs administratif (C.A., ARH) et aux décideurs politiques (État, Conseil Général, Conseil Régional).

Tous ensemble contre l’arbitraire,

Tous en solidarité avec les camarades en lutte de Danone, de la Médecine B, de la Dermato et avec SABLON-PELAGE, ALEXANDRE, BORGIA-COURIOL, FIGARO, etc…

TOUS EN GREVE LE 23 FEVRIER 2006

Rassemblement à 6h00 devant le CHU

P-à-P, le 20/02/06
Section UTS-UGTG du CHU

Publié par UTS - UGTG le lundi 20 février 2006
Mis à jour le samedi 11 octobre 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !