Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
653 aujourd'hui
4050 hier
6233724 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Confession d’avocats à un prêtre de passage

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Collectif d’avocats Guadeloupéens


Mots-clés : #Procureur PRETRE #Sarah Aristide #Justice coloniale
1 réaction
 

Non, je ne veux pas devenir l’Avocat qu’ils veulent !

Moi, je veux continuer à dire NON et rester fidèle à mon serment !

Moi, je veux suivre mes Pairs dans tous leurs combats et dire je m’accuse et je le ferai encore » !

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.
Colon
Babalu

Je m’accuse d’avoir commis le péché de défendre l’activiste qui lutte pour ses idéaux politiques. Je le défendrai encore.

Je m’accuse d’avoir défendu Bourguignon et Madassamy, empêcheurs « d’essencer »… Je les défendrai encore.

Je m’accuse d’avoir défendu le syndicat qui bloque mais qui protège.

Je m’accuse d’avoir défendu l’Haïtien qui en 1940 accordait nationalité et asile à tous les juifs du Monde quand, l’Etat français et sa police les livraient en pâture.

Je m’accuse d’avoir défendu l’Haïtien sans papiers, sa femme et son petit garçon de 5 ans. Je le défendrai et le cacherai encore.

Je m’accuse d’avoir défendu le Blanc, le jaune, le noir, car la couleur n’a rien à faire dans l’injustice d’homme qu’il subit. L’homme en détresse n’a qu’une seule couleur, celle de sa souffrance et que l’avocat ne peut défendre qu’avec en tête un épiderme, celui de son cœur. J’assurerai encore sa défense.

Je m’accuse d’avoir défendu le fils de béké qui un soir m’attendait à 22 heures, le cœur éventré par un drame à une heure où seule une parole d’Avocat pouvait l’ôter du chemin de la mort. Mon cœur d’Avocat écoutera encore cet homme.

Je m’accuse d’avoir méprisé la morgue du Préfet quand il le méritait ou voulait nous « fouetter ». Je le ferai encore.

Je m’accuse d’avoir déposé plainte contre le juge quand il violait la loi au non de laquelle il punissait. Je le ferai encore.

Je m’accuse d’avoir dénoncé l’atteinte à ma vie privée et aux confidences que protègent mon serment, car tout atteinte au secret d’un seul avocat est en même temps l’assassinat du secret de tous les avocats.

Je m’accuse d’avoir dénoncé cet assassinat du secret professionnel car je voyais ainsi brûler sous mes yeux, comme aux temps des razzias, le dernier refuge que le droit naturel offre à l’homme inquiet et en détresse : la confidence avec son avocat.

Je dénoncerai encore ces razzias que vous nommez « écoutes » « interceptions » « fichiers téléphoniques » et que je nomme assassinat en réunion de la confidence. Assassinat en réunion du secret professionnel ! J’ai dénoncé, je dénoncerai encore…

L’atteinte au secret professionnel par un mépris de tous les principes généraux, de toutes les conventions internationales et de toute la codification interne est avant tout une tyrannie.

Notre histoire a dit le poète Rilcy est « un tambour haletant, ébauchant l’édifice d’une pyramide…Pour s’épargner la mort ».

C’est dire que nous ne reculerons pas, nous qui avons fait le choix imprescriptible irrépressible, absolu de la vie.

Patrice TACITA – Sarah ARISTIDE – Félix RODES – Socrate Pierre TACITA – Roland EZELIN – Evita CHEVRY – Brigitte RODES – Charles NICOLAS – René FALLA.  [1]

Publié par un Collectif d’avocats le lundi 10 novembre 2008
Mis à jour le mercredi 26 novembre 2008

Notes

[1] Tous, avocats au barreau de Guadeloupe.

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

D'autres articles sur le theme Répression

 > Forum article

Confession d’avocats à un prêtre de passage
Réaction de paysan07 le 19 novembre 2008 @ 11h05

Bonjour,

Magnifiques paroles que tout avocat digne de ce nom devrait suivre et appliquer.

Merci d’avoir redonné l’espoir qu’il existe des avocats intègres et courageux dans ce monde.

Cordialement

SL

^

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !