Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
mardi 21 mars 2017
20h36

Statistiques éditoriales
2154 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
7217 aujourd'hui
7967 hier
5433226 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

LKP - Appel au mouvement ouvrier & democratique international

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #LKP
Aucune réaction pour le moment !
 

Le patronat et le représentant de l’Etat français jouent le pourrissement du mouvement pour ensuite réprimer.

Malgré l’engagement signé le représentant de l’Etat français a quitté la table de négociation mercredi 28 janvier 09 avec des menaces de répression à peine voilées tandis qu’ils faisait venir plusieurs dizaines de gardes mobiles s’ajoutant aux centaines arrivés une semaine avant. Les patrons répondent par une fin de non-recevoir aux revendications, aussi malgré l’engagement signé ; Les élus subordonnent leurs propositions, déjà très loin de donner satisfaction aux revendications, à l’accord de l’Etat alors que ce dernier refuse de revenir à la table des négociations.

Que dit l’engagement qu’ils ont signé : « … Le collectif Liyannaj kont pwofitasyon a déposé une plate-forme… »
L’Etat, la Région, le Département, les communes… déclarent prendre en considération cette plate-forme de revendications…. » « 1- Définition des niveaux de négociation et …

2- Moyens de la négociation

3- Portée de négociation ………………………

4- Modalités de la négociation ……… »

Les travailleurs, le peuple guadeloupéen n’acceptent pas ce mépris.

C’est ainsi qu’une manifestation de plus de 65 000 (soit à peu près 15% de la population totale de la Guadeloupe) s’est déroulée vendredi 30 janvier 09 dans les rues de Pointe à Pitre.

Pourtant patrons, Etat français, élus continuent de tergiverser. Qu’attendent - ils, que recherchent - ils ? Sinon le pourrissement de la situation , tenter ce créer des affrontements pour ensuite réprimer.

Chers camarades, chers amis,

Au nom de la solidarité ouvrière internationale, au nom de la démocratie nous faisons à nouveau appel à votre soutien. Les travailleurs de Guadeloupe ont le droit de se battre pour leurs légitimes revendications.

ADIM - AFOC – AGPIHM - AKIYO – AN BOUT’AY - ANG - ANKA – ASSE - ASS.AGRICULTEURS DU NORD BASSE-TERRE – ASS.LIBERTE EGALITE JUSTICE - CFTC - CGTG – CNL - COMBAT OUVRIER – Comité de l’eau - CONVENTION POUR UNE GUADELOUPE NOUVELLE – COPAGUA – CSFG - CTU – ESPERANCE ENVIRONNEMENT – FAEN SNCL - FO – FSU – GIE SBT - KAMODJAKA - KAP Gwadloup - LES VERTS - MADICE – MAS KA KLE - MOUVMAN NONM - PCG – SGEP/SNEC/CFTC - SOS B/Terre ENVIRONNEMENT - SPEG - SUD PTT GWA – SUNICAG - SYMPA CFDT - TRAVAYE é PEYIZAN - UDCLCV - UIR CFDT – UNSA - UGTG - UPG - UPLG - UMPG – Voukoum - SNUIPP - ADEIC

Guadeloupe le 31 janvier 2009
Collectif Lyannaj kont pwofitasyon

Publié par le LKP le samedi 31 janvier 2009
Mis à jour le samedi 21 mars 2009

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

D'autres articles sur le theme Répression

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !