Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 14 décembre 2017
08h21

Statistiques éditoriales
2181 Articles
97 Brèves
27 Site Web
160 Auteurs

Statistiques des visites
1321 aujourd'hui
3362 hier
6770412 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Békés & Boycott : Traduction des propos d’Elie Domota

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

RFO Télé Guadeloupe - Jeudi 5 mars 2009


Mots-clés : #LKP #Racisme #Justice coloniale
1 réaction
 

RFO Télé Guadeloupe - Jeudi 5 mars 2009 : Edition spéciale du soir

IMG/flv/domota_bekes_rfo-2.flv

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

APPLICATION DE L’ACCORD BINO :

Nou ni fas annou on patwona pawtikilyewman réaksyonè ; é ki sèl biten i an tèt a yo sé té ké rétabli lèsklavaj. Nou ka di yo trè klewman nou pé ké arété.
Nous sommes face à un patronat particulièrement réactionnaire ; et la seule chose qu’ils aient en tête ce serait de rétablir l’esclavage. Nous leur disons très clairement que nous n’abdiquerons pas.

An di pwéfé la sa o swè la : swa yo ké apliké akò la, swa yo ké kité la Gwadloup. É nou trè fewm asi sa
Je l’ai dit au préfet ce soir : soit ils appliquent l’accord, soit ils quittent la Guadeloupe. Et nous sommes très fermes là dessus.

Nou pé ké lésé on bann béké rétabli lèsklavaj.
Nous ne laisserons pas une bande de békés rétablir l’esclavage.

Ni on volonté manifès dè sewten gwan patwon dè rèsté kanpé adan pozisyon kè fanmi a yo té ni o sézyèm é disétyem syèk.
Il y a une volonté manifeste de certains grands patrons de rester campés sur les positions qui ont été celles de leurs parents au seizième et dix septième siècles.

Yo té ka fè pwopozisyon dakò entewrpwofesyonel o non du MEDEF alò kè yo sav pewtinaman kè yo pa ni a fè sé propozisyon la sa.
Ils faisaient des propositions d’accord salarial interprofessionel au nom du MEDEF, alors qu’ils savent pertinemment qu’ils n’ont pas à faire ce type de propositions.

Donk an ka pansé kè yo ké ni a réponn dè atitid a yo. Avoka an nou ja ka travay si dosyé la sa. Yo ké ni a réponn dè atitid a yo ki fè kè yo volontewman torpiyé lé négosiasyon, bloké lé négosiasyon alò kè stati a yo ka entewdi yo dè fè dé proposizyon a akò entewpwofésyonel.
Donc je crois qu’ils auront à répondre de leur attitude. Nos avocats travaillent déjà sur ce dossier. Ils auront à répondre de leur attitude qui a fait qu’ils ont volontairement torpillé les négociations, bloqué les négociations ; alors que leur statut leur interdit de faire des propositions d’accord interprofessionnel.

Sa fasil dè kaché yo dèyè dot fédérasyon kon fédérasyon a misyé Vion, ou misyé Gadarkan pou yo pé di yo ké sinyé apwé. Men ni nom’ dè antrèpriz kè yo ka rèpwézanté é ki pa adan pon fédérasyon.
Il est facile de se cacher derrière d’autres fédérations patronales comme les fédérations de monsieur VION, de monsieur GADDARKHAN... pour prétendre qu’ils signeront après. Mais il y a nombre d’entreprises qu’ils représentent et qui n’appartiennent à aucune Fédération.

Sété on mannèv pou fè diwé négosiasyon la ; é la, avoka an nou ka travay si dosyé la sa. Nou ké ni adan lé jou é simenn ka vini a mandé kont a ki dè dwa.
C’était une manoeuvre pour faire durer les négociations ; et sur ce dossier là, nos avocats travaillent. Nous aurons dans les jours et semaines qui viennent à demander des comptes.

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

APPEL AU BOYCOTT :

Fo pèp Gwadloup byen konpwann jodi la kè i ow dè kesyon kè nou ay fè komisyon a ka antrèpriz ki ka èspwaté gwadloupéyen.
Il faut que le peuple guadeloupéen comprenne bien qu’il est aujourd’hui hors de question que nous allions faire des achats dans des entreprises qui exploitent les guadeloupéens.

Tout lé antrèpwiz ki pa ka ba salaryé a yo dé san éro, nou ka mandé lé gwadloupéyen pa ay adan sé antrèpriz la sa.
Toutes les entreprises ne donnant pas deux cent euro d’augmentation à leur salariés, nous demandons aux guadeloupéens de ne pas s’y rendre.

Pa ay fè komisyon a Carrefour, pa ay fè komisyon a Match, pa ay fè komisyon a Cora.
N’allez pas faire vos courses à Carrefour, n’allez pas faire vos courses à Match, n’allez pas faire vos courses à Cora.

Pa ay fè pon komisyon adan pon antrèpriz ki pa ka mèt an plas akò Bino.
N’allez faire de courses dans aucune entreprise qui ne met pas en oeuvre l’accord Jacques BINO.

Fo nou komansé fonksyoné kon adan dot péyi : lè on moun pa’a poté’w, i ka tréné’w... é ben vou ou pa ka bay manjé. Sé sa pou nou fè an ti péyi la sa.
Nous devons commencer à fonctionner comme dans d’autres pays : lorsque quelqu’un ne vous soutient pas, lorsqu’il vous traîne ; eh bien, vous à votre tour, vous ne l’engraissez pas. C’est ce que nous devons faire dans ce petit pays.

Maladi a pousé charyo an sant komewsyal klimatizé, fo nou fè yo komprann kè nou ja bon èvè sa.
Il faut qu’on leur fasse comprendre qu’on en a assez de la pathologie consistant à pousser des charriots dans des centres commerciaux climatisés.

Publié par Ibuka le mercredi 11 mars 2009
Mis à jour le samedi 23 octobre 2010

Téléchargez les documents joints à l'article

 
Fichier de type Flash Video
Poids : 3.8 Mo
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Békés & Boycott : Transcription des propos d’Elie Domota
Réaction de auwelio le 13 mars 2009 @ 12h38

Il faut diffuser la liste des entreprises n’ayant pas signé l’accord + particulièrement celle appartenant aux békés afin de les boycotter et favoriser ceux qui l’ont déjà signé afin d’acheter chez eux . IL FAUT AUSSI DIFFUSER CETTE LISTE. Il nous faut aussi connaître les élus qui ont favoriser l’implantation des grandes surface appartenant aux békés

MERCI- AUWELIO

^

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !