Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 17 juin 2018
23h19

Statistiques éditoriales
2224 Articles
101 Brèves
27 Site Web
161 Auteurs

Statistiques des visites
611 aujourd'hui
1083 hier
7639994 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Kanaky, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Rapatriement de la, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, TCSV/décès camarade (...), Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

A propos de la convention Etat-Région sur le décrochage scolaire

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Le 5/01/2018 : Lettre de l’UGTG au Président du Conseil régional, au Préfet de Guadeloupe, au Recteur de l’académie de Guadeloupe et aux Membres du CREFOP



Aucune réaction pour le moment !
 

Le 04/01/2018, à 09:18, le Secrétariat du CREFOP nous transmettait un projet de convention intitulé :

Convention type entre l’État et la Région Guadeloupe relative à la prise en charge des jeunes sortants du système de formation initiale sans un diplôme national ou une certification professionnelle.

Et il nous a été demandé d’émettre un avis (sans débat) avant le 12 janvier 2018.

Car : « Au-delà de ce délai, la convention sera réputée avoir reçu un avis favorable par le comité plénier du CREFOP ».

Et dire que pour la visite éclair de Mme PENICAUD, préfecture, Conseil régional et autres ont organisé une réunion exceptionnelle du CREFOP.

Dès lors, comment nous faire croire que : « L’intérêt du jeune est au centre des préoccupations des acteurs et l’objet final de leur action ».

La réponse est NON. La question fondamentale n’est pas le décrochage scolaire mais plutôt la réussite scolaire. Les chiffres sont effarants et effrayants. En Guadeloupe :

- La part des jeunes de 18 ans en difficulté de lecture dépasse les 30% contre 10% en France ;

- Plus de 20% d’entre eux sont frappés d’illettrisme contre 4% en France ;

- Un quart des jeunes de 18 à 24 ans ayant quitté le système scolaire n’ont que le niveau primaire contre 14% en France ;

- A peine 2 jeunes sur 10 entrés en maternelle arrivent au BAC ;

Nous le savons tous, ces chiffres sont quasiment les mêmes à la Martinique, à la Réunion, pire en Guyane et encore pire à Mayotte.

Ces chiffres sont directement liés :

- A la situation économique et sociale, à la pauvreté, à la misère, à l’exclusion, aux discriminations, à la pwofitasyon qui frappent les familles.

- MAIS aussi au système éducatif lui-même qui est en fait une véritable machine à fabriquer l’échec. Quelle réflexion sur les contenus pédagogiques, les rythmes scolaires, sur la manière d’enseigner et d’apprendre, etc…. pour aller vers la réussite, vers l’excellence ?

Car nul ne peut croire que ces jeunes guadeloupéens, réunionnais ou martiniquais soient frappés des mêmes maux. Nul ne peut croire que tous ces jeunes soient porteurs d’une même tare qui les conduit à l’échec et aux dérives sociales.

Aujourd’hui, le SMA apparait comme le premier opérateur en matière de formation professionnelle en Guadeloupe.
C’est l’Armée qui s’occupe de la formation. En fait, cela ne fait que valider l’idée selon laquelle nos jeunes seraient inaptes à intégrer et à suivre un système éducatif classique.
Et que dire de l’Ecole de la deuxième chance quand nos jeunes n’ont même pas eu leur première chance.

L’UGTG réclame un vrai débat, une vraie réflexion sur la réussite scolaire, sur l’élaboration d’un véritable système éducatif au service de notre JEUNESSE, au service de la réussite de notre JEUNESSE, au service de notre pays.

Eli DOMOTA

Publié par la Rédaction, la Centrale UGTG le dimanche 14 janvier 2018

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !