Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
vendredi 12 octobre 2018
00h16

Statistiques éditoriales
2235 Articles
102 Brèves
27 Site Web
162 Auteurs

Statistiques des visites
391 aujourd'hui
639 hier
7714998 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elections CESR, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Kanaky, Kolèktif Bastè kon (...), L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Rapatriement de la, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, TCSV/décès camarade (...), Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

ET SI L’EAU DU ROBINET NOUS EMPOISONNAIT LENTEMENT ?

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Mots-clés : #Dlo Gwadloup / Eau de Guadeloupe
Aucune réaction pour le moment !
 

L’eau du robinet est-elle potable ? A entendre l’ARS (Agence Régionale de Santé), la réponse serait oui. MAIS en vérité, rien n’est moins sûr.

Et pour preuve, il suffit de consulter les résultats des analyses du contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine. Et là, consternation.

Jugez-en vous-mêmes. Ce sont les chiffres de l’ARS, publiés par le Ministère de la Santé :

- A Sainte-Rose, un prélèvement effectué le 06/07/17 montre que l’eau du robinet contient 704 mg/l d’aluminium alors que la limite maximale est inférieure ou égale à 200 mg/litre. Or l’aluminium est un danger pour l’organisme humain (Maladie d’Alzheimer).

- Toujours à Sainte-Rose, l’ARS a trouvé 200 n/ml d’une bactérie aérobie revivifiable et 160 n/ml d’une autre variété de ces mêmes bactéries, alors que la norme est de ZERO.

- A Baillif, pour les mêmes paramètres, les analyses ont donné 40 n/ml et 45 n/ml.

- A Pointe-Noire : Prélèvement du 21 Novembre 2016, teneur en chlore : 1,45mg/l alors que la limite maximale est fixée à 0,1mg/l.

- A Anse-Bertrand : prélèvement du 11/09/17 600 mg/d’aluminium par litre d’eau et 0,26mg/l de chlore.

-  A Baie-Mahault : prélèvement du 04/10/17 : chlore 0,59mg/l - Aluminium 437mg/l – Et présence de bactéries.

-  A Goyave : prélèvement du 25/09/17 : présence de bactéries et aucune analyse du taux d’aluminium alors que la recherche d’aluminium dans l’eau du robinet est un paramètre essentiel pour évaluer la potabilité de l’eau.

ET CE NE SONT PAS DES DEPASSEMENTS OCCASIONNELS.
SÉ KONSA AN TOUT GWADLOUP !!!

- Dans certaines communes il n’y a que des analyses partielles, uniquement sur certains indicateurs, alors que l’ARS prétend que les analyses couvriraient 70 paramètres.

Si on ne cherche pas, c’est clair : on ne risque pas de trouver. Et voilà le problème de la potabilité de l’eau, réglé en un tour de main.

- ENCORE plus grave, les recherches de pesticides, de nitrates, de mercure, de plomb ne sont pas systématiques.

- Quant à la chloredécone : PAS D’ANALYSE DU TOUT.

Ainsi, malgré les dépassements de seuils, malgré les absences d’analyses, l’ARS conclut systématiquement à une conformité de l’eau à la consommation humaine.

MEN KI JAN ? Comment l’ARS peut-elle affirmer que l’eau du robinet est potable quand TOUTES LES ANALYSES NE SONT PAS EFFECTUEES ET QU’IL Y A DES DEPASSEMENTS DE SEUIL RECURRENTS SUR DE NOMBREUX PARAMETRES GRAVES ?

La réalité est donc celle-là : On ne cherche pas – On ne trouve pas – Et quand il y a dépassement de seuil : L’ARS DECLARE L’EAU CONFORME A LA CONSOMMATION.

NOU JA KONPRANN NI DIRÈKSYON A L’ARS, NI PRÉFÉ-LA PA KA BWÈ DLO ROBINÉ.

Nous sommes vraisemblablement face à un nouveau scandale sanitaire, un empoisonnement à grande échelle du Peuple Guadeloupéen.

GWADLOUPÉYEN ANNOU WOUVÈ ZYÉ ANNOU AVAN I TRO TA !!!
YO FÈ KONPLO POU TCHOUYÈ NOU !!!

LKP, Lapwent 28.02.2018

Publié par le LKP le samedi 3 mars 2018

Téléchargez les documents joints à l'article

 
Fichier de type PDF
Poids : 85.1 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

D'autres articles sur le theme Pollutions

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !