Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 31 mars 2019
20h12

Statistiques éditoriales
2258 Articles
104 Brèves
27 Site Web
162 Auteurs

Statistiques des visites
285 aujourd'hui
648 hier
7847137 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elections CESR, Elections Chambre (...), Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève Carrefour Milénis, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Kanaky, Kolèktif Bastè kon (...), L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Rapatriement de la, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, TCSV/décès camarade (...), Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTPP-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Mobilisation Générale mardi 13 août devant le CHU

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Les organisations syndicales CFTC – CGTG- FAEN/SNCL – FO – FSU – SPEG – SOLIDAIRES GUADELOUPE – SUD PTT GWA - SUNICAG – UGTG – UNSA


Mots-clés : #Grèves #CHU Lapwent
Aucune réaction pour le moment !
 

Wi, ce Jeudi 1er août 2019, c’est avec fierté et détermination que plusieurs centaines de Travailleurs se sont mobilisés devant le Centre Hospitalier de Basse-Terre. Dans le même temps, ce sont plusieurs milliers de personnes qui défilaient dans les rues de Pointe-à-Pitre.

Ces deux rassemblements ont crié à l’unisson, à la face des autorités, de l’ARS, de la Direction du CHU : NOU SÉ MOUN – RÈSPÈKTÉ NOU !!!

Jeunes, moins jeunes, Retraités, Chômeurs, Peuple de Guadeloupe, les Travailleurs de la Santé ont raison de :

- Refuser de travailler dans un service d’Urgences Adultes qui reçoit en moyenne 120 malades par jour où seuls 7 Médecins sont affectés ; où il n’y a ni chaises roulantes, ni brancards, ni scope, ni glucomètres, ni casaques, ni toilettes, ni box pour la prise en charge des usagers.

- Refuser de sipòté chaque fois qu’une femme enceinte ayant une grossesse à risque frappe à la porte du service, où la salle d’accouchement ne peut être libérée, où le bloc obstétrical n’est pas disponible, où la Réanimation Adultes dont elle peut avoir besoin est située à 15 minutes en ambulance.

- Refuser de pourchasser les infections, les scolopendres dans les chambres de prématurés de 500 grammes qui respirent un air vicié.

- Refuser de mentir aux malades sur les causes de la déprogrammation de leur intervention chirurgicale du fait que les boîtes d’instruments sont incomplètes ou inappropriées ou que les Eaux Claires ne dispose pas de réserve d’eau en cas de coupure.

- Refuser de mentir quant au contenu du plateau repas à ¾ vide, sur les causes de l’absence de papier-toilette dans les WC, de couches, de médicaments, de draps.

- Refuser de cautionner, à l’approche de la période cyclonique, l’obturation des issues de secours par des centrales de traitement d’air en panne, où il fait chaud dans les chambres, où l’air n’est pas traité, où les ascenseurs sont constamment en panne.

- Refuser d’être les complices des « pertes de chance », des retards de prise en charge, de pertes de vie de femmes enceintes, de bébés, de jeunes, de personnes âgées et cela à cause du manque de matériels, d’équipements ou de médicaments.

L’ARS et la Direction du CHU ont donc entrepris un véritable démantèlement du service public de santé, en réduisant les dépenses obligatoires, en supprimant des centaines de lits d’hospitalisation, en transférant le soin hospitalier au domicile du patient, en réduisant le séjour hospitalier déclaré coûteux en un passage éclair, en cédant au secteur marchand les activités rentables et surtout les activités logistiques, techniques, et médicaux-techniques (Buanderie, Cuisine, Système informatique, Radio, Labo, Transport, Entretien technique etc…).

Wi, la voilà, la vérité, au lieu de réfléchir à la reconquête des usagers, à la qualité des soins, au développement de l’offre de soins an tout banzil Gwadloup, au
développement des activités, des services et des prestations, l’ARS et la Direction du CHU ont fait le choix de privatiser nombre de services et de supprimer 1000 emplois.
Non-titularisation des CDD, non remplacement des départs à la retraite, pas d’embauche durant les 5 prochaines années ; et bien entendu, laisser perdurer ce chaos sanitaire afin de décourager les soignants qui n’auront d’autre choix que de partir tèlman yo pé pé ankò .

Le voilà, le fameux plan de réorganisation et de retour à l’équilibre budgétaire imaginé par DENUX et COTELLION.

YO PÉKÉ PASÉ – VAYAN DOUBOUT !!!!

Travailleurs, Peuple de Guadeloupe, il s’agit là d’un discours rodé voulant rendre les Travailleurs responsables des conséquences des politiques publiques mises en oeuvre par l’Etat, les élus et autres préfets aux ordres de l’union européenne.

Ainsi, au nom de la compétitivité et des restrictions budgétaires, il s’agit de détruire les services publics pou kapitalis fè lajan si do an nou.

C’est ce schéma qui a été mis en oeuvre dans la gestion de l’eau é jòdi-la, nou pa ni dlo.

C’est ce même schéma qui est appliqué à la Poste ou dans l’Education où réorganisation et réforme riment avec fermeture de classes, suppression de postes.
Et pour y parvenir, Le Gouvernement, relayé par le Préfet, les élus, le patronat, ….., s’en prend directement aux Travailleurs, aux acquis sociaux, prétextant que ceux qui en bénéficient seraient des privilégiés. Les privilégiés, nous les connaissons.

AUSSI, NOUS, les ORGANISATIONS SYNDICALES CFTC, CGTG, FAEN-SNCL, FO, FSU, SOLIDAIRES GUADELOUPE, SPEG, SUD PTT GWA, SUNICAG, UGTG et UNSA :

APPELONS l’ensemble des Travailleurs et le PEUPLE de GUADELOUPE, l’ensemble des Organisations épris de justice et de liberté, à renforcer la lutte initiée par les Travailleurs de la Santé qui défendent SIMPLEMENT le DROIT A LA VIE et à
PARTICIPER MASSIVEMENT AUX :

⧫ MEETINGS

• MERCREDI 07 AOÛT 19H00 à Basse-Terre (Derrière la Poste)

• VENDREDI 09 AOÛT 19H00 à M à l’Eau (Place Gerty ARCHIMEDE)

Et à la

MOBILISATION GÉNÉRALE MARDI 13 AOUT 8H30 devant le CHU

CFTC – CGTG- FAEN/SNCL – FO – FSU – SPEG – SOLIDAIRES GUADELOUPE – SUD PTT GWA - SUNICAG – UGTG – UNSA

Lapwent, 03.08.19

Publié par Intersyndicale, la Centrale UGTG le mercredi 7 août 2019

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

D'autres articles sur le theme Santé

D'autres articles sur le theme Incendie au CHU

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !