Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 10 septembre 2020
22h53

Statistiques éditoriales
2353 Articles
110 Brèves
27 Site Web
162 Auteurs

Statistiques des visites
207 aujourd'hui
444 hier
8144438 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Algérie, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CESER, CHU Lapwent, Collectif de Défense, Construction du nouvea, Défilés, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elections 2020, Elections CESR, Elections Chambre (...), Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, Epidémie CORONAVIRUS, Epidémie CORONVIRUS, Etats-Unis, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève Carrefour Milénis, Grève CGSS 2016, Grève Collectvité (...), Grève Mairie Baie-Mahau, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Jacques CHIRAC, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Kanaky, Kolèktif Bastè kon (...), L’après cyclone IRMA et, Licenciement(s), Lopital Kapèstè, Louisa HANOUNE, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Mouvement social (...), Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Rapatriement de la, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, TCSV/décès camarade (...), Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTPP-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Répression contre les jeunes militants martiniquais : un jugement inique, d’une brutalité inouïe

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l article par mail

Communiqué du CICR, publié le 28 août 2020


Mots-clés : #Martinique
Aucune réaction pour le moment !
 

Les 27 et 28 août 2020, le tribunal de Fort-de-France (Martinique) a rendu son verdict concernant le procès des militants « anti-chlordécone ». Frédéric Maupeu dit « Loulou », Maxime Esaïe, Guillaume Denzel ont été jugés coupables et lourdement condamnés à des peines de prison et à de fortes amendes. Un jugement pour l’exemple qui sonne comme un avertissement à l’opinion ouvrière et démocratique des « ex-colonies » mais aussi qui concerne l’Hexagone. En effet, les juges du tribunal de Fort-de-France sont même allés au-delà des réquisitions du Procureur de la république. « Loulou » a été condamné à deux ans de prison dont douze mois avec sursis… Il est convoqué par le juge d’application des peines (JAP), le 9 novembre qui décidera de l’exécution de la peine. Les deux autres condamnations concernent Denzel et Esaïe – absents à l’audience – tout comme leurs avocats. Ils ont été condamnés à 14 mois de prison dont 7 avec sursis et l’interdiction de détenir une arme durant trois ans. Le tribunal les a, en outre, condamnés collectivement à 4 500 € pour le préjudice causé aux gendarmes, …

Si les responsables de l’empoisonnement au chlordécone de toute une population n’ont jamais été inquiétés - nous parlons ici des gouvernements français durant des décennies - le tribunal de Fort-de-France a, par contre, retenu les « violences volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité » et, pour d’autres, « d’avoir tenté d’incendier un véhicule de police » ou encore « de dégradations de biens publics ». Un quatrième militant, Kéziah Nussier, était absent à l’audience car son procès a été renvoyé au 9 novembre 2020 par le tribunal, sur demande de son avocat.

Pour le Cicr ce jugement exprime, dans toute sa nudité, la violence d’un système colonial qui cherche à terroriser les militants et, à travers eux, la population. Les juges de Fort-de-France ont visiblement décidé de faire un exemple et entendent franchir une étape dans la répression.

L’objectif : faire taire tous ceux qui - d’une façon ou d’une autre - refusent la domination de l’état colonial, des békés et de leurs complices.

Justice pour les jeunes ! Abandon des poursuites contre Kéziak Nussier !

A bas la répression !

Liberté pour les jeunes militants !

Publié par CICR le jeudi 3 septembre 2020

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

D'autres articles sur le theme Répression

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !