Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 10 janvier 2021
20h45

Statistiques éditoriales
2378 Articles
110 Brèves
27 Site Web
163 Auteurs

Statistiques des visites
263 aujourd'hui
464 hier
8220264 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Algérie, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CESER, CGOSH, CHU Lapwent, Collectif de Défense, Construction du nouvea, Défilés, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elections 2020, Elections CESR, Elections Chambre (...), Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, Epidémie CORONAVIRUS, Epidémie CORONVIRUS, Etats-Unis, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève Carrefour Milénis, Grève CGSS 2016, Grève Collectvité (...), Grève Mairie Baie-Mahau, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grève Sablière de (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Jacques CHIRAC, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Kanaky, Kolèktif Bastè kon (...), L’après cyclone IRMA et, Licenciement(s), Lopital Kapèstè, Louisa HANOUNE, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Mouvement social (...), Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Rapatriement de la, Régionales 2015, Respect des droits, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, TCSV/décès camarade (...), Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTPP-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Travayè Bopèwtwi tini rézon

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l article par mail

Tract UTS-UGTG publié ler 30/11/2020


Mots-clés : #UTS-UGTG
Aucune réaction pour le moment !
 

CAMARADES, COLLÈGUES DE LA SANTÉ,
Est-il possible que nous agents de la santé du public comme du privé, que nous agents du Centre Hospitalier Louis Daniel Beauperthuy puissions dénoncer les souffrances, les indignations, les humiliations dont nous sommes victimes tous les jours à l’occasion de l’exercice de notre fonction ?

Est-il possible pour nous de nous indigner, de nous révolter, de nous mettre en grève sans risquer de la part de ceux qui nous dirigent (ARS, Directeurs d’Établissements, Cadres) d’être accusés et réprimés ?

Est-il possible pour nous de réclamer une qualité de vie au travail, du matériel et des
équipements essentiels à la bonne exécution de nos métiers sans être qualifiés
d’irresponsables et de preneurs d’otages ?

N’est-ce pas salutaire qu’il nous soit encore possible de nous liguer et de réagir contre tous les processus d’invalidation, de division et de mépris que tous les jours nous observons ?

N’est-ce pas salutaire, pour nous soignants et pour les patients que nous soyons
encore et toujours et ce depuis 40 lanné sans faillir, sans combines, sans prétention en mesure de nous opposer à des pratiques, à des comportements contraires à nos droits et intérêts individuels et collectifs au droit à la santé pour tous surtout quand ils sont bafoués par ceux qui n’affichent comme compétences que leur guadeloupéannité ?

C’est fort de cette conviction et de cette expérience de lutte dans les services et
établissements de santé que nous avons engagés le 25 mai 2020 une grève au Centre Hospitalier Louis Daniel Beauperthuy. Grève que nous avons reprise le 23 Novembre 2020 à la suite de la publication par l’ARS de l’audit qu’elle avait engagé pour apprécier les fondements et la portée des dysfonctionnements et des errements managériaux pratiqués depuis son arrivée à Beauperthuy par Mme PIERROT Niza.

Wi, nous UTS-UGTG revendiquons le départ de Mme PIERROT Niza du CHLDB.

Wi, nous UTS-UGTG soutenons que par ses décisions, que par son
comportement, que par ses prétentions Mme PIERROT Niza est la principale
instigatrice de la division du personnel, de la dislocation des services de soins,
du risque d’explosion psychologique exprimée par la grande majorité du
personnel de Louis Daniel Beauperthuy par la grève mais également au Conseil
de Surveillance et aux auditeurs de l’ARS.

Maintenant que tous reconnaissent la réalité des faits et comportements reprochés (fin de contrat abusif, iniquité dans l’accès au droit à la formation, publication sur l’intranet de l’établissement de données personnelles des agents, mise au placard des cadres de proximité, engagement de procédures disciplinaires infondées, intimidations et menaces des agents contestataires, management militaire : marche ou crève).

Il est vrai que ce type de management n’a été possible d’une part parce que la Direction Générale de l’établissement a laissé faire, feignant de ne pas en être informée. Parce qu’ensuite qu’il fallait soutenir un cadre guadeloupéen et la laisser faire son expérience, parce qu’enfin le CHLDB devrait être fière de compter dans ses effectifs (215 agents) une Directrice des soins pour une capacité de 160 lits et places.

Maintenant que toutes ces vérités, toutes ces souffrances sont sur la place publique ils veulent nous reprocher de ne pas avoir parlé plus tôt comme si nous serions complices consentantes des humiliations dénoncées ; autrement dit les Esclaves, les femmes battues, les enfants maltraités, les syndicalistes réprimés, les salariés harcelés seraient les seuls responsables de ce qui leurs est imposés.
Maintenant que toutes ces vérités sont révélées, la Direction du CHLDB qui elle-même est incertaine dans son positionnement professionnel nous propose simplement de passer l’éponge, de tendre l’autre joue et se dit n’être en mesure que de recadrer Mme PIERROT Niza, que de lui interdire toutes relations avec le personnel.

Autrement dit qu’en sa qualité de Cadre de direction titulaire d’un statut, elle serait donc la seule à bénéficier d’un statut de protection, il ne peut lui signifier aucune mise à l’écart. Ainsi donc, les agents de Beauperthuy qui viennent travailler la peur au ventre doivent être résilients et attendre que Mme PIERROT veuille bien s’amender et faire acte de contrition.

NOU PA DAKÒ ! Les dégâts humains, professionnels doivent cesser et ce pour qu’un
climat de travail serein puisse être reconstruit à Beauperthuy, il y va de l’intérêt du
service public de santé et du droit des agents de bénéficier d’une qualité de vie au
travail épanouissante et constante.

LA GRÈVE CONTINUE…NOU TINI RÉZON !!

UTS-UGTG APPELLE TOUS SES ADHÉRENTS, TOUS LES AGENTS DES
SERVICES PUBLICS ET PRIVÉS DE SANTÉ À EXPRIMER LEUR SOLIDARITÉ AUX
AGENTS EN LUTTE AU CHLDB.

NOU PÉKÉ LAGÉ !

Lapwent, 30/11/2020 Section UTS-UGTG/CHLDB

Publié par UTS - UGTG le mardi 8 décembre 2020

Téléchargez les documents joints à l'article

 
Fichier de type PDF
Poids : 313.4 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !