Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 28 novembre 2021
19h59

Statistiques éditoriales
2452 Articles
113 Brèves
27 Site Web
163 Auteurs

Statistiques des visites
894 aujourd'hui
1316 hier
8470282 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Algérie, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CESER, CGOSH, CHU Lapwent, Collectif de Défense, Collectif des organisa, Construction du nouvea, Contre le Pass sanitai, Défilés, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elections 2020, Elections CESR, Elections Chambre (...), Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, Epidémie CORONAVIRUS, Epidémie CORONVIRUS, Etats-Unis, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève Carrefour Milénis, Grève carrière de (...), Grève CGSS 2016, Grève CIST, Grève collectivités, Grève Collectvité (...), Grève Hôpital Beauperthu, Grève Mairie Baie-Mahau, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grève Sablière de (...), Grèves, Grèves collectivités, Gwiyann, Inde, Jacques CHIRAC, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Kanaky, Kolèktif Bastè kon (...), L’après cyclone IRMA et, Licenciement(s), Lopital Kapèstè, Louisa HANOUNE, Luc REINETTE, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Mouvement social (...), Obligation vaccinale, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Rapatriement de la, Régionales 2015, Respect des droits, Roland THESAUROS, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, TCSV/décès camarade (...), Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTPP-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Appel des organisations de la Santé de Martinique, Guyane, de Guadeloupe et du SDIS de Guadeloupe

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l article par mail

Mots-clés : #Contre le Pass sanitaire et l’obligation vaccinale
Aucune réaction pour le moment !
 

DES ORGANISATIONS SYNDICALES DE LA SANTÉ DE MARTINIQUE :
CDMT – CGTM – UGTM – USAM – CONVERGENCES IDE 972
UNION SYNDICALE DES SAGES-FEMMES – FO SANTÉ

DES ORGANISATIONS SYNDICALES DE LA SANTÉ DE GUYANE :
UTG, CDTG ST LAURENT

DES ORGANISATIONS SYNDICALES DE LA SANTÉ ET DU SDIS DE GUADELOUPE :
FO-SDIS/SDAS-FO - CGTG SANTÉ ET ACTION SOCIALE – UTS-UGTG -
UTAS-UGTG UTED-UGTG – UNASS-UGTG

WOULO POU JOUNÉ A 7 ÒKTÒB 2021

JOURNÉE DE LIYANNAJ ET DE LUTTE INTERNATIONALE DES SAPEURS-POMPIERS ET DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ ET DE L’ACTION SOCIALE, DES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX, DES PROFESSIONNELS DU MAINTIEN ET DES SOINS À DOMICILE, DES EHPAD, DES AMBULANCIERS, DES CABINETS MÉDICAUX, DES OFFICINES DE PHARMACIE, DE LA MÉDECINE PRÉVENTIVE, DES ÉTUDIANTS EN SANTÉ, DES PRESTATAIRES DE SERVICES ET DISTRIBUTEURS DE MATÉRIELS DE SOINS.

CAMARADES, TRAVAILLEURS, MILITANTS DE LA SANTÉ,

Vraiment, qu’avons-nous fait pour être traités de la sorte ? Avons-nous manqué à nos obligations ?

Avons-nous maltraité, mal soigné ? Avons-nous refusé de soigner, de traiter, d’accompagner nos patients et les usagers de la santé ? Avons-nous refusé de porter secours aux personnes en détresse, d’éteindre un incendie, refuser d’intervenir lors d’un accident de voie publique ??

Vraiment NON… Alors pourquoi sommes-nous ainsi traités, de dangereux pour les patients, de responsables de la surmortalité liée au Covid-19, indignes de notre métier, de notre profession, par ceux-là mêmes qui n’ont jamais voulu entendre nos cris, nos souffrances, nos revendications pour une prise en charge, une prise en mains bonè bonè de nos patients. Patients fragiles, patients âgés, patients affectés par toutes les pathologies qui font de la population de Guadeloupe, une population leader français de l’obésité, de l’hypertension artérielle, du diabète, du sida, de l’insuffisance rénale chronique, des insuffisances cardio-vasculaires, etc…, population à forte prévalence de précarités, d’handicaps sociaux et de maladie mentale… Oui nous en avons parlé, Oui nous en avons discuté dans les différents colloques et assises diligentés par l’ARS.

Seulement, ce n’étaient pas leurs priorités de santé publique. Seul le soin hospitalier, le soin marchand est privilégié. Et maintenant que le Covid-19 a tué plus de 500 Guadeloupéens en 2 mois et révèle ainsi tous les manquements et insuffisances de leurs choix, toutes les fautes de gestion de cette crise, ils nous disent que c’est de notre responsabilité professionnelle et que nous devrons payer.

Oui, payer par le mépris, par la violence de leurs décisions, par l’exclusion de notre cabinet, de notre métier, par la suspension et le non-paiement de notre salaire, la fermeture et l’arrêt de nos activités. Un vrai scandale, de la violence politique, et financière, économique et sociale.

VACCINÉ OU MACH !!! C’est ainsi que l’État et l’ARS entendent nous sortir arbitrairement de la vie, de nos études, du parcours professionnel que nous avons des années durant construit, et pour lequel nous avons investi du temps, de l’argent, nos familles.

Et pour bien nous signifier leur férocité à poursuivre notre harcèlement, notre pilonnage mental, notre destruction, les lettres de mise en demeure sont déjà expédiées, les lettres de suspension suivent, la répression policière et judiciaire est actionnée par des plaintes, des assignations, des convocations à la police, et devant le Tribunal correctionnel. Ils espèrent ainsi nous terroriser, nous diviser pour mieux accomplir leurs crimes !! NOU PA PÈ !!

Disposer d’un statut vaccinal « complet » et du Pass-Sanitaire pour être autorisés à soigner, à se faire soigner et à exister, c’est bien cela qu’ils ont retenu pour vaincre le Covid-19 et ses variants.

Oui, ce virus qu’ils feignent de méconnaître, qu’ils entendent vaincre par la fermeture et l’arrêt des services de soins, le licenciement des soignants. Oui un scandale médical, politique et social qu’il convient de dénoncer et de s’y opposer.
Oui, nous Professionnels des soins et de la santé, nous Usagers de la santé, nous nous devons de résister, de dire NON et de nous mobiliser pour le droit à la vie, pour une santé au service du peuple, pour la liberté, et toutes nos libertés parce qu’en fait, il s’agit bien de cela… Comment peuvent-ils nous imposer, nous Professionnels de la santé et de la solidarité, d’être inoculés par un vaccin, on piki qui tue, qui affaiblit, qui détruit notre défense immunitaire naturelle, on piki en phase d’évaluation de son efficacité, et de ses effets secondaires… Une politique vaccinale rejetée en masse, contestée par des milliers d’hommes et de femmes de tous les pays, un procédé maintenant abandonné par des Gouvernements et des autorités judiciaires de plusieurs pays.

POPULATIONS DE MARTINIQUE, DE GUYANE, ET DE GUADELOUPE, SI AUJOURD’HUI NOUS SOMMES PLUS DE 70 % À ENCORE NOUS INTERROGER, À NOUS REBELLER ET À RÉSISTER CONTRE CES MESURES INHUMAINES, VIOLENTES ET NON SANITAIRES, C’EST BIEN PARCE QUE NOTRE HISTOIRE, NOTRE CULTURE,
NOS MODES DE VIE, NOUS ENSEIGNENT POURQUOI NOTRE CORPS ASSAILLI, ENTRAVÉ, MEURTRI PAR L’ESCLAVAGE, POLLUÉ, CONTAMINÉ, INTOXIQUÉ JÒDILA DOIT ÊTRE DORÉNAVANT PROTÉGÉ DE TOUTE VIOLATION….

AWA … NOU PÉKÉ LÉSÉ YO MAKÉ NOU

NOU GAYA JÒLADILA É POU DÈMEN !

NOU GAYA POUR TIMOUN AN NOU

NOU GAYA

AVÈ PÈP GWIYANN, MATINIK É GWADLOUP

LA RÉSISTANCE À L’OPPRESSION EST UN DROIT NATUREL

NOU KA SANBLÉ :

 9H DOUVAN CH CAYENNE

 8H DOUVAN CHU MARTINIQUE

 8H DOUVAN CHU GUADELOUPE

ANSANM NOU KA LITÉ… ANSANM NOU KÉ GANNYÉ !!

Lapwent, 04 Òktòb 202

Publié par Intersyndicale le dimanche 10 octobre 2021

Téléchargez les documents joints à l'article

 
Fichier de type PDF
Poids : 600 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

D'autres articles sur le theme Obligation vaccinale

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !