Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 30 juillet 2020
13h12

Statistiques éditoriales
2343 Articles
110 Brèves
27 Site Web
162 Auteurs

Statistiques des visites
207 aujourd'hui
508 hier
8126756 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Algérie, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CESER, CHU Lapwent, Collectif de Défense, Construction du nouvea, Défilés, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elections 2020, Elections CESR, Elections Chambre (...), Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, Epidémie CORONAVIRUS, Epidémie CORONVIRUS, Etats-Unis, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève Carrefour Milénis, Grève CGSS 2016, Grève Collectvité (...), Grève Mairie Baie-Mahau, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Jacques CHIRAC, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Kanaky, Kolèktif Bastè kon (...), L’après cyclone IRMA et, Licenciement(s), Lopital Kapèstè, Louisa HANOUNE, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Mouvement social (...), Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Rapatriement de la, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, TCSV/décès camarade (...), Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTPP-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Mettre fin à un scénario macabre

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l article par mail

Lettre de l’UGTG à la Présidente du Conseil de Surveillance du CHU, au Président du Conseil régional, au Directeur Général du CHU, aux parlementaires de Gpe, à la Directrice de l’ARS, au Préfet de Région


Mots-clés : #Epidémie CORONAVIRUS COVID-19
Aucune réaction pour le moment !
 

La situation sanitaire de la Guadeloupe, déjà catastrophique depuis l’incendie du CHU, ne cesse de se dégrader un peu plus, chaque jour.

Lors de l’audience devant le Tribunal Administratif, suite à la plaine de l’UGTG, la Direction de l’ARS et celle du CHU se sont défilées en disant NON, ce n’est pas nous, c’est Edouard Philippe.

Ainsi, konnyéla biten-la bandé, apa pon moun !

Les dernières révélations de Guadeloupe 1ère sur la multiplication des cas de COVID-19 au CHU, et singulièrement dans le Service de Réanimation, doivent nous interpeller :

- Le CHU serait-il dorénavant devenu et particulièrement le Service de la Réanimation,
un haut lieu de contamination et de diffusion du virus, un cluster pour employer le
terme de l’ARS ?

- Serions-nous dans un scénario catastrophe qui conduirait au confinement général de tous les usagers et de tous les soignants sur le site même du CHU ?

Devant la dislocation du Service de Réanimation et la propagation du virus au sein du CHU, que deviendront les malades, singulièrement ceux qui sont contaminés par le Covid-19 mais aussi les personnes âgées qui sont quasiment refusées aux urgences ?

Les malades de Corse, de Mulhouse ou autres ont eu droit à des transferts par avions, bateaux, hélicoptères, TGV sanitaire vers d’autres hôpitaux. Men NOU ?? Nou ké ay si on « Porte hélicoptère » transformé en mouroir flottant ?

L’UGTG appelle donc les autorités politiques et sanitaires de Guadeloupe à mesurer la gravité de la situation et a démewdé tchou a yo pour garantir aux Guadeloupéens, un accès immédiat à des soins de qualité et à une prise en charge digne et totale notamment :
- En mobilisant tous les moyens humains, matériels, logistiques et opérationnels de l’Archipel Guadeloupéen ;

- En fournissant aux professionnels de santé, aux intervenants à domicile, aux infirmiers libéraux, aux auxiliaires de vie sociale, etc….. tous les outils, moyens, protections, etc…. dont ils ont besoin pour assurer leur mission de santé publique.

- En procédant à l’acquisition immédiate des tests de dépistage et des traitements adéquats pour sauver la vie des Guadeloupéens, pour sauver nos vies.

- En se libérant du carcan colonial dans lequel ils sont enfermés et qui mène le Peuple Guadeloupéen à une mort certaine.

Le pouvoir central n’en a que faire de la situation de la Guadeloupe davwa quand il y a le feu au château, on se fout de l’écurie !

BA KÒ A ZÒT BANN !!! NOU PÈKÉ MÒ KON KOUYON !

Le Secrétaire Général de l’UGTG

E. DOMOTA

Publié par la Centrale UGTG le samedi 28 mars 2020

Téléchargez les documents joints à l'article

 
Fichier de type PDF
Poids : 108.9 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

D'autres articles sur le theme Santé

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !