Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
mardi 19 octobre 2021
21h48

Statistiques éditoriales
2449 Articles
113 Brèves
27 Site Web
163 Auteurs

Statistiques des visites
52 aujourd'hui
896 hier
8429572 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Algérie, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CESER, CGOSH, CHU Lapwent, Collectif de Défense, Construction du nouvea, Contre le Pass sanitai, Défilés, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elections 2020, Elections CESR, Elections Chambre (...), Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, Epidémie CORONAVIRUS, Epidémie CORONVIRUS, Etats-Unis, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève Carrefour Milénis, Grève carrière de (...), Grève CGSS 2016, Grève CIST, Grève collectivités, Grève Collectvité (...), Grève Hôpital Beauperthu, Grève Mairie Baie-Mahau, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grève Sablière de (...), Grèves, Grèves collectivités, Gwiyann, Inde, Jacques CHIRAC, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Kanaky, Kolèktif Bastè kon (...), L’après cyclone IRMA et, Licenciement(s), Lopital Kapèstè, Louisa HANOUNE, Luc REINETTE, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Mouvement social (...), Obligation vaccinale, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Rapatriement de la, Régionales 2015, Respect des droits, Roland THESAUROS, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, TCSV/décès camarade (...), Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTPP-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Travayè la Santé, a pa sèlman pou kovid pou yo respèkté nou

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l article par mail

Tract UTS-UGTG publié le 20/01/2021


Mots-clés : #UTS-UGTG #Grèves
Aucune réaction pour le moment !
 

AN NOU SONJÉ, pendant tous ces derniers mois, comment nous avons été applaudis, encensés, félicités, pour notre dévouement, notre professionnalisme face au Covid….

AN NOU SONJÉ comment sans préparation, sans matériels, sans protection individuelle nous nous sommes mobilisés pour protéger et soigner nos malades, accompagner les familles et ce souvent au détriment de notre propre santé physique et psychologique et de notre équilibre familiale.

SÈLMAN AN NOU GADÉ OSI, comment aujourd’hui que seuls, finalement sont primés et décorés les caporaux toupannan nous agents d’exécution continuons à assurer au front et frontalement toutes nos obligations toujours sans moyens, et en plus sous la pression, les indignations, et il faut en plus que l’on se taise et qu’on soit résiliant…
Ainsi, au Centre Hospitalier Louis Daniel Beauperthuy, l’ARS et la Direction de cet
établissement nous demandent après près de 4 mois de grève, de contestation, de révolte contre le despotisme d’une Directrice des soins de passer l’éponge et d’accepter qu’un Cadre guadeloupéen ait droit à l’erreur.Et que même si ses erreurs ont pour conséquence la dislocation de l’organisation des services, le démounaj des soignants et autres agents.

Son grade et sa fonction la protègent et donc on ne peut la sortir de l’établissement ;

Ainsi, au Centre Hospitalier de Basse-Terre, c’est le même despotisme que pratique la Directrice générale Man WILLEM, persuadée qu’en piétinant les droits fondamentaux des agents en matière de formation, d’avancement, de liberté syndicale, de qualité de vie au travail, qu’elle réussira à nous terroriser et à nous faire renoncer à toute contestation…

C’est également l’intimidation, la menace et le Kougnamanman que l’inénarrable Henri NAGAPIN tente d’installer à la Clinique Les Eaux Vives comme méthode de
management.

C’est aussi l’invalidation des Instances CTE, CSE, CHSCT, Conseil de Surveillance que
tous, du CHUG, de l’EPSM, aux Eaux Claires en passant par les Ehpad, les Services
à domicile, et la Polyclinique, instaurent pour ne pas s’obliger à fournir des explications sur les faillites financières, organisationnelles et managériales de leur établissement ;

C’est enfin l’étendard de la crise du Covid qu’ils déploient face à nos revendications, à nos souffrances pour justifier la suppression de nos acquis, les licenciements dites
économiques, et le refus de toute négociation.

Ainsi donc, nous ne serions responsables et soignants que si nous nous résolvons
à nous soumettre, dans l’intérêt du service public de santé, aux diktats, à la pénurie
de moyens, de personnels et renonçons tels des zombis à notre fierté de soignant…
Awa, c’est justement parce que nous sommes des soignants que nous nous
opposons aux pratiques des personnages comme Man PIERROT et Eugène
GUIRIABOYE ozabwa devant la chute imminente de leur potentat.

CAMARADES, TRAVAILLEURS DE LA SANTÉ, DES HÔPITAUX, CLINIQUES, DES
SERVICES D’AIDE ET DE SOINS À DOMICILE, DES EHPAD, DES PHARMACIES ET
AUTRES SERVICES DE SANTÉ, POU BAY, NOU JA BAY, NOU MÉRITÉ RESPECT !!
DONC NOUS AUSSI LE JEUDI 21 JANVIER 2021, NOU KÉ AN LARI BASTÈ POUR :
Le départ de Man PIERROT du Centre Hospitalier L.D. Beauperthuy et pour le
droit des agents de cet hôpital à une qualité de vie au travail ;

Le droit au travail des salariés de la Polyclinique licenciés suite à la
fermeture de la maternité de cet établissement et le droit à l’accès aux soins
et à toute prise en charge des patientes de Gynécologie-obstétrique en
Guadeloupe ;

L’ouverture de négociations de branche dans les Cliniques, les Ehpad et les
Services de soins et d’aides à domicile ;

L’ouverture de négociations sur les conditions d’activation du GHT et sur la
mise en œuvre des lois de Juillet et Août 2019 sur la Transformation du
système de santé et de Transformation de la Fonction Publique,

Une gestion territoriale et résolument de santé publique de la crise Covid ;

Une organisation et une politique de santé privilégiant l’éducation en santé,
la prévention, la lutte contre toutes les comorbidités et toutes les pauvretés.
Le respect du droit des agents aux prestations sociales et de loisirs et le
financement obligatoire du CGOSH par les établissements publics de santé.

L’UTS-UGTG APPELLE TOUS LES TRAVAILLEURS DE LA SANTÉ À S’ORGANISER
DANS TOUS LES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES POUR UNE LUTTE PERMANENTE,
DÉTERMINÉE CONTRE TOUTES LES INDIGNITÉS ET MÉPRIS QU’ILS VEULENT NOUS IMPOSER…

PREMIER RENDEZ-VOUS JEUDI 21 JANVIER 2021 À 8H30 ROND-POINT DES CHEVAUX À BASSE-TERRE

ANSANM NOU KA LITÉ ANSANM NOU KÉ GANNYÉ

LAPWENT, 20-01-2021

CONSEIL SYNDICAL UTS-UGTG

Publié par UTS - UGTG le lundi 25 janvier 2021

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !