Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
mardi 19 mai 2020
23h15

Statistiques éditoriales
2333 Articles
109 Brèves
27 Site Web
162 Auteurs

Statistiques des visites
0 aujourd'hui
687 hier
8091961 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Algérie, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Collectif de Défense, Construction du nouvea, Défilés, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elections 2020, Elections CESR, Elections Chambre (...), Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, Epidémie CORONAVIRUS, Epidémie CORONVIRUS, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève Carrefour Milénis, Grève CGSS 2016, Grève Collectvité (...), Grève Mairie Baie-Mahau, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Jacques CHIRAC, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Kanaky, Kolèktif Bastè kon (...), L’après cyclone IRMA et, Licenciement(s), Lopital Kapèstè, Louisa HANOUNE, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Mouvement social (...), Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Rapatriement de la, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, TCSV/décès camarade (...), Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTPP-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Lettre de l’UGTG au Directeur Général du CHU

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l article par mail

Demande de documents au titre des articles L.301-1 et suivants du Code des Relations ente le Public et l’Administration


Mots-clés : #Epidémie CORONAVIRUS COVID-19
Aucune réaction pour le moment !
 

Monsieur le Directeur Général,

Par Ordonnance du 4 Avril 22020, n° 439904 et 439905, le Conseil d’Etat a reconnu la recevabilité de l’UGTG à intervenir dans la crise sanitaire causée par le Covid 19, et aggravée par les carences des autorités publiques.

Aussi, votre établissement doit pleinement intégrer ce point acquis en justice, qu’il avait combattu à BasseTerre comme à Paris. Un changement d’attitude s’impose.

Lors de la procédure, le CHU a fait un certain nombre de déclarations, mais n’a versé aucune pièce utile au débat. Devant le Tribunal Administratif, deux pièces ont été communiquées à savoir le décret du 25 mars 2020 et un extrait du Vidal, et devant le Conseil d’État, seulement l’ordonnance du Tribunal Administratif.

Dans ces conditions, en application des articles L 300-1 et suivant du Code des Relations entre le Public et l’Administration, et vous rappelant que le droit d’obtenir communication des documents administratifs n’est subordonné à aucune condition tenant à un intérêt procédural à agir au contentieux (CE, 13 février 2019, n° 420467, Publié), l’UGTG vous demande de lui adresser une copie de tous les documents fondant les affirmations du CHU devant les deux juridictions administratives, selon les précisions suivantes.

➢ S’agissant des médicaments, le Conseil d’État expose :

« 14. Il résulte des éléments fournis par le centre hospitalier universitaire que sa pharmacie à usage intérieur dispose à ce jour de stocks suffisants pour assurer le traitement des patients auxquels sont administrés de l’hydroxychloroquine et de l’azithromycine dans les conditions mentionnées ci-dessus. Cet établissement a, en outre, passé commande de 9 000 comprimés de Plaquenil et de 600 comprimés de Zithromax, spécialité à base d’azithromycine, auprès des laboratoires Sanofi et Pfizer, qui commercialisent ces spécialités, permettant de traiter, en fonction de la durée du traitement, de deux à quatre cents nouveaux patients […] »

Nous vous demandons de nous adresser les documents établissant :

- les stocks qualifiés de suffisants dont dispose la pharmacie à usage intérieur, à la date du 3 avril, jour de l’audience, et à ce jour ; - les commandes de 9 000 comprimés de Plaquenil et de 600 comprimés de Zithromax.

➢ S’agissant de l’administration du traitement, le Conseil d’État expose :

« 13. S’agissant de la Guadeloupe, il résulte de l’instruction qu’une vingtaine de patients du centre hospitalier universitaire se sont vu administrer de l’hydroxychloroquine et que, le 31 mars 2020, lors d’une vidéo-conférence organisée avec l’agence régionale de santé à destination des professionnels libéraux, le chef du service d’infectiologie de l’établissement a proposé aux médecins libéraux repérant des patients présentant un risque élevé d’évolution défavorable de les adresser à celui-ci pour qu’ils puissent faire l’objet d’une prise en charge hospitalière et, le cas échéant, se voir administrer de l’hydroxychloroquine. Cette administration, qui peut avoir lieu dans le cadre des dispositions de l’article 12-2 du décret du 23 mars 2020 ou dans celui de l’un des essais cliniques autorisés, a été confirmée à l’audience et n’est aucunement contestée ni par le centre hospitalier universitaire de la Guadeloupe ni par le ministre des solidarités et de la santé. »

Nous vous demandons nous adresser les documents relatifs à la conception, à l’élaboration et à la mise en œuvre de ce protocole en Guadeloupe ainsi que le nombre de personnes reçues, le nombre de personnes traitées et les premiers résultats obtenus.

➢ S’agissant des tests, le Conseil d’État expose :

« 16. Il résulte des éléments fournis par le centre hospitalier universitaire de la Guadeloupe que celuici recourt, pour les patients hospitalisés en son sein, à l’institut Pasteur de Guadeloupe, qui réalise chaque jour une centaine de « tests PCR », dispose d’un stock de réactifs pour accomplir 1 500 tests et a commandé récemment 4 000 lots supplémentaires. Le centre hospitalier universitaire a en outre passé commande d’un équipement de PCR rapide qui permettra d’augmenter la capacité de 180 tests par jour. Enfin, tant ce centre que l’institut Pasteur de Guadeloupe et le centre hospitalier Maurice Selbonne, en lien avec l’agence régionale de santé de la Guadeloupe, ont passé commande de 200 tests sérologiques chacun, auprès de fournisseurs différents, pour en évaluer la fiabilité. »

Je vous demande de m’adresser les documents établissant :

- les données chiffrées relatives la réalisation d’une centaine de tests PCR par jour, et surtout depuis quel jour ;

- le stock de réactifs pour accomplir 1 500 tests ;

- la commande récente 4 000 lots supplémentaires ;

- la commande d’un équipement de PCR rapide qui permettra d’augmenter la capacité de 180 tests par jour.

En outre, le Conseil d’Etat précise dans ce même paragraphe 16 : « Enfin tant ce centre que l’Institut Pasteur de Guadeloupe et le Centre Hospitalier Maurice Selbonne, en lien avec l’Agence Régionale de Santé de la Guadeloupe, ont passé commande de 200 tests sérologiques chacun,…. »

Le Secrétaire Général

E.DOMOTA

Publié par la Rédaction le jeudi 16 avril 2020

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

D'autres articles sur le theme Santé

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !