Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 19 octobre 2017
22h10

Statistiques éditoriales
2164 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
2987 aujourd'hui
6830 hier
6516966 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Prix du carburant : Communiqué LKP relatif à la nouvelle hausse. Yo la pou sèvi Pwofitasyon anlè do a Travayè é a Pèp Gwadloup !!!

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #SARA #Prix des carburants
Aucune réaction pour le moment !
 

COMMUNIQUE DU LKP A PROPOS DE CETTE NOUVELLE HAUSSE DES PRIX DU CARBURANT

La mise en place de l’observatoire des prix « nouvelle formule » devait, dapré yo , rendre la formation des prix beaucoup plus transparente. Force est de constater que rien a changé. Bien au contraire, hausse ou baisse, ce sont les mêmes arguments (cours du brut – parité euro dollar – guerre en libye) qui nous sont vendus chaque mois. C’est comme si un voleur vous dérobait chaque jour une tomate et au bout d’une année, il aura recueilli 1 tonne de tomates san ou rann vou kont . Il s’agit donc de nous habituer à ce yoyo nous donnant l’illusion d’un prix équitable.

Eh bien NON. Sé toujou pwofitasyon . L’observatoire des prix et la commission carburant comme nous le disions (prétendument présidé par un magistrat « indépendant » de la chambre régionale des comptes) est, et demeure une chambre d’enregistrement des décisions de la SARA. Pa la penn fè gran lékòl pou konprann biten lasa .
C’est un leurre destiné à nous rendre co-décisionnaire des augmentations des prix arrêtées par l’Etat et imposées par les compagnies pétrolières. Sépousa, nou pa ka mété pyé adan maskarad lasa . C’est donc bien le préfet qui fixe le prix des carburants suivant les injonctions de la SARA et des compagnies pétrolières.

Longtemps, les Penchard, Préfet, Lurel et Gillot ont voulu nous faire croire que l’approvisionnement de la Guadeloupe en carburants provenait d’Europe (Brent). Or, non seulement la Guadeloupe n’importe pas de brut mais la SARA ne produit que 700 000 tonnes de produits finis raffinés pour un marché qui en consomme 1 200 000 tonnes. En vérité, le complément est directement acheté à bas prix, au Venezuela, dans le golf du Mexique, à Trinidad et Tobago, et aux Iles Vierges Américaines et vendu en Guadeloupe au coût de production de la SARA. Mi pwofitasyon !

Et pourtant Penchard, Préfet, Lurel et Gillot continuent à affirmer qu’il n’y a pas de carburants aux normes européennes dans la Caraïbe. Pour mémoire, il n’y a jamais eu de pénurie de carburants en Guadeloupe quand l’ensemble des raffineries françaises étaient en grève en décembre 2010.

Nous réaffirmons que l’objectif recherché est de ramener le prix des carburants en Guadeloupe au même niveau qu’en France tout en garantissant les marges bénéficiaires de la SARA et des compagnies pétrolières. Pour légitimer cette décision, M-L Penchard trouve anormal que nous puissions payer un litre de carburant moins cher qu’en France et cela au nom de la démocratie, de « l’égalité et de la solidarité nationale ». Mais pourquoi le faire seulement pour le prix des carburants ? Pourquoi ne demande t-elle pas le même prix pour les livres, cahiers, stylos, médicaments, matériaux, produits de première nécessité….. ; et pourquoi pas aussi pour le taux de chômage, pour la formation et l’insertion des jeunes…. au nom de « l’égalité et la solidarité nationale ». Et pourquoi ne pas respecter, tout simplement, les Accords du 04 mars 2009 ?

Yo la pou sèvi pwofitasyon anlè do a Travayè é Pèp Gwadloup.

ANNOU KONTINYÉ SANBLÉ POU KONSTWI ON DOT GWADLOUP.
PON DISOU PA PED.

LKP - Lapwent – 29 Septanm 2011

Publié par le LKP le samedi 1er octobre 2011

Téléchargez les documents joints à l'article

Nouvelle hausse des prix du carburant
 
Fichier de type Word
Poids : 80.5 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !