Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
lundi 22 mai 2017
22h56

Statistiques éditoriales
2162 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
3090 aujourd'hui
4880 hier
5784532 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Travayè BTP Doubout

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Camarades, Travailleurs, Peuples de Guadeloupe,

De plus en plus d’entreprises obtiennent des marchés et s’installent en Guadeloupe avec matériels et personnels sans recourir à la main d’œuvre local. Et pourtant, les compétences existent et la main d’œuvre disponible, dans un pays qui compte 35% de chômage avec 60% des jeunes de moins de 25 ans sans emploi.

Les Travailleurs Guadeloupéens sont-ils destinés à grossir les fichiers de Pôle Emploi et à toucher les minima sociaux. NON, NOU VÉ TRAVAY AN PÉYI ANNOU !

Au nom du libéralisme économique, au nom de la liberté d’entreprendre, au nom de la liberté de circulation des personnes et des biens au sein de l’Union Européenne, ce sont des centaines de travailleurs qui sont acheminés en Guadeloupe sur différents chantiers notamment ceux du BTP. Bien souvent, ces travailleurs étrangers sont, eux aussi, exploités, sous payés et vivent dans des conditions indignes, sur les chantiers mêmes.

Mais pourquoi n’y a-t-il pas de clauses sociales permettant de favoriser l’emploi des Travailleurs de Guadeloupe ?

Pourquoi l’Etat et les collectivités donneuses d’ordre n’exigent-ils pas des dispositions particulières pour favoriser les entreprises et les Travailleurs de Guadeloupe ?

La réponse est simple : Apa pwoblèm a yo . Trop occupé à préparer les prochaines élections ou pire encore à toucher quelques subsides pour fermer les yeux. Et après, il est si facile de stigmatiser la jeunesse à qui ils n’offrent aucun espoir.

NON ! TRAVAYÈ GWADLOUP PA PÒK, PA BRAK, PA BAMOU !!

Ce scénario se répète inlassablement sur nombre de chantiers en Guadeloupe. C’était le cas à Pointe-Noire (Hôpital Beauperthuy). C’est actuellement le cas sur le chantier de construction du nouveau centre gérontologique à pointe d’or aux Abymes. Cet ouvrage a été confiée à l’entreprise ENSO qui emploi 100 ouvriers dont 70 Roumains, 28 Italiens et seulement 2 Guadeloupéens.

Pas la peine d’être un expert en économie pour comprendre que ces entreprises ne contribuent aucunement au développement économique et social de la Guadeloupe.

TRAVAYÈ GWADLOUP, NOU PÉ PA LÉSÉ YO MÉTÉ NOU ADAN MANDISITÉ.

• EXIGEONS LA PRIORITÉ D’EMPLOI DES GUADELOUPÉENS ;

• EXIGEONS DE VIVRE ET DE TRAVAILLER AN PÉYI ANNOU ;

• EXIGEONS DE NOURRIR ET D’ÉLEVER NOS ENFANTS AN PÉYI ANNOU !

TRAVAYÈ BATIMAN DOUBOUT !

LAPWENT, 13 OUT 2013 - UGTG-BTP

Publié par Secteur Batiment le vendredi 23 août 2013

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !