Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 14 décembre 2017
08h21

Statistiques éditoriales
2181 Articles
97 Brèves
27 Site Web
160 Auteurs

Statistiques des visites
2713 aujourd'hui
2650 hier
6764947 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Communiqué des organisations syndicales en défense de l’Accord Jacques BINO

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #Accord Bino
Aucune réaction pour le moment !
 

Le 26 Février 2009 marquait la signature de l’Accord régional interprofessionnel « Jacques BINO » du nom du militant de la CGTG assassiné dans la nuit du 18 au 19 février. C’est un Accord salarial historique prévoyant une augmentation de salaire généraliséepour les travailleurs du privé et notamment une augmentation de 200 euros nets pour les salaires inférieurs à 1,4 SMIC.

5 ans après :

- Malgré les aides du Conseil général et du Conseil régional ;

- Malgré les exonérations de cotisations sociales accordées aux employeurs ;

- Malgré la prise en charge de 100 euros par l’Etat via le RSTA pendant plus de 4 ans ;

- Certains employeurs tentent de se soustraire à leurs obligations quant à la prise en charge intégrale de l’équivalent des 200 euros nets comme le prévoit l’article 5 de l’accord dit clause de convertibilité.

- D’autres, à l’image des entreprises de la filière canne Sucre Rhum, n’hésitent pas à réviser l’accord en prenant comme salaire de référence le salaire brut, excluant ainsi des dizaines de salariés, alors que l’article 2 détermine le salaire horaire de base sans prime et sans accessoire comme salaire de référence.

- D’autres encore, réclament une attestation RSTA aux salariés pour verser les 200 euros nets et cela au mépris des dispositions de l’article 2 qui précisent que tous les salariés ayant moins de 1,4 SMIC doivent automatiquement bénéficier des 200 euros nets.

Oui, 5 ans après, le patronat, MEDEF en tête, tente de réduire à néant cette avancée historique qu’est l’accord régional interprofessionnel Jacques BINO avec le soutien actif de l’Etat.

Aussi, les Organisations Syndicales CFDT, CFTC, CGTG, FO, SUD PTT GWA, UGTG, UNSA :

- Déclarent s’opposer fermement à toute révision de l’Accord jacques BINO ;

- Exigent l’application stricte, pleine et entière de toutes les dispositions del’accord BINO et de tous les accords s’y rapportant ;

- Exhortent les Travailleurs de Guadeloupe et leurs Organisations à se préparer à la mobilisation pour défendre cette avancée sociale historique qui concerne plus de 30 000 à 50 000 travailleurs.

NOU PÉKÉ FÈ DÈYÈ – NOU PÉKÉ LAGÉ

ANSANM NOU KA LITÉ – ANSANM NOU KÉ GANNYÉ !

P/O Les Organisations Syndicales

E.DOMOTA

Pointe-à-Pitre, le 26 février 2014

Publié par la Centrale UGTG le jeudi 27 février 2014

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !