Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
448 aujourd'hui
1853 hier
6235372 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

KADJI sé on pwofitan...

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #Cliniques KADJI
Aucune réaction pour le moment !
 

Pou ki moun Kadji ka pran’y

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.


Kanmarad, Travayè, Pèp Gwadloup,

Poukisa Claude KADJI, propriétaire depuis 2001 de 2 cliniques en Guadeloupe, toujours en grève depuis le 30 janvier 2007, refuse-t-il d’accéder à la revendication des salariés de ses cliniques ?

Poukisa Claude KADJI, à la tête de 6 cliniques en France, 1 en Guyane, 1 en Martinique et 2 en Guadeloupe, riche d’un chiffre d’affaires de plus de 67 millions d’euros, dont 29 millions en Guadeloupe, refuse-t-il d’accorder 4% d’augmentation de salaire soit 57 € à un brancardier ?

Poukisa avec 20% d’augmentation de son chiffre d’affaires, entre 2005 et 2006, 160.000 € de résultat bénéficiaire, plus de 2,5 millions de subventions publiques reçues en 3 ans, Claude KADJI impose-t-il 4 mois de grève, 4 mois sans revenu aux salariés grévistes de ses établissements ?

Poukisa Claude KADJI refuse-t-il de payer une augmentation annuelle à une aide-soignante alors qu’il paye chaque mois des milliers d’euros à une société de vigiles et à un huissier, et ce depuis le mois de janvier ?

KADJI SÉ ON PWOFITAN

Evidemment, Camarade, c’est vraiment scandaleux ! Pourtant, 5 patrons de clinique, ont revalorisé tous les salaires de 4%, depuis Mars 2007. SAUF KADJI.

Ce sont 800 salariés sur les 1200 de la Branche qui ont gagné une valeur de point de 8,10 € à 8,42 € pour 2007.

Lui KADJI, avec ses compères ETONNO et PIOCHE, délégués des sections syndicales CGTG et FO, ont signé une augmentation établissant la valeur de point à 8,26 € pour 2007 pour les salariés des Eaux Claires. Ainsi, les salariés des Eaux Claires ne pourront bénéficier de 8,42 € qu’en Mai 2008. A pa jé !.

KADJI sé on pwofitan é on siwotè …C’est d’ailleurs à la barre du Tribunal qu’il a récupéré les Eaux Claires, des mains du Docteur PITAT en 2001, c’est ensuite grâce aux subventions publiques qu’il a équipé sa clinique et récupérer les médecins et certaines activités médicales du CHU, c’est ensuite grâce au nouveau mode de financement des soins par l’Assurance Maladie, T2A (Tarification à l’Activité), qu’il fait tourner ses lits. Après certaines interventions, un malade ne peut rester plus de 3 jours dans son établissement, sinon il perd de l’argent.

KADJI SÉ ON DÉLENKAN

KADJI ne respecte aucune institution de représentation du personnel, aucun délégué du personnel, la réglementation du travail il s’en fout…Son maître mot ‘’si ça ne vous plaît pas, allez devant le juge’’.

Eh bien oui, nous irons devant le juge pour dénoncer

● les pressions et la répression qu’il entretient à l’encontre des élus du personnel et des grévistes

● la discrimination syndicale qu’il organise

● les entraves au fonctionnement du Comité d’Entreprise et du CHSCT

● l’illégalité de l’Accord NAO 2007 qu’il a signé le 16 Mai 2007 avec les syndicats CGTG et FO, non grévistes.

Malè pou KADJI, la majorité des salariés, qu’ils soient grévistes ou non, ont pu à travers ce conflit vérifier son personnage, individu arrogant, méprisant et réactionnaire.

Malè pou KADJI, deux élus titulaires du Comité d’Entreprise ont démissionné de leur mandat pour dénoncer toutes les atteintes faites à leur fonction d’élu du personnel…

La pli bèl anba la bay...

Kanmarad, Travayè, é Pèp Gwadloup, qui sont les Conseils de KADJI.

Comment KADJI peut-il penser qu’il pourra gagner autant d’argent en Guadeloupe et payer les femmes et les hommes qui travaillent chez lui, moins que les patrons guadeloupéens ?

Poukisa KADJI ka kwè qu’il pourra abolir la Convention Collective des Etablissements de Santé Privés et la négociation de Branche sur les salaires dans le seul but d’éviter que les salariés de ses cliniques de France, de Martinique et de Guyane, lui réclament la même rémunération qu’il pratique en Guadeloupe ?

Poukisa KADJI pé kwè que nous UGTG, nou Fanm é Nonm Gwadloupéyen lui pardonneront toutes les souffrances qu’il impose aux grévistes des Eaux Claires et de l’Espérance ?

BOD LANMÈ PA LWEN

KADJI KÉ PÉYÉ !

Si Claude KADJI, médecin patron du Groupe KAPA Santé, a choisi le même Conseil que les LOBEAU, DELAVIGNE, VIAL-COLLET, TEXACO, il doit savoir que jamais ses cliniques ne retrouveront un fonctionnement normal tant qu’il n’aura pas conclu un accord de fin de conflit, garantissant aux salariés de ses établissements les mêmes avantages que les 800 autres salariés des autres cliniques de Guadeloupe.

C’est là notre détermination…C’est à cet engagement que nous appelons tous les militants et adhérents de l’UGTG, à exprimer dans le cadre d’une semaine de mobilisation et de solidarité avec les Travailleurs des Cliniques.

Cette semaine sera également l’occasion pour nous de renforcer les luttes menées dans d’autres secteurs : 4 mois de grève par les agents de sécurité de l’Hôtel FORT ROYAL à Deshaies, licenciés ; leur poste est occupé par des salariés suédois du Groupe LANGLEY à qui la Région a cédé la gestion de l’hôtel… Les salariés de la station Texaco Morne Vergain en grève depuis le 29 avril, pour s’opposer au projet de la multinationale Texaco visant à changer de gérants et de salariés chaque année dans les stations de son réseau…. Les travailleurs de la filière viande (COOPIAG, Abattoir du Moule, Groupement de Défense Sanitaire du Bétail – GDS), en grève pour la réintégration du directeur du GDS et pour la sauvegarde d’une Filière Viande Guadeloupéenne.

NOU BON ÈVÈ SA !

NOU KÉ LÉVÉ GAOULÉ…

MERCREDI 20 JUIN 2007 – 19 h

Grand meeting devant le local de l’UGTG

JEUDI 21 ET VENDREDI 22 JUIN 2007

Journées de grève - 6 h Sanblé Clinique les Eaux Claires à Jarry

BAY LA VWA….BAY BALAN

ANSANM NOU KA LITÉ…

ANSANM NOU KÉ GANNYÉ !

P-à-P, le 06/06/07

UTS-UGTG

Publié par UTS - UGTG le mercredi 6 juin 2007
Mis à jour le samedi 5 juillet 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !