Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 14 décembre 2017
08h21

Statistiques éditoriales
2181 Articles
97 Brèves
27 Site Web
160 Auteurs

Statistiques des visites
1321 aujourd'hui
3362 hier
6770412 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Elus de Guadeloupe, qu’avez-vous fait de notre EAU ?

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Mesdames, Messieurs,

En Guadeloupe, la gestion de l’eau rime avec pénurie, restriction, qualité douteuse et prix exorbitant. Et pourtant, nous vivons dans une zone géographique à forte pluviométrie, dans un pays traversé par de très nombreuses rivières. Et cela dure depuis de nombreuses années. Et pourtant, vous avez délégué la gestion de ce précieux liquide à des spécialistes internationaux ?

Mais alors, d’où vient le problème ?

Pourquoi 50% de la ressource produite disparait-elle à cause de la vétusté des canalisations ?

Pourquoi l’eau est-elle si chère ? Pourquoi y-t-il autant de prix différents du mètre cube ?

Pourquoi n’y-a-t-il aucune volonté de mettre en place ce véritable service public, en régie unique comme le propose le protocole LKP du 04 mars 2009 ? Mais ces spécialistes gèrent-ils réellement notre EAU en bon père de famille, au profit des Guadeloupéens ?

Ne sont-ils pas plutôt en train de nous piller et cela avec votre bénédiction, comme ils le font ailleurs ?

Oui, à quelques exception près : l’eau des Guadeloupéens est produite et distribuée par trois multinationales (VEOLIA : Générales des Eaux – BOUYGUES : CGSP – GELSENWASSER : Nantaises des eaux) dont les actionnaires sont là pou fè lajan épi dlo annou.

Ainsi, en contrepartie de la construction d’un gymnase ou autres infrastructures communales ou départementales, vous avez délibérément délégué la gestion de notre eau à des asasou qui ne se préoccupent nullement ni de la santé, ni du bien être, ni de la qualité de vie des Guadeloupéens. YO LA POU FÈ LAJAN !

Élus de Guadeloupe, l’heure est arrivée pour se rendre compte que VEOLIA, BOUYGUES et GELSENWASSER ka kouyonné-nou. A travers le monde, c’est le même constat et la même volonté de retirer la gestion de l’eau anba grif a vòlè. Des villes comme Amsterdam, Vienne, Paris, Toulouse, Grenoble, Aix en Provence, Rouen, Munich, Malmö, …. ont repris en direct la gestion de leur eau. Aussi, tout comme en 2009, et tout comme vous vous y étiez engagé, LKP exige :

- La mise en régie directe de notre eau pour en finir avec la pwofitasyon et revenir à un prix juste et équitable ;

- La mise en œuvre d’un audit indépendant sur le service de l’eau dans toutes les communes de Guadeloupe pou nou savé ola lajan pasé  ;

- La rénovation et le remplacement de l’ensemble des canalisations du réseau ;

- La mise en œuvre d’un véritable dispositif de « confiance » sur la qualité et la potabilité de l’eau ;

Aujourd’hui, rien tout cela n’est réalisé et la population continue de souffrir, elle en paie les conséquences ou plutôt l’inconséquence de ces mauvais choix.

Cela est insupportable ! Cela est inacceptable !

ALORS, ELUS DE GUADELOUPE, QUE COMPTEZ-VOUS FAIRE DE NOTRE EAU ?

Gwadloup sé tan nou – GWADLOUPÉYEN DOUBOUT !

LKP - Lapwent – 14 Avril 2014

Publié par le LKP le mardi 15 avril 2014

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !