Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
lundi 16 octobre 2017
21h28

Statistiques éditoriales
2162 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
1249 aujourd'hui
4674 hier
6495886 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Grève à France Télécom : Guadeloupe, Martinique et Guyane

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Fabienn tan a mitan fini



Aucune réaction pour le moment !
 

FRANCE TELECOM C’EST :

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.


- Un chiffre d’affaires de 12, 844 milliards d’euros, en augmentation de 1,8% pour le 1er trimestre 2007.

- En 2006, 44% des 7,15 Milliard des bénéfices ont été engloutis par les actionnaires. 196 321 salariés en 2007 contre 199 363 en 2006.

- Une implantation mondiale (Pologne, Afrique Centrale, Moyen Orient, Espagne, Royaume Uni…).

- Leader de la téléphonie fixe et mobile en France, Guadeloupe, Martinique, Guyane.

France Télécom compte aussi parmi les 40 premières entreprises du fameux CAC 40 de la Bourse de Paris

D’année en année, tout cela n’a été possible que sur la peau et les os des salariés. Mais logique capitaliste oblige, quand les actionnaires exigent de plus gros dividendes, c’est forcément encore les travailleurs qui vont payer la facture. Des conditions de travail qui se dégradent de jour en jour, une violence psychologique caractérisée, organisée et de manière constante, qui provoque la détresse et le déjantage de bon nombre de salariés, conduisant parfois au suicide. Des milliers de suppressions d’emploi déjà effectués, avec une prévision annoncée, sans ambages, de 22.000 à venir, d’ici à 2008.

La Guadeloupe, la Guyane et la Martinique c’est :

- 30% de chômeurs, 40% pour la Guyane

- plus de 60.000 Rmistes ;

- plus de 70% des chômeurs ont au plus un niveau CAP-BEP

- plus de 30.000 familles vivant en dessous du seuil de pauvreté ;

- un système scolaire et universitaire inadapté et des moyens insuffisants ;

- une formation professionnelle sans orientation et sans moyens ;

- des populations livrées à la drogue et à la mendicité, et de plus en plus sans espoir ;

- un taux de mortalité périnatale qui est de 15% contre 7,4% en France

- 100% de la population empoisonnée par le chlordécone, en Guadeloupe et en Martinique.

Ainsi, nous travailleurs à France Télécom, ne pouvons accepter, que ce soit en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane, que France Télécom puisse délibérément supprimer autant d’emplois au nom de ‘la participation nationale », quand on sait que le taux de chômage en France est de 8%.

Que l’objectif de suppression d’emplois fixé à MME Fabienne HOCQUARD, directrice territorial, a été largement et honteusement dépassé de plus de (5) cinq fois supplémentaire que prévue pour 2006.

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

Pour faire face à une telle barbarie, les travailleurs de Guadeloupe, de Guyane et de Martinique se sont réunis en intersyndicale, et ont entamé un mouvement de grève depuis le 03 Mai 2007, sur la base des principales revendications suivantes :

- Arrêt immédiat des projets en cours par domaine d’activités pour passer à un projet global DT (direction territoriale)

- Arrêt immédiat des suppressions d’emplois et des postes de travail.

- Arrêt immédiat de toutes pressions et mobilités forcées exercées à tous les niveaux de la hiérarchie.

Ouverture des négociations sur :

- les projets et restructurations après présentation au CE

- les revendications concernant, l’emploi, la formation, la promotion, la reconnaissance des qualifications, l’accompagnement individuel et collectif.

- Amélioration des conditions de travail dans les boutiques.

- Respect de l’accord d’entreprise et de la CCNT concernant le personnel de droit privé.

Malgré un préavis de grève de l’intersyndicale sur l’ensemble des territoires de la Guadeloupe, la Martinique et de la Guyane, une première négociation croupion le 02 Mai 2007, 4 jours de grève suivis par 100% des travailleurs, la Directrice « Fabienne » paka tann pon lang !

l’Intersyndicale appelle les peuples de Guadeloupe de Guyane et de Martinique à témoin sur les suppressions massives d’emploi kè Fwans Télékom vlé fè an péyi an nou.

Par conséquent, face à l’arrogance et le mépris affichés de MME HOQUARD, nous Travailleurs

- dénonçons la sauvagerie de la politique de l’emploi pratiquée par le groupe France Télécom dans nos pays respectifs

- prenons l’engagement de poursuivre la mobilisation avec détermination jusqu’ à l’entière satisfaction de nos revendications

PA WOULÈ POU YO !

AN NOU WOULÈ POU NOU !

Intersyndicale FO-CGTM-SUD-CGTG-CFDT-CFTC-CDMT-CDTG-UTG-UGTG

Pointe à Pitre le 06 Mai 2007

Publié par UTT - UGTG le dimanche 6 mai 2007
Mis à jour le samedi 5 juillet 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !