Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 19 octobre 2017
22h10

Statistiques éditoriales
2164 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
3546 aujourd'hui
6849 hier
6510695 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Ka l’UGTG ka Mandé : Négosyasyon nou ka mandé !

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #Conflit Danone
Aucune réaction pour le moment !
 

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.
Place de la victoire
"Chaine humaine" alantou laplas

Depuis le 28 Août 2006, l’UTHTR-UGTG a demandé l’ouverture des Négociations dans la Branche de l’Hôtellerie.

Depuis le 14 Septembre 2006, nous attendons une réponse du Directeur de la SGPY-DANONE sur la réintégration des 5 syndicalistes licenciés pour faits de grève,

Depuis le 28 juin 2006, nous avons demandé, sans succès, au Président LUREL, maître d’œuvre du dialogue social, une rencontre afin de débattre de la situation des agents de la Région,

Depuis le mois de juin 2004, nous réclamons au patronat la poursuite des négociations sur les Conventions Collectives du Commerce et de l’Automobile, sous la présidence de la Direction du Travail,

Depuis le 1er juin 2005, le MEDEF Guadeloupe n’a toujours pas répondu à notre demande de négocier 12 points susceptibles de faire diminuer de 75% les revendications dans les entreprises,

Depuis le 21 Septembre 2006, nous sommes sans réponse de notre lettre au Préfet pour qu’il fasse appliquer au Maire de Pointe-Noire la décision de justice le condamnant à indemniser les agents grévistes.

KI LÈS KI VLÉ PA DYALOGÉ ?

Ka l’UGTG ka mandé :

HOTELLERIE : Le Groupement des Hôteliers de Guadeloupe – G.H.T.G.- décide arbitrairement, depuis l’année 2000, lors des négociations de Branche d’imposer un constat de carence sans aucune augmentation des salaires.

Notre dernier accord avec le GHTG remonte à 2000, sur la Réduction du Temps de Travail. Nous avons été contraints, en 2005, de nous mettre en grève pour obtenir un rattrapage de 40 à 60 €. L’UTHTR-UGTG n’a cessé de réclamer :

- Conformément à la loi, l’ajustement de la grille de salaire obligatoire tous les 5 ans.

- La mise en place d’un plan de formation ambitieux nous permettant de rivaliser avec les meilleurs de la Caraïbe

- Un accord sur les emplois précaires, car il est inquiétant que 70% des effectifs des Hôtels soient constitués d’extras qui travaillent autant d’heures par mois que les titulaires.

Cette année, les patrons d’hôtels ont imaginé une nouvelle ruse pour ne pas venir à la table de négociations, que ‘’le GHTG est dissout’’. La négociation par Branche garantit incontestablement une égalité par poste des salaires, quel que soit l’hôtel.

LES PRODUITS PETROLIERS : La Convention Collective des Produits Pétroliers existe depuis 1996, la révision de certains articles comme la grille de salaires, la prévoyance, la mutuelle, s’avère urgente, à laquelle il faut ajouter à ses revendications, l’augmentation vertigineuse des taxes sur le prix de l’essence qui pénalisent fortement les familles de Guadeloupe. L’envahissement sauvage des stations services avec ses pompes automatiques qui feront disparaître dans les 3 ans les 1000 emplois de pompistes.

EMPLOI – FORMATION : 60.000 Travailleurs sont privé d’emploi en Guadeloupe ; parmi eux, 25.000 jeunes de moins de 30 ans, les femmes sont les principales victimes du sans emploi alors que le chômage baisse en France, les Guadeloupéens sont de plus en plus nombreux, et de façon durable, à ne pas pouvoir accéder à la dignité par le travail.

- l’UGTG exige la mise en place des moyens financiers à la hauteur des besoins en formation pour permettre à nos jeunes diplômés d’être compétitifs sur les postes disponibles en Guadeloupe.

- l’UGTG exige que la Formation soit prise en compte en amont des projets économiques pour que nos jeunes diplômés aient une chance égale et pas une 2ème chance.

COMMERCE ET AUTOMOBILE : sont les 2 secteurs d’activités les plus rentables en Guadeloupe, ils sont cadenassés par les békés qui refusent depuis 2 ans que soit mise en place une réglementation des droits et devoirs des patrons et des salariés. Les patrons békés bloquent volontairement sur la prime d’ancienneté pour l’Automobile et sur quelles sont les Secteurs du Commerce qui seront concernés par cette Convention Collective.

DANONE : après un an de grève, les salariés de la SGPY-DANONE ont obtenu satisfaction à leurs revendications ; le jour même de la reprise du travail, 5 salariés grévistes ont été licenciés. Pour faciliter la reprise des négociations, 3 d’entre eux sont prêts à accepter un reclassement dans une autre entreprise ; mais, depuis le 14 septembre 2006, le Directeur de DANONE refuse la réintégration des 2 autres.

NOU BON ÈVÈ SA !

Le Vendredi 27 Octobre 2006, sur la Place de la Victoire à Pointe-à-Pitre, plus de 2000 Guadeloupéens, Travailleurs, Chômeurs, Retraités, Jeunes, ont réclamé d’une seule voix l’ouverture des Négociations ; ils ont annoncé 10 jours à l’avance, que si la SGPY-DANONE, le GHTG, la Région, le MEDEF continuaient à refuser le vrai dialogue, la Guadeloupe sera en grève à compter du Lundi 06 Novembre 2006.

Le Peuple appréciera entre ces élus Guadeloupéens qui pavoisent et monopolisent les médias pour faire croire au monde entier que la Guadeloupe est un pays ‘’pa ni pwoblèm’’ et qui est suffisamment riche pour se prendre à jouer kon grenn dé des milliers d’euros des contribuables avec des P.D.G. d’entreprise multinationales dont les dividendes sont supérieures au budget global de la Région Guadeloupe.

Le Peuple a compris qu’il faut se battre contre les illusionnistes d’une Guadeloupe virtuellement riche, pour faire reculer réellement la misère, le désespoir, la discrimination, le racisme, la pollution, la dépendance aux importations effrénées, la drogue, le chômage, an péyi a pitit an nou.

SI DÉPI 1990 PWEMYÉ DLO A ‘’ROUTE DU RHUM’’

PA PLEN BARI LESPWA A PÉYI GWADLOUP,

ALOS KÈ BITIN LA RÈD, JODIJOU ASIRÉ PA PÉTÈT,

A PA SIREN A 2006 KÉ FÈ’Y DÉBODÉ…

LE 06 NOVEMBRE 2006 : GWADLOUP DOUBOUT !

P-à-P, le 31/10/06

UGTG

Publié par la Centrale UGTG le mardi 31 octobre 2006
Mis à jour le vendredi 5 septembre 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !