Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
1480 aujourd'hui
4059 hier
6240463 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Kay ka pasé a EDF Gwadloup

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

A EDF GUADELOUPE, UNE TRAJECTOIRE OBSCURE

Le récent séminaire organisé par EDF GUADELOUPE et l’ADEME, sur l’avenir énergétique aurait dû servir d’indice pour permettre à chacun de se retrouver.

En se dépêchant de mettre en place ce séminaire, l’organe de direction d’EDF Guadeloupe n’avait qu’un seul but, c’était de faire oublier à la population les nombreuses gènes qu’elle rencontre dans l’organisation de la distribution de l’énergie électrique.

Les nombreuses coupures qui surviennent sur le réseau ne sont que le résultat d’une mauvaise politique initiée par les chefs « nouvelles vagues » qui sont animés que par le souci de produire des chiffres.

Essentiellement pour des raisons d’impérative financière, EDF GUADELOUPE refuse de faire des investissements mineurs nécessaires sur du matériel qui permet d’essayer des organes avant de les placer sur le réseau. C’est le cas pour la cabine d’essai des transformateurs en panne, dont le devis de réparation ne dépasse pas 4 000€, alors que cet outil est indispensable pour avoir la traçabilité des transformateurs en bon état.

Une dizaine de transformateurs neufs tous défaillants a été posé. Le coût d’une intervention inutile coûte en moyenne 3 000€ (trois mille euros), sans compter les résidents privés d’électricité pendant de longues heures durant les travaux. Tous les lourds incidents jusqu’à octobre 2005 sont dus à la mise en exploitation tardive du poste source de Baie-Mahault prévu en 2001.

L’objectif était de permettre une meilleure répartition des charges et, faciliter lors des incidents la ré alimentation de la clientèle dans de meilleurs délais.

Cette même politique se poursuit par l’annulation d’un poste source prévu aux environs de 2010 à Baillif, au profit d’un câble HTA (Haute Tension). Ce choix ne prend pas en compte l’évolution croissante de la zone, mais de misérable investissement de courte durée. Les jours difficiles que connaît la distribution de l’énergie électrique en Guadeloupe n’est pas près d’arriver à son terme.

Nous réaffirmons que la politique de production et de distribution de l’énergie électrique d’EDF Guadeloupe n’est organisée que sur des restrictions budgétaires, donc au mépris de la satisfaction des besoins de la population.

Ce qu’il faut pour le pays, c’est un véritable projet authentique. Pour cela nous avons la capacité de réfléchir à une politique nouvelle, pour que la Guadeloupe cesse de subir les méfaits des décisions prises par des chefs « nouvelles vagues ».

Pointe à pitre le 22 novembre 2005

UTE/UGTG

Publié par UTE - UGTG le lundi 21 novembre 2005
Mis à jour le jeudi 5 juin 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !