Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 25 juin 2017
22h35

Statistiques éditoriales
2158 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
2232 aujourd'hui
6166 hier
5966106 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

XII congrès de l’UGTG : résolution sur Campêche

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #Campêche
Aucune réaction pour le moment !
 

RESOLUTION N°9 RESOLUTION SUR KANPECH

- Considérant la situation de domination coloniale imposée an Gwadloup par la France ;

- Considérant les dispositifs mis en place par l’état colonial français, interdisant toutes formes de productions industrielles et agricoles autres que celles imposées, destinées à le servir en qualité de ‘’ Métropole ‘’ ;

- Considérant la disparition de 1000 hectares de terre agricole par an et la dilapidation du patrimoine foncier Gwadloup par les exécutifs et les élus locaux au profit de spéculateurs immobiliers ;

- Considérant la volonté de l’état colonial français visant à décourager toute initiative permettant une quelconque production, quelle soit production agricole ou industrielle pour préserver les intérêts des importateurs et distributeurs béké ;

- Considérant l’importation massive de produits agricole dont les conditions de production et la qualité sanitaire sont le plus souvent condamnables et dommageables pour les travailleurs ;

- Considérant les visées de koudchanm sur les 32 hectares de terres agricoles de la ferme de campêche par des affairistes mercenaires fouté pamal des intérêts du Peuple de Guadeloupe, avec la complicité des élus politiques et de l’état colonial français ;

- Considérant la détermination et l’engagement des ex-salariés de la ferme de campêche à reprendre l’activité dans l’objectif de nourrir autrement le peuple Gwadloupéyen.

Le XIIème CONGRÈS DE L’UGTG RÉUNI AU LAMENTIN LES 02 – 03 – 04 - 05 AVRIL 2008

Réaffirme :
- Le droit à l’acquisition de la ferme de campêche par ses anciens salariés tout comme l’ont exigé les Travailleurs licenciés de ELF Valkanaers, de la pâtisserie RENEE, de la SAG, de TEXACO, … ;

- Le droit de vivre, de travailler et d’entreprendre dans son pays est inaliénable tout comme le droit des agriculteurs et éleveurs à disposer du foncier nécessaire aux besoins de leur exploitation ;

Le XIIème CONGRÈS DE L’UGTG RÉUNI AU LAMENTIN LES 02 – 03 – 04 - 05 AVRIL 2008 :

Exhorte le peuple Gwadloupéyen à tout mettre en œuvre pour assurer la préservation du patrimoine foncier Gwadloup en participant aux diverses actions organisées pour couper court à toutes spéculations immobilières et foncières et de façon à nous garantir l’autosuffisance alimentaire par une production agricole saine an Gwadloup.

Soutient que :

- S’approprier les 32 hectares de terres de la ferme kanpèch dès aujourd’hui est ce qu’il nous faut pour nous construire et révéler à notre peuple que l’action collective, non capitaliste, non latifundiaire peut non seulement protéger nos terres agricoles mais également bien nous nourrir, participer à l’émergence d’une autre idée du développement et enfin créer des emplois et des compétences.

- La protection du littoral, des mangroves, de l’écosystème et des terres cultivables devrait s’inscrire dans un vrai schéma d’aménagement du territoire et de développement a péyi annou comme contribution a Pèp Gwadloup à la préservation du patrimoine de l’humanité.

SÉ SILON JAN OU BITYÉ OU KAPAB RÉKOLTÉ SA OU PLANTÉ.
ANNOU KONTINYÉ NOURI LALIT.
PON DISOU PA PED
NOU KÉ GANNYÉ

Publié par Le Congrès le samedi 5 avril 2008
Mis à jour le jeudi 24 juillet 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !