Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 14 décembre 2017
08h21

Statistiques éditoriales
2181 Articles
97 Brèves
27 Site Web
160 Auteurs

Statistiques des visites
3408 aujourd'hui
2650 hier
6765642 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

MRAP : Un passé qui ne passe toujours pas

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Communiqué de solidarité du MRAP


Mots-clés : #LKP #Solidarités #Racisme
Aucune réaction pour le moment !
 

Elie Domota : Un passé qui ne passe toujours pas à ne pas confondre avec de " l’incitation à la haine raciale "

Le Parquet de Pointe à Pitre a annoncé, samedi dernier, l’ouverture d’une enquête judiciaire à l’encontre de Elie Domota, porte parole du LKP (Liyannaj Kont Pwofitasyon) pour " incitation à la haine raciale ".

Le MRAP s’étonne d’une telle démarche alors qu’elle ne s’applique pas aux policiers ayant proféré des injures racistes à l’encontre des manifestants.

Elie Domota avait en effet déclaré, jeudi 5 mars, sur " Télé Guadeloupe " à propos des patrons refusant d’appliquer aux bas salaires la hausse de 200 euros prévue aux accords signés par le gouvernement français : "soit ils appliquent l’accord, soit ils quitteront la Guadeloupe. Nous ne laisserons pas une bande de békés rétablir l’esclavage". C’est bien des " patrons békés " - c’est à dire descendants des colonisateurs des Antilles qui firent jadis régner l’esclavage - dont parlait Elie Domota et non de personnes qualifiées en fonction de leur couleur de peau.

Pour le MRAP ces propos ne relèvent donc pas de " l’incitation à la haine raciale " mais de la dénonciation d’une politique sociale aux relents colonialistes contre laquelle le peuple guadeloupéen s’est dressé depuis des semaines.

L’annonce de l’ouverture d’une enquête judiciaire à l’encontre de Elie Domota et la publicité qui en a été faite constituent une provocation à l’encontre du mouvement social tout entier qui s’est déroulé dans la dignité. Le MRAP l’a soutenu dès ses débuts et considère, avec Lilian Thuran que si " les békés sont montrés du doigt ", c’est bien en tant que ceux " qui détiennent le pouvoir financier alors que la population vit dans la misère " et que " la spécificité antillaise est liée à l’histoire : les békés sont les descendants d’esclavagistes, leur fortune vient de l’esclavage ".

Cette vérité historique est sans doute difficile à entendre, mais le rappeler ne saurait être considéré comme une " incitation à la haine raciale " mais comme un inéluctable devoir de mémoire auquel le MRAP est attaché.

MRAP
Paris le 10 mars 2009

Publié par le LKP le jeudi 12 mars 2009
Mis à jour le dimanche 22 mars 2009

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !