Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
569 aujourd'hui
3916 hier
6229590 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Tourisme - Hôtellerie : Pour l’expropriation des Vion & voleurs !

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #LKP
Aucune réaction pour le moment !
 

WOULO POU TRAVAYÈ LOTEL GWADLOUP ! WOULO POU NOU… FANM É NONM DOUBOUT !

Conscience, dignité, travay, ce sont là les fondements du mouvement de grève que nous avons choisi de mener depuis le Mardi 20 janvier 2009.

Conscience, solidarité, unité ce sont eux aussi les caractéristiques de notre engagement.

Bien évidemment, les hôteliers, VION, BENSALLEM, GOETZ, ARNOUX, sont OZABWA. Eux qui ne font que quémander « lajan », que mendier des subventions et des exonérations ne peuvent comprendre que malgré le niveau des salaires qu’ils nous payent (1418 euros brut en moyennes pour 162h50) NOU ayons encore la liberté et le courage de nous opposer à eux et aux autres voyous…

Bien évidemment, nous savons qu’ils ne peuvent nous opposer aujourd’hui que le chantage au chômage total, à la fermeture, au licenciement, à la répression judicaire et policière… Nous savons également qu’ils ont pour alliés Jégo et Alliot-Marie, Desforges et Prêtre ; et pour objectif de nous invalider et de nous diviser…

Ils ont opté pour le pourrissement de la grève !

Ils disent qu’ils ne signeront pas l’ACCORD BINO, qu’ils ne négocieront pas avec nous tant que nous ne leurs garantirons pas la paix sociale, et que nous ne nous engagerons à être des partenaires sociaux responsables.

Autrement dit nous serions suffisamment terrorisés par leurs gesticulations, leurs intimidations et leurs menaces que nous irions leur demander pardon.

Ils rêvent évidemment du temps de l’esclavage ou les rebelles étaient torturés, les nèg mawon pourchassés par des chiens, les femmes violées en toute impunité et sous couvert de la loi… .

TRAVAYÈ PA PÈ ANKÒ

En réalité, sé yo ki pè !

Ils ont peur et commencent à réclamer à l’ETAT des indemnisations. Ils ont peur et commencent à prendre les devants ; tel VION qui a liquidé les 4 SNC encore à son nom.

Men nou pa pè yo, dawa nous savons que depuis que nous disposons d’une unité soudée entre organisations syndicales, délégués du personnel de comité d’entreprise.

Nou pa pè yo, dawa nous avons compris que les hôteliers construisent leur richesse sur notre exploitation, notre manque de formation, sur la corruption politique.

Nou pa pè yo, dawa la preuve est maintenant faite de l’échec d’une politique touristique basée principalement l’hébergement, l’hôtellerie ; et tournée quasi exclusivement vers les touristes français de province à faible niveau de revenus.

Nous savons aussi s’il y a de plus en plus de clients, ceux-ci réclament avec raison un produit touristique plus authentique, plus fondé sur nos richesse culturelles, patrimoniale, historique et géographique.

Nous savons encore que les VION, ARNOUX..., petits affairistes de passage ou pitoyables marionnettes des grands groupes hôteliers scélérats, sont incapables de penser un système hôtelier plus tourné vers le développement de produits touristiques Guadeloupéens, et par conséquent plus capables de garantir la pérennité des entreprises hôtelières et des emplois.

Nous n’ignorons pas que les VION, ARNOUX... sont organisés en lobby et utilisent le chantage à l’emploi pour gober des aides publiques, camoufler leur incompétence, leur échec et leur nocivité…

Ainsi ;

  • Si nou pa mandé a yen...... YO BON
  • Si nou pè palé..................... YO GANNYÉ
  • Si nou divizé.......................... NOU PED TOUT DWA AN NOU

Dès lors, camarades, la moindre de nos hésitations à participer avec encore plus de détermination à notre révolte, autorise ces médiocres à poursuivre leur gestion malhonnête et désastreuse des entreprises hôtelières de Guadeloupe.

Au moment ou tous nous réclamons l’arrêt de toute pwofitasyon, plus de respect et de dignité, comment peut-on encore accepter que les VION, ARNOUX, nous dirigent, nous moralisent, nous menacent, nous culpabilisent ?

Camarades, travailleurs de l’hôtellerie… Toutes nos revendications sont justes et fondées parce qu’elles s’appuient sur :

- 1. Plus de 60 jours de grève et le refus inadmissible des patrons de nouvelles frontières, Pierre&Vacances, Club Med de nous répondre.
- 2. Des études & des rapports commandés par ceux là mêmes qui refusent de mettre en application les orientations les propositions qu’ils renferment. Et où il apparait que nous avons, malgré la gestion calamiteuse de ces fossoyeurs, des résultats et des perspectives intéressantes.
- 3. Notre volonté manifeste depuis des années à briser la pérennisation du modèle économique de plantation : une industrie touristique encore régie par le système de l’exclusif colonial en direction de la métropole.
- 4. La volonté clairement exprimée par ces fascistes de licencier les 750 salariés de MANGANO, PIERRE &VACANCE, CLUB MED comme ils l’ont déjà fait au KALENDA et ANCHORAGE très récemment en Juillet et Novembre 2008.
- 5. Notre intérêt à tous de disposer d’un mouvement syndical libre, uni et déterminé à défendre farouchement les intérêts des travailleurs.

AN NOU PWAN FOS… AN NOU BAY LA BALAN

Poursuivons la lutte….. Renforçons la mobilisation

Comment ?

Face à l’envie du patronat de l’hôtellerie de nous obliger à abandonner nos revendications aidés en cela par les LUREL, GILLOT, CARABIN, BERNIER, MARC, ALDO, BOREL, nous nous engageons à organiser entretenir, à développer un large mouvement de révolte sociale !!.

Ils agissent pour la capitulation sociale. Ils obtiendront durablement l’instabilité et la guérilla sociale.

NOU KA EKZIJÉ :

  • L’application de l’accord BINO dans toutes ses dispositions.
  • La réouverture des hôtels MANGANAO, PIERRE & VACANCES, CLUB MED sans délais.
  • Faute, l’expropriation des affairistes et autres mafieux qui ont bénéficié de millaird d’euro d’aides (subventions, exonérations, défiscalisations...) !
  • L’indemnisation intégrale (100%) des salariés mis en chômage technique, partiel ou total par une bande de voleurs.
  • La création par et pour les Guadeloupéens d’un véritable produit et d’une vraie offre touristique.
  • La mise en place de dessertes aériennes avec grandes capitales de la CARAÏBE, de L’AMERIQUE, de l’ASIE et d’EUROPE.
  • LA formation qualifiante et diplômante pour tous.
  • L’accession aux postes d’encadrement pour tous les Guadeloupéens.
  • La résolution des conflits en cours : ORANGE - Les pompiers de l’aéroport - Espace clôture - SODIMAT - M.D.E (maison départementale de l’enfance)...

ANSANM NOU KA LITÉ……ANSANM NOU KÉ GANNYÉ

Publié par UTHTR - UGTG le dimanche 26 avril 2009
Mis à jour le lundi 27 avril 2009

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !